Accueil

Bienvenue au pays des Ilènes,

  Un pays qui, somme toute, aurait pu exister !! 
 

La prophétie de l’Ilène

Sage est le pèlerin qui quitte sa route quand le devoir sollicite,

Pur est son cœur car il retrouvera la formule sacrée de la poussière de vie.

Au soir de sa découverte l’homme brave sera transcendé après avoir libéré le pouvoir salvateur.

L’aube du siècle désastreux fera résonner l’Onopée, et ses élues rassembler.

Puissante est la destinée qui au travers des âges se manifeste

Par trois filles d’Eve qui lieront leur don, pour terre sauver.

Poussière d’étoile qu’apportera l’Ilène ressuscitée fera bénéfice au cœur de sa sœur.

La plus jeune donnera le moyen de tout édifier et le flux originel restaurer.

Voyageuses du temps reliées, filles de Gaïa unies dans l’amour de vos pairs,

Déroulez les siècles pour votre mère honorer.

Trois Ilènes en devenir pour régénérer le trésor perdu,

Viendront du fond des âges sous les cieux corrompus.

                 

(Prophétie rédigée le jour de léclipse d’août 590, attestée par Grégoire de Tour)

 

 

 
 cliquez sur les passages soulignés pour rejoindre les pages ou  voyez la barre latérale
 Vous venez d'entrer dans mon petit bout d'univers !
 
Vous trouverez sur ce site un peu de mon histoire , mais aussi et surtout les histoires imaginaires que je raconte en images. De personnages improbables aux bestioles irréelles vous aurez la panoplie incomplète des mes délires : voyez plutôt dans le chapitre  peintures ! Galerie incomplète faute de temps pour poser les idées sur le papier. Le réservoir se remplit au fur et à mesure... je ne suis pas sortie de l'auberge ! ;o))
 
Juste au dessus, en préambule, j'ai copié la prophétie de l'Ilène qui est le point de départ d'une histoire sur laquelle je travaille depuis 2009. Au début, il y avait des images dans ma tête, alors je les ai posées sur une feuille et la magie a fait le reste. Au fur et à mesure que je dessinais, les mots venaient d'eux mêmes. Blanc, le papier d'écriture, blanc, le papier à dessin. Cette couleur commune allait bien vite disparaître sous mes mains. Zigzagant de l'écriture au dessin, j'ai construit un monde imaginaire à ma manière.
 
Qu'est-ce que l'écriture sinon de très petits dessins chargés de symbolisme qui, mis bout à bout, expriment des idées. Cette maxime représente pour moi l'étroitesse du passage entre les mots et les images. J'aime basculer de l'un à l'autre, et si c'est parfois difficile, j'en sors toujours enrichie.
 
la barre de sommaire latérale liste les histoires qui sont devenues concrètes. Certaines auront des images d'autres pas, car tous les textes n'impliquent pas la même intensité d'illustration, comme les participations au concours de nouvelles de Fuveau.

Je savoure ma liberté de création et vous la propose. 
Je me nourris du plaisir de donner la vie à mon imaginaire et le partage volontiers.

Pour le reste je vous laisse explorer et découvrir. 
 

Pour clore mon blabla d'ouverture, j'ai mis à votre disposition un petit blog pour rassembler vos impressions diverses et vos commentaires. Vos critiques seront  les bienvenues.  ;o))  Allez-y de votre plus belle plume... de votre clavier serait plus juste.  
 
Voilà ! La bavarde que je suis vous cède la place, et vous souhaite bon voyage.
A tout bientôt.
 
Karine
 
 
 
 PS : pour me contacter  voir Sympa-liens ou le blog