Le club‎ > ‎

Historique

Le Karaté Club Arlon a été créé en 1968. Il devient le premier club de la ville d’Arlon représentant un sport peu, voire inconnu, dans notre province.  A cette époque, ce sport (ou plutôt cette discipline), affilié à l’Union Belge de Karaté,  dépendait de la Fédération Belge de Judo.  Le karaté commençait alors à se développer en Europe et ne possédait pas son autonomie actuelle.
 
Actuellement, la Fédération Belge de Karaté englobe une dizaine de groupes,  d’unions et d’organisations différentes.   Nous sommes reconnus par le Comité Olympique Belge.
 
Dès 1972, le KC Arlon a organisé, sous l’impulsion de Maurice Pêcheur,  notre instructeur actuel, le premier championnat international de karaté d’Arlon qui, jusqu’en 1996, sera le rendez-vous annuel des meilleurs compétiteurs des pays avoisinants.  Ainsi, durant 24 ans, Arlon est resté le centre de rencontres amicales d’un niveau incontesté pour nos voisins.
 
En 1999, toujours sous la houlette de Maurice Pêcheur, un premier championnat JKA francophone pour jeunes a été mis sur  pieds.  Cela allait permettre à 125  jeunes champions de se rencontrer et de faire découvrir l’intérêt de notre jeunesse pour ce sport.  Ce fut un brillant succès et désormais cette compétition est retenue par l’Union Francophone de Karaté dans le cadre de ses activités annuelles.

Aujourd’hui, le club d’Arlon organise trois cours par semaine :  cours pour adultes les mardis et vendredis dirigés par Maurice Pêcheur et cours pour les moins de 12 ans le jeudi.

En 2010, le club compte environ 65 licenciés dont 15 ceintures noires. 
 
Tous ont un point commun : la culture sportive de Maurice Pêcheur qui, par son abnégation, sa force de caractère, sa sagesse et son grand esprit sportif, a fêté ses 45 ans de dévouement au développement et à l’enseignement du Karaté Do en 2013.
 
 
 Maurice PECHEUR - 6e DAN J.K.A. - Instructeur

Senseï MIYAZAKI

MIYAZAKI Senseï participe durant près de dix années à toutes le finales Kumité et Katas au Japon où il accède plusieurs fois au podium. Arrivé en 1967 en Europe, c’est sous son impulsion que fut fondée l’Union belge de karaté car, auparavant, le  karaté était associé à la Ligue belge de judo.
Il est, avec Senseï ENOEDA, le fondateur de la JKA Europe.
Il est aussi directeur technique de la BAKF (JKA Belgique).
Il décède le 31 mai 1993 ; il était 8ème Dan JKA.
 

Senseï GNEO

Directeur Technique national pour la JKA Belgique, il est un des rares Européens à avoir le grade 7ème Dan JKA.
MIYAZAKI Senseï avait déjà, avant son décès, choisi Senseï GNEO comme assistant ; celui-ci dirige la JKA Belgique pour le plus grand plaisir de tous les karatékas belges.

Comments