Accueil/Welcome

Julien Meyer

Linguist/Acoustician 
CNRS researcher, GIPSA-lab, Grenoble, France



News: 

For the large public/Pour le grand public: 

1) 'The fascinating art of whistled speech' CNRS Journal (in English)

     'Fascinante parole sifflée' Journal du CNRS en français ( et  'La parole sifflée' Libération) (in French)

2)  Scientific American (in English): "Whistled Languages” Reveal How the Brain Processes Information (white free link from the publication page)

3) 'Les Bergers et la Parole Sifflée'  paru fin 2018 dans la revue Pastum n° 110, pages 6 à 8 (Association Française de Pastoralisme) (in French)



Recent Scientific Publications/Publications scientifiques récentes: 




Some highlights/ quelques faits marquants: 

A) A project with shepherds in the Alps/ Un projet avec les bergers des alpes



Whistled Speech as a tool for shepherds from TheWorldWhistles-LeMondeSiffle on Vimeo.


See also an article in French 'Shepherds and whistled speech'/voir aussi l'article 'Les Bergers et la Parole Sifflée' paru fin 2018 dans la revue Pastum (Association Française de Pastoralisme)






C) I also propose you to listen to this work of my friend Jérome Petit about Hmong Whistled mode of speech with a leaf






My work is mainly made in collaboration with: 

- the Museu Paraense Emilio Goeldi, Área de LinguísticaGrupo de Estudos de Línguas Indígenas do Goeldi (CNPq, Belém, Brazil, an intitution of the Brazilian Ministry of Sciences, Techniques and Innovation), ; description of the projects

- the Observatoire Homme Milieu Oyapock of the USR mixte Leeisa (CNRS Guyane)

- the Bioacoustics Team (NeuroPSI-CNRS UMR 9197 et Université Jean Monnet ENES-CNPS UMR 8195)

- the Collegium de Lyon (European Institute of Advanced Studies) at ENS-Lyon, France, see the project


 Finally, here is also a video presentation made by the European Union

   

Introduction to my work (in English)






Introduction générale (For an english description of my research, click here):

Ma Recherche porte principalement sur le langage humain. J'étudie les contraintes cognitives, physiologiques et écologiques (tant sociales que environnementales) qui influencent la phonétique et la phonologie des langues de la  planète.

Je travaille sur le terrain et en laboratoire sur un grand nombre de langues d'Europe, d'Amérique du Sud, d'Afrique et d'Asie  du Sud-Est. Ces langues représentent une large diversité de familles linguistiques.

J'étudie aussi bien la voix parlée ordinaire que différents autres registres naturels de parole comme la voix criée, la voix chantée, la voix chuchotée, la parole sifflée, le mode parlé des tambours, ou bien le mode chanté d'autres instruments musicaux. Chacun de ces registres de parole a été développé pour compléter la voix parlée dans des conditions ou des contextes ou  celle ci n'est pas appropriée. Ils nous apportent des renseignements sur les possibilités et les limites de modification acoustique du signal de parole.




Avec différents collaborateurs nous avons mis au point de nouvelles méthodologies:

1)      En production de la parole, y compris dans le bruit ou pour étudier l'impact du milieu naturel sur la parole (biotopes de forêt dense, champ ouvert, désert, montagne).


2)      En perception de la parole : pour vérifier des hypothèses issues de l´analyse, par interrogation perceptive des locuteurs (tests  d´intelligibilité, de reconnaissance de phonèmes et du système tonal de différentes langues) ;

3)       Pour collecter des bases de données sur ces thèmes lors d'enregistrements de terrain effectués auprès de 13 communautés linguistiques parlant des langues différentes (25 mois de terrain en plusieurs périodes). Cette collecte a lieu avec la collaboration d'archives nationales (ALIM, Museu Goeldi) et internationales (ELAR, SOAS, Londres), elle prend en compte la perte de vitalité des pratiques étudiées, documente les contextes d'usage, garantit le retour des données aux villages, et offre une formation en documentation.