La route du Kisokaido

Ce site est consacré aux 69 étapes de la route du Kisokaido (ou Nakasendo) au Japon, une des cinq routes majeures de l’ère Edo (1603-1868).
 
This site (in French) is dedicated to the 69 stations of the Kisokaido (or Nakasendo) road, one of the five major roads in Edo Japan (1603-1868)
 

Le Japon et ses provinces du Japon au début 17ème siècle (carte de Murdoch, 1903)

La route traverse les provinces de Musashi, Kotsuke, Shinano, Mino, Omi, Iga et Yamato

 

Dans les pages suivantes, chaque étape est détaillée au travers des estampes de Eisen et Hiroshige ainsi que d’autres estampes plus récentes entre autre, de Kasamatsu, Hasui ou Nishijima, accompagnées de photos anciennes ou des photos actuelles (prises entre 2000 et 2012).

Ce site a été fait uniquement pour distraire et instruire. Il n’y a aucune connotation commerciale et aucune estampe ou photo n’est à vendre. Il y a peu de contenu original, l’information provenant de livres, catalogues et sites internet. J’ai essayé autant que possible de citer mes sources (voir page Références), mais cela n’a pas toujours été possible. Si vous voyez des images ou reproductions auxquelles vous voudriez rajouter la source, merci de me contacter.

Toute errreur, imprécision ou omission est de mon seul fait. Toutes corrections et suggestions d’amélioration sont les bienvenues.

Chaque étape est illustrée par l'estampe de Keisai Eisen ou (Ando) Utagawa Hiroshige qui lui correspond, accompagnées de photos de l'époque Meiji (1868-1912), de photos actuelles et d'estampes faites entre 1930 et 2000 qui essaient d'en restituer l'ambiance.

La route ancienne a presque disparu sous les routes modernes, mais il reste quelques tronçons qui ont encore un parfum de Japon des samurais grâce aux bâtiments restaurés et à des sections avec le vieux pavage. La totalité du parcours fait environ 540km et se fait en 2 à 3 semaines. La partie vraiment intéressante est celle qui suit la vallée de la rivière Kiso, entre les étapes 29 et 55, dans les préfectures de Nagano et Gifu.

Les documents qui illustrent ce site proviennent des mes voyages ou de ma collection d’estampes, mais aussi de beaucoup de documents trouvés sur l’internet, traduits du japonais, de l’anglais ou l’allemand. Pour les estampes de la série du Kisokaido, j'ai choisi, suivant les étapes les illustrant, des impressions anciennes (parfois en mauvais état) provenant de la collection du British Museum (que je remercie), soit des impressions venant des blocs regravés (si possible l'édition de Kyoto Hanga sous la direction de Narazaki Muneshige, la plus fidèle à la première édition) qui permettent d'avoir une plus grande lisibilité des détails. J'ai essayé autant que possible de choisir des estampes de la première édition, avant que les changements d'éditeur n'introduisirent des modifications parfois peu heureuses.

En ce qui concerne les estampes, au delà de la série du Kisokaido, je vous invite à visiter mon autre site où j’expose ma collection: https://sites.google.com/site/estampesshinhanga/
Vous pouvez aussi me contacter à estampe.japonaise@gmail.com pour me faire part de vos commentaires et suggestions. J'espère que vous aurez autant de plaisir à parcourir ce site que j'en ai eu à le réaliser.......

Tous mes remerciements à ma femme et mes enfants pour leur patience et à mon oncle Claude Amsterdamsky pour son rôle de relecteur, ses commentaires et encouragements

Serge Astieres - Avril 2012 - Avril 2013