Il était une fois KERAVEL



JOURNAUX DE BORD ET ALBUMS PHOTO DU VOYAGE DE KERAVEL

Journaux de bord

Journaux 2015, 2016, 2017

Journaux 2014

Journaux 2012-2013

Keravel archives

Lettres à Gros Nounours

Lettres à Gros Nounours


ALBUMS PHOTOS


Pour des raisons techniques l'ensemble des albums photos sont accessibles par le seul lien ci dessus




DERNIERES NOUVELLES:

C'est une fois de plus de notre froide Alsace, que nous mettons à jour ce site. Nous sommes rentrés passer les fêtes de fin d'année avec nos enfants et petits enfants. Loé est venu compléter la collection de cousins qui se monte donc à 8 exemplaires 4 garçons et quatre fille, la parité parfaite.

La saison 2017 s'est déroulée en Nouvelle Calédonie, un paradis de la voile. Un immense lagon, le deuxième du monde, les iles Loyautés, beaucoup plus grandes qu'elles n'apparaissent sur les cartes puisque Lifou toute seule est plus grande que la Martinique ou Tahiti pour une population de 5000 habitants. 

Cette population clairsemée est une caractéristique de la Caledonie avec une densité de 14 habitants au km 2 y compris le grand Nouméa qui rassemble 1/3 de la population totale.

Malgré tout ces attraits, la plupart des mouillages sont déserts en dehors du lagon sud et des mouillages de la région de Noumea. Le 18 mars nous allons retrouver Keravel et cette année, reprendre notre migration vers l'ouest.

Les journaux 2017 sont numérotés 62et 63

Les aventures de Keravel 


Le Bateau: 

Un Catana 44, que dis-je, le Number One des Catanas 44, ceux d'entre vous qui hantaient les salons nautiques des années 92-93 ont peut être foulé son pont du coté de la porte de Versailles, ou du port des Minimes.Après 10 ans de location, il a fait un premier tour de l'Atlantique skippé par François, Marianne et Louis durant les années 2002-2003.


Entièrement reconditionné: gréement dormant et courant, voiles neuves, révision mécanique complète, remise à niveau de l'électronique, Keravel est prêt pour un nouveau départ au début de l'été 2005.

 
 

L'équipage: 

Fabrice et Pierre-François,nés en 1951, après un premier tour d'Atlantique en 1978-1979, ils s'étaient promis de repartir . Après 25 ans de carrières professionnelles bien remplies et alors que leurs quatre enfants ont entamé leur chemin d'adulte, ils décident de vivre leur rêve :


"Il vaut mieux vivre ses rêves que de rêver sa vie"