La Cie TRIO est créée en 2007 par le danseur chorégraphe congolais Franck Bakekolo.


Dès son origine, la compagnie s’inscrit dans le courant de la danse contemporaine
africaine. Les spectacles sont présentés à Brazzaville ainsi que dans d’autres pays du continent Sud.
En 2012 à Johannesbourg (ZA), « 250kms à pied en 2 jours » est distinguée au Festival International panafricain « Danse l’Afrique Danse ».
Depuis 2010, Franck Bakekolo est accueilli régulièrement en France, en particulier en Alsace où il effectue plusieurs résidences. Il chorégraphie successivement : «Corps accorde », « Compte mes pas », et reprend de son répertoire « Que dire ».
Il danse également avec d’autres compagnies.
En 2014, Franck Bakekolo implante sa Cie TRIO à Strasbourg (F), et associe différents artistes, danseurs, musiciens, plasticiens, performers selon ses créations. Il garde la mémoire et le cœur attentifs autant à son pays natal, le Congo Brazzaville qu’à sa terre d’accueil, la France, et à l’Alsace où il ancre ses attaches. Il développe ses créations dans une veine autobiographique marquée par les violences civiles vécues au Congo. Puis, ouvert à de nouveaux horizons, nourri de solitudes et de découvertes, interpellé au vif par les métissages interculturels qui détournent ou recomposent le quotidien, il se confronte aux tourbillons des quêtes identitaires, là où l’intime s’emmêle avec des effets de mode et la mondialisation.
Dans sa recherche poétique du temps présent, son écriture chorégraphique trace des fils réels et imaginaires entre cultures et récits personnels. Avec un regard critique et bienveillant, soucieux d’une vie meilleure et belle, Franck Bakekolo est en mouvement dans la pluralité environnante, curieux et heureux des rencontres, attaché à sa parole d’artiste.