L'Aïkido

37ème Stage d'été Aikido avec Daniel Martin, 6ème dan       du samedi 19 au samedi 26 août 2017 à la Boderie en Normandie

Prix du stage Stage complet : 180€ la journée : 35€

Hébergement à la Boderie  Prix à la nuitée  Gite : 18€ Camping ou tatamis : 7€ la nuitée

Draps en option : 8€ par lit

Grand gîte :

2 chambre avec 2 lits simple : Louise    OU  Babar , 2 chambre avec 1 lit double : Rouge  OU  Bleu, 1 chambre avec 1 lit simple : la cellule , 1 chambre de 6 lits (3 superposés) : Dortoir

Les Lodges au dessus du théâtre :

2 chambre avec 1 lit double et 1 lit simple : Beatles et loge, Le Loft avec 6 lits simple et lit double – séparés par des tentures

La chambrette en face du dojo avec 1 lit double

Le petit gîte:  1 chambre avec 1 lit double, 1 chambre avec 2 lits simple

Caravane Marie                                          Camping ou Tatami

Programme

Samedi 19 août : de 15h à 17 h       Du 20 au 25 : 10h à 12h et 15h à 17h                              Samedi 26 août de 9h à 11h

                                                          Deux nocturnes seront organisées durant la semaine

Licence sportive en cours obligatoire ( Possibilité de la prendre sur place).Apporter Jo et Boken – Prêt Possible

Accès : Par l'autoroute de l'ouest sortie Falaise. Par la nationale Dreux, L'Aigle, Argentan, Briouze, Athis, Ste Honorine, direction Menil-Hubert puis suivre panneau sur la D25

Par le train Gare Montparnasse/Vaugirard Arrêt Flers. Puis taxi : 06 88 88 61 00 – 02 33 64 33 97..

Inscription à envoyer avant le 31 juillet 2017 avec un chèque d'acompte de 50€ à l'ordre de Daniel MARTIN






"L'homme est plus important que la technique qu'il prétend défendre".

Daniel Martin, 6ème Dan et fondateur du Dojo des Champs à la Boderie

 
Après avoir développé un dojo et un groupe à Paris, IMA-IRU, qui compta parmi les plus importants de France, Daniel MARTIN créé en 1996 son Dojo dans le fief de la Boderie en Normandie.

Il y enseigne sa passion pour l'Aikido, les Shiatsus et Zazen, pratiques rencontrées sur ce merveilleux chemin venu du Japon. Il propose régulièrement des stages à Paris et à la Boderie 

Daniel MARTIN, 6ème Dan, fut durant 15 ans l'élève de maître NORO MASAMICHI (disciple direct du fondateur de l'Aikido et créateur du Kinomichi©). Devenant rapidement instructeur puis premier assistant de ce maître japonais, il collabora à l'élaboration du Kinomichi©. Dans cette période, il eût le privilège d'être initié à des méthodes d'anti-gymnastique notamment auprès de Madame le Docteur Ehrenfried. Il travailla également avec le Docteur Raymond Bouquet au Centre psychiatrique de Maison-Blanche. Cette période influença largement son étude.


Depuis 1983, il travaille en indépendant avec son groupe sur "l'éducation reçue", l'Aikido qu'ils aimentt, fait de joie de vivre et de recherche sur une pratique harmonieuse.
En 1987, il effectue un périple à travers le Japon, visitant quelques 23 Dojos traditionnels où il étudie sous la direction des maîtres historiques. Faisant un séjour prolongé à Iwama, chez SAITO Sensei gardien du temple d'Aïki d'O Sensei, il reçoit l'enseignement assez méconnu de la recherche du maître Ueshiba : le buki waza (étude des armes); un grand privilège aussi : étudier auprès du maître SHIRATA, toujours souriant et dynamique à 80 ans. De ces multiples rencontres avec tous les experts de trèshaut niveau mais toujours très humbles, il garde outre leur respect, un goût pour un enseignement sans concessions ni aux modes, ni aux grades souvents satisfaits. L'Aikido est "bon pour l'homme".

Passionné de culture japonaise, Daniel MARTIN a reçu l'enseignement du Maître japonais Zen DESHIMARU. Il s'initia également aux Shiatsus (massages japonais) avec le professeur KAGOTANI.

Etudiant l'Aïkido depuis plus de 40ans, il se consacre à son enseignement et sa recherche. Sensibilisé par la pratique de Maître TOMITA, basé en Suède, il défend avec lui un Aïkido rigoureux mais élégant, où l'homme est plus important que la technique.

Après des années d'efforts un merveilleux rêve devient réalité et la vieille ferme du Bocage de Normandie accueille le DOJO DES CHAMPS, entre Terre et Ciel.


L'Aïkido

Il s'agit d'un art martial fondé au Japon par O Sensei Morihei UESHIBA qui peut être pratiqué par tous et à tout âge.

Il développé au Japon par Maitre Morihei UESHIBA (1883-1969). Selon sa philosophie, l'agression est toujours le produit de la peur et de l'insécurité. Une attaque se révèle donc une manifestation de désordre mental, elle brise l'harmonie de l'environnement. L'AIKIDO entraine à rétablir l'ordre, là où ce désordre est créé.

Dans l'AIKIDO, on oppose pas la force à la force ; en synchronisant son mouvement avec celui de l'attaque, on renvoie l'énergie vers sa source, qui est l'attaquant, et qui devra donc faire face à sa propre agression.

La compétition est totalement absente en AÏKIDO. L'adepte n'est intéressé ni au défit ni à la victoire. Le but de l'AIKIDO est de devenir conscient de son énergie et d'apprendre à la contrôler. Cette énergie qu'on nomme Ki est celle-là même qui remplit l'Univers et qui dans l'individu est la mesure de sa vitalité.

Si la compétition et l'agression sont étrangères à l'AIKIDO, la pratique ne doit cependant pas être confondue avec une danse. Il y a de la force dans la flexibilité. Il n'y a pas de place pour la violence ou l'agression. Celui qui est attaqué apprend à mobiliser son Énergie. Et celui qui attaque apprend à ne pas être blessé, car la blessure serait le résultat inévitable d'une résistance têtue. Il n'y a ni vainqueur, ni vaincu, mais seulement apprentissage réciproque.

Les techniques sont complexes et demandent de la discipline, de la concentration, de l'intelligence et de la souplesse. Pourtant il faut bien comprendre que dans l'AIKIDO, les techniques ne sont pas seulement des exercices physiques ou un système de défense personnelle ; il s'agit d'une méthode pour développer harmonieusement l'esprit et le corps, le combat physique étant seulement un symbolisme, orienté vers un but   moral élevé, dans une discipline qui développe le respect de la Vie, la sincérité, la vitalité et la spontanéité.  

                                                                                                                                                                                                                       
    Daniel MARTIN-
Comments