Sur l'Art
 
Pendant des années et des années un homme regardait une montagne bleue au loin . Un jour il décida d'aller la voir de près. Il traversa des plaines, des monts, des fleuves et en arrivant à la montagne il monta jusqu'au sommet, mais pas de trace de bleu! Il se retourna vers l'endroit d'où il était parti et là il vit un bleu magnifique.
(Chine)
                                                                                      Home       Retour      Peinture - Paintings
 
 
Smiley  Distanciation :  Franchir la distance des uns aux autres.

 

   Comment créer des œuvres d'art lorsque rien ne relie les hommes au monde ? Si l'artiste reste

fixé de soi à soi, sans aucune distanciation où peut s'inscrire un rapport au monde et à autrui,

l'œuvre de celui-ci restera stérile comme dans le mythe grec de genèse d' Hésiode. Et ne se

      différencie en rien de n'importe quel autre objet.  Ksenia Milicevic 

 

Pour que l'aisthésis ait lieu pleinement, il faudra qu'il réigne entre celui qui perçoit et ce qu'il perçoit, une distance, un certain désintéressement théorétique, une absence de consommation immédiate, qui permettra la vue globale et  objective.         H.V.L.

 

Le Système stoïcien (sur la distance)
 
Quelque chose permettait à l'homme d'apercevoir et d'extraire l'ordre dans la
satisfaction des penchants naturels et d'en faire son objet; l'assentiment lui-même se fondait sur l'écart que l'homme pouvait opérer par rapport à ce qui l'affecte, la manière dont il pouvait suspendre ses impulsions, ou plutôt insérer entre elles et leur réalisation un jeu, une distance. La réflexivité stoïcienne qui se fonde dans le logos est ainsi cette prise d'écart, ce décalque. Deleuze parle (dans Logique du sens) de "doublure "ou d'"ourlet". Ou encore: " arriver à cette volonté que nous fait l'événement, devenir la quasi-cause de ce qui se produit en nous. L'Opérateur, produit les surfaces et les doublures où l'événement se réfléchit, se retrouve incorporel et manifeste en nous la splendeur neutre qu'il possède en soi comme impersonnel et préindividuel, au-delà du général et du particulier, du collectif et du privé ".
 
                Frédérique Ildefonse  (le magazine littéraire-02-2007)
 

 
Textes de Ksenia Milicevic sur l'art
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Collaboration entre Louis Vuitton et l’artiste japonaise Yayoi Kusama


kseniamilicevic  Contributions dans Connaissance des Art
Posté le 23 août 2012 -

 

   
 
                           
 

 

 
 
 

Sur la peinture

Il y avait un paysan allemand qui vint trouver un peintre et qui lui dit: " Monsieur le peintre,

 je veux que vous fassiez mon portrait. Vous me représenterez assis à l'entrée principale

 de ma ferme, dans le grand fauteuil qui me vient de mon père. A côté de moi,

 vous peindrez ma femme avec sa quenouille; derrière nous, allant et venant, mes filles

 qui préparent notre souper de famille. Par la grande avenue, à gauche, débouchent 

ceux de mes fils qui reviennent des champs, après avoir ramené les boeufs à l'étable;

 d'autres, avec mes petits-fils, font rentrer les charrettes remplies de foin. Pendant que

 je contemple ce spectacle, n'oubliez pas, je vous prie, les bouffées de ma pipe qui sont

 nuancées par le soleil couchant. Je veux aussi qu'on entende les sons de l'Angélus qui

 sonne au clocher voisin. C'est là que nous nous sommes tous mariés, les pères et les

 fils. Il est important que vous peigniez l'air de satisfaction dont je jouis à cet instant de

 la journée, en contemplant à la fois ma famille et ma richesse augmentée du labeur 

d'une journée!"

  Vive ce paysan! Sans s'en douter, il comprenait la peinture. L'amour de sa profession

avait élevé son imagination.

                                                                   Charles Baudelaire