Stages au Japon

Nos stages en 1990, 2003, 2007 et 2012.

 

Dès 1990, Hoedt Jean-Pierre et Vandamme Johnny planifiaient cette activité. Pris pour des utopistes beaucoup pensaient que jamais ils n’arriveraient  à financer un tel projet.

 

Ce but fut atteint non sans mal et c’est quatre membres du club de l’époque qui eurent l’occasion de s’entrainer au Honbu Dojo de la JKA (Japan karaté association). A cette époque il s’agissait de l’ancien Honbu dojo, lieu mythique dans lequel se sont entraînés des Senseïs tels que Miyazaki, Enoéda,  Kasé, Kanazawa …

Grace à Miyazaki Senseï, ils eurent aussi l’opportunité de travailler avec les membres de l’université de Teisho dirigée à l’époque par Iida Senseï et Ogura Senseï. A la fin des cours Ogura Seneï nous offrit des places pour le championnat universitaire du Japon, coup de chance à cette date nous étions encore au Japon.

Des cours furent suivis également au Hosoji Dojo, un dojo dans un temple bouddhiste dirigé par Iida Senseï qui outre sa fonction d’instructeur est dans la vie civile moine boudhiste. A cette époque, Sawada Senseï était reparti vivre au Japon et une visite lui fut rendue à Shizuoka dans le centre du Japon. Plusieurs cours également suivis dans les dojos où Sawada Senseï enseignait.

 

Après l’ouverture du club de Mouscron, le 01 septembre 2000, les mêmes responsables organisèrent un second stage en 2003. Cinq membres de l’équipe dirigeante prirent part au périple. Outre le honbu dojo de la JKA où ils eurent, entre autres, comme instructeurs Tanaka Senseï, ils eurent la grande chance de s’entraîner à plusieurs reprises au Hoitsugan dojo, le dojo personnel de Nakayama Senseï, le fondateur de la JKA. Ce dojo est dirigé, depuis le décès de Nakayama Senseï,  par Kawawada Senseï, instructeur très connu pour ses nombreux titres internationaux mais aussi parce qu’il a le lourd héritage de veiller sur le Hoitsugan dojo.

Chaque année Kawawada donne un stage en Belgique et c’est toujours un moment privilégié de le revoir.

 

Quatre années plus tard, en 2007 un troisième stage est organisé

et bénéficiant d’un expérience certaine, ce stage fut le plus abouti. En plus du Honbu Dojo, les six participants demandèrent à Kawawada Senseï s’ils pouvaient renouveler l’expérience passée, la réponse  du Senseï  fut très brève : oui , venez demain à 18h00. Le lendemain évidement nous y étions une demi heure à l’avance, politesse oblige.

À cinq minutes du début du cours, toujours personne, pas de professeur, pas d’élèves locaux..

Kawawada Senseï arrive déjà en kimono et nous invite à entrer, je lui demande où sont ses élèves, il répond qu’il n’y a que nous, il nous fait un cadeau, un cours privé rien que pour les membres JKA Mouscron. On y crois pas, on rêve éveillé là ? Mais oui c’est bien la réalité, un cours privé avec Kawawada Senseï au Hoitsugan Dojo. Quand nous avons voulu payer ce cours, il refusa catégoriquement, on l’invita au restaurant à nouveau un refus «  tenez votre argent pour visiter un peu le Japon » c’est la réponse qu’il nous fit.

Visite de Kyoto, Hiroshima, Miyajima, Nara mais pas question de visites sans karaté, il fallait trouver un club à Kyoto. Sawada Senseï en Belgique  et Ogura Senseï instructeur à Tokyo  nous avaient donné l’adresse du dojo principal de Kyoto. Evidement on s’y rend et là l’accueil fut excellent. Le senseï nous présentât  non sans fierté son équipe de jeunes, ils sont champions  du Japon et ont, avec l’équipe nationale japonaise, remporté le championnat du monde des jeunes. Une de ses élèves est 3° à ces même championnats mondiaux.

Nous sommes littéralement époustouflés par cette démonstration. Le soir arrivé il nous demande si l’on veut s’entraîner le lendemain… Rendez-vous est pris et deux taxis arrivent à notre hôtel, on est content de pouvoir prendre le taxi mais avec les prix japonais on pense à nos portefeuilles, on rit moins…On arrive a destination et c’est le Senseï qui offre les taxis... Ce n’est pas tout, le dojo est le Hinari dojo situé dans magnifique temple et Nakatsuka senseï insiste  en affirmant que nous avons beaucoup de chance de s’y entraîner, nous avouons que nous ne comprenons pas vraiment… Ce temple est en fait un haut lieu historique où la réunification du Japon est  intervenue dans les années 1500.

 

Vous pouvez avvoir un aperçu de ces stages dans la rubrique « photos »

 

 

Comments