Franck Richetti


Style : Shotokan

5ème dan

39 ans de pratique (Club référent : International Karaté Club de Lyon avec Jacky GERBET/Thierry MASCI)

27 ans d’enseignement (KC Roussillon, La buisse, Chirens, KC du Lac)




Qualifications

  • Diplôme d'Instructeur Fédéral (1990)
  • Brevet d'Etat d’Éducateur Sportif 1er degré karaté (1995)
  • Brevet d'Etat d’Éducateur Sportif d'Activités Physiques Pour Tous (1998)
  • Brevet d'Etat d’Éducateur Sportif 2ème degré karaté (2002) et DESJEPS karaté
  • Diplôme Universitaire Paris XIII "Sport et Cancer" (2011) 

Réflexions

La tradition du karaté est présente à nos jours, mais surtout vivante dans le sens où son enseignement a évolué, tant du point de vue pédagogique (adapté à chacun) que du point de vue physiologique afin que le pratiquant puisse s’entrainer en toute sécurité. Ceci pour utiliser le karaté comme un moyen d’épanouissement physique et psychique pour tous.

Ne mélangeons pas la notion de grade (niveau technique) avec la notion d’enseignement (diplômes d’enseignement), car il ne suffit pas de démontrer (si cela est bien fait d’ailleurs !) pour faire comprendre un geste... Enseigner c’est avoir une certaine analyse de son activité pour l’adapter à chacun afin qu’il puisse s’améliorer à son rythme, non pas seulement sur la technique (qui n’est qu’un moyen) mais sur les aspects physiques, psychiques et sociaux.

Le grade peut être une valeur, mais c’est l’Homme qui le porte sur le tatamis qui en détient une.

La technique est un moyen, le tout étant d’être efficace et simple face à la situation présente.

L’enseignant doit pourvoir évoluer dans son enseignement, comme dans sa pratique.


Karatékas préférés

Thierry MASCI, Giovanni TRAMONTINI, Bernard BILICKI, Yann BAILLON,Tiffany FANJAT, Georges EYSSARD