Etat d'esprit

hito wo miru


La philosophie du club


La pratique du karaté vise l’épanouissement physique et psychique de l’individu. Sa recherche d’intégration et d’adaptation sociale s’exprime au travers de son code moral qui prône : le sens de l’honneur, la fidélité, la sincérité, le courage, la bonté et la bienveillance, la droiture, le respect, la modestie et l’humilité, le contrôle de soi.

Pour les enfants, il vise à canaliser leur agressivité naturelle pour la transformer en une combativité contrôlée et créative. Quelle meilleure base pourrait-on leur donner pour les conduire sur le chemin de la vie ?

La pratique régulière du karaté permet un développement harmonieux du corps et de l’esprit, ainsi que l’acquisition de nouveaux réflexes et d’une coordination plus fine, autant d’éléments d’équilibre et de confiance en soi.

Issu d’une tradition et d’une philosophie orientale, le karaté permet à l’homme de vivre en parfaite symbiose avec son environnement.

Enfants : Les 10 règles d’un bon karatéka

1) Venir le plus régulièrement possible aux cours. Respect des lieux, respect d’autrui.

2) Avoir un kimono propre, ongles des pieds et mains coupés.

3) Ecouter les explications de l’enseignant, refaire les mêmes mouvements en silence, sans jamais faiblir. Sans discipline il n’y a pas de karaté.

4) Tout est important dès que l’on entre dans le dojo, il faut chercher à faire du mieux possible, jusqu’au plus petit détail.

5) Exécuter chaque mouvement avec le maximum de force et de volonté. Sans effort il n’y a pas de karaté.

6) Même si l’on travaille sans partenaire, il faut l’imaginer en face de soi, comme s’il était présent. Sans sincérité il n’y a pas de vrai karaté.

7) Ne jamais toucher un partenaire au dojo même légèrement, sauf exercices précisés avec protections spéciales. Sans contrôle des techniques on ne peut progresser.

8) Ne jamais se servir du karaté dans la rue ou à l’école. Refuser de se battre, le karaté est une chose sérieuse, et vous pourriez blesser gravement quelqu’un. Un bon karatéka doit savoir maîtriser son corps et son esprit.

9) Prendre la résolution à chaque cours d’essayer de mieux faire.

10) Se dire que l’on n’arrêtera pas avant d’être ceinture noire.

karatedo