Périclès

William Shakespeare


Accueil - La Troupe - Les Visionnaires - Soirée Vengeance - Psyché - Lectures

"Attendez donc sans bruit, comme il convient, Qu'il ait triomphé de l'adversité. Vous allez voir comment, sous les coups du sort, On perd une paille, on gagne un trésor."

 

 

Pièce écrite en 1608, Périclès appartient à la dernière période shakespearienne et inaugure le cycle des tragi-comédies romanesques et fabuleuses. A mi-chemin entre le conte et le théâtre, elle retrace l'histoire de la maturité d'une vie, celle du jeune prince de Tyr parti en quête du bonheur et qui, sur son chemin, doit subir des épreuves et réussir des exploits. Chaque aventure constitue une nouvelle étape d'un long pélerinage qui mènera le héros vers la lumière, de soi et des hommes.

Coralie Salonne

 

 

Résumé en photos

 

Dossier complet sur notre Blog ou en PDF (2 mn de téléchargement)

 

 

Mise en Scène et Adaptation: Coralie Salonne

Comédiens :

Jean-Patrick Vieu :   Gower

Antoine Desmarais : Antiochus, Simonide, Cérimon

Kristina Chaumont : Fille d'Antiochus, Thaïse, Diane

Aurélien Bédéneau : Périclès

Jonathan Hume :       Thaliard, un chevalier, Lychoride, Léonin, Ledard

Laurent Jonot :           Hélicane, Cléon, un pêcheur, le Marlou

Nicolas Sorhaitz :       Seigneurs, un pêcheur, un chevalier, Philémon, pirates, Lysimaque

Elodie Albert :             Dionyse, un seigneur, un matelot, la Maquerelle

Elise Chièze :                Marina, un pêcheur, un capitaine

 

 

 

A partir du 9 août au Théâtre du Nord-Ouest www.theatredunordouest.com

13, rue du Faubourg Montmartre, Paris 9e. 01 47 70 32 75. Metro : Grands Boulevards

 

 JANVIER                                             FEVRIER                                                      MARS                                             

 Dimanche 13 à 14h30          Lundi 4 à 20h45                                  Samedi 1er à 12h15            

 Dimanche 20 à 17h30          Dimanche 24 à 12h15                        Lundi 3 à 20h45                    

 Lundi 28 à 20h45                 Mercredi 27 à 14h30                              

   

Critique : Froggy's Delight