Accueil‎ > ‎

DIVISION UNE


CRB : Abdelkader Amrani à 90% nouvel entraîneur

publié le 2 nov. 2012 09:17 par lejeune Algérien

Le technicien Abdelkader Amrani est sur le point de devenir le nouvel entraîneur du CR Belouizdad en remplacement de l'Italo-suisse, Guglielmo Arena, a-t-on appris vendredi auprès de la direction du club algérois.

Après l'échec des négociations avec l'Argentin Angel Miguel Gamondi, à qui le président du ''Chabab'' a proposé un salaire mensuel de 10.000 euros, il a décidé de relancer Amrani qui s'est dit intéressé par le challenge, en attendant de rencontrer, dans les prochaines heures, le premier responsable de la formation de ''Laaquiba'' pour finaliser.

Mais du côté de la direction du CRB, l'on s'empresse à annoncer que l'ex-entraîneur du WA Tlemcen "sera à 90% le nouveau coach de l'équipe", a-t-on appris de même source.

La direction du club de la capitale s'est séparée à l'amiable avec Arena, à l'issue de la victoire décrochée à Tizi-Ouzou face à la JSK (1-0), en match comptant pour la 8e journée.

Amrani a entamé la saison 2012-2013 à la tête de la barre technique du WAT, avant de démissionner en conséquence des mauvais résultats enregistrés par le club des Zianides. Lors de la 9e journée, le CRB (7e, 12 points) accueillera samedi le MCE Eulma

Ligue 1-9eJ: les co-leaders chez les promus, le doyen en embuscade

publié le 2 nov. 2012 09:14 par lejeune Algérien

Les deux co-leaders du championnat national professionnel de Ligue 1, l'ES Sétif et l'USM Harrach, seront en appel respectivement à Saoura et Sidi Bel Abbes, à l'occasion de la 9e journée prévue vendredi et samedi. De son coté, le MC Oran, lanterne rouge, aura à cœur d'enregistrer son premier succès de la saison, en accueillant le MC Alger

L'USMH, qui reste sur un match nul lors du derby face à l'USM Alger (0-0), sera certainement mise à rude épreuve par la JS Saoura, sur ses terres, et qui veut poursuivre sa remontée au classement. Les coéquipiers de Bounedjah devront rester vigilants devant une formation sudiste, intraitable dans son antre du 20 août 1955.

Les Harrachis auront  certainement une oreille tendue à Bel Abbes, où le co-leader, l'ES Sétif, sera à l'épreuve de l'USMBA locale, qui veut relever la tête et quitter sa position de relégable.

Le Sétifiens, vainqueurs à l'arrachée face à la JSM Béjaia (1-0), auront à cœur de revenir avec un bon résultat de Sidi Bel Abbes, même si l'équipe locale veut sortir de la zone de turbulences. L'USMBA ne sera pas dirigée sur le banc par Fouad Bouali, qui a décidé de jeter l'éponge après la dernière défaite concédée à Bordj face au CABBA (2-0).

Duel des extrêmes à Oran

Le MCA, effectuera un voyage périlleux à Oran pour croiser le fer avec le MCO, très mal en point depuis le début de la saison. En situation de crise, le MCO n'aura d'autre alternative que d'engranger les trois points de la victoire, au risque de compromettre ses chances de maintien en Ligue 1.

De leur côté, les joueurs de Djamel Menad, veulent poursuivirent leur belle série, et surtout rester coller aux trousses des deux co-leaders.

Le CS Constantine de Roger Lemerre, qui a essuyé sa première défaite de la saison sur le terrain du 5 juillet face au MCA (1-0), recevra la JS Kabylie, en manque de confiance après deux défaites de rang, dont la dernière concédée mardi à Alger face à l'USMA (1-0).

La JSK de l'Italien Enrico Fabbro, devra puiser dans ses ressources pour accrocher le CSC, même si sa mission est d'ores et déjà difficile.

Le CRB, accueillera le MCE Eulma, au stade du 20 août avec l'intention d'enregistrer un deuxième succès de suite, après celui décroché à Tizi-Ouzou. Les coéquipiers du capitaine Maameri, seront dirigés à cette occasion par le duo Boudjalti-Bouhila, après la décision de la direction de se séparer des services de technicien Italo-suisse, Guillermo Arena, qui sera probablement remplacé par l'Argentin Angel Miguel Gamondi.

L'USM Alger, version Roland Courbis, ne devrait pas trouver des difficultés, à priori, pour venir à bout du WA Tlemcen, qui n'arrive pas à amorcer son départ. Les Algérois, auteurs de leur première victoire de la saison mardi sur le terrain de Omar Hamadi, veulent enchaîner avec un autre résultat probant, une manière de reprendre confiance en vue du reste du parcours.

La JSM Béjaia, impuissante d'enregistrer le moindre succès depuis cinq matches, est appelée à réagir cette fois-ci devant le CABB Arreridj.

Enfin, le dernier match au programme mettra aux prises l'ASO Chlef au CA Batna, où les locaux chercheront certainement à se libérer après un passage à vide inquiétant.

Ligue 1-Mise à jour (7e J): victoire de l’USMA face à la JSK (1-0)

publié le 31 oct. 2012 10:46 par lejeune Algérien

La formation de l’USM Alger a renoué ce mardi avec la joie de la victoire (1-0) à l’occasion du classique du championnat national professionnel, USMA-JSK, comptant pour la mise à jour de la 7e journée de la Ligue 1.

L’unique réalisation de cette partie a été l’œuvre de Farouk Chafaï à la 58e minute de jeu. Etrangement esseulé au milieu de la surface de réparation, le jeune défenseur international algérien a repris de la tête un joli coup franc tiré par Benmoussa, ne laissant aucune chance au keeper des Canaris.

Pour son premier match sur le banc des Rouge et Noir, le technicien français Roland Courbis semble avoir gagné son paris en offrant à l’USMA sa première victoire de la saison dans son jardin du stade Omar Hammadi de Bologhine.

A la faveur de ce succès, le troisième cette année, l’USM Alger gagne une place au classement et chipe à la 10e place (11 pts) à son adversaire du jour (11e – 10 pts).

La prochaine sortie de l’USMA aura lieu le 03 novembre prochain pour le compte de la 9e journée la L1. Les coéquipiers de Tedjar joueront une nouvelle fois à domicile et recevront le WA Tlemcen. De son coté, la JSK aura à négocier un autre périlleux déplacement en se rendant dans la ville des ponts suspendus pour défier le CS Constantine.

L'ESS décroche un doublé historique : LE ROI, c'est toujours sétif

publié le 16 mai 2012 02:47 par lejeune Algérien   [ mis à jour : 16 mai 2012 02:50 ]

Ce Mardi 15 mai, à Sétif, l'Entente a écrasé le CSC (4-2) au terme d'un match impressionnant et plein de maîtrise. Une victoire qui vient signer un doublé historique dans l'histoire de ce club qui règne désormais en maître sur le football Algérien, et qui rêve désormais de s'imposer en tant que grand club à l'échelle Africain. Retour sur une saison compliquée, mais qui à l'arrivée, fut magnifique pour tous les supporters du club de Ain El Fouara.

L’Entente de Sétif vient de décrocher pour la 5e fois le titre de Championnat d’Algérie pour la saison 2011/2012 suite à sa victoire ce mardi face au Chabab Constantine avec un score de 4/2 pour le compte de la 29e journée de la ligue une de football. Ce titre est aussi la conséquence conjointe de la défaite l’USM Alger face à l’ASO Chlef avec un score de 1/0 pour le compte de cette même journée.

En effet, l’ESS et l’USMA se disputait il y a quelques jours la première place du classement. L’ESS compte désormais 53 points au total alors que l’USMA qui garde sa 2e place cumule un total de 49 points. Quoi qu’il arrive au résultat de la 30e et dernière journée, l’ESS gardera toujours sa première place et décroche ainsi le titre de Championnat pour cette saison au cours du quelle elle a inscrit jusqu’à présent 53 buts.

Les buts du match qui a opposé l’ESS à domicile face au CSC ont été inscrits par Dahmane (CSC) 34’, Hachoud 51’, Benmoussa 63’ sp, Djabou 69’, Ceryl 80’ et Bougara (CSC) 88’. Ce match a été marqué par l’expulsion de deux joueurs de chaque club lors de la 2e mi-temps. Il s’agit de Yahia (CSC) et Djabou (ESS) qui ont écopé deux cartons rouges aux 53e et 69e minutes, respectivement. En effet, Djabou a préféré un carton rouge (deux cartons jaunes) en enlevant son maillot afin de s’exprimer avec un sous-vêtement qui porte la mention : « merci à nos fidèles supporters » (voir photo ci-dessous).



CRB : la direction dément les rumeurs de départ de Menad

publié le 28 mars 2012 12:42 par lejeune Algérien

A la suite des rumeurs insistantes faisant état d’un éventuel départ de l’entraineur en chef du CR Belouizdad, Djamel Menad, juste après le match de Coupe d’Algérie en raison de la persistance des problèmes financiers au sein du club, la direction du club est montée au créneau pour démentir ce qu’elle considère comme de fausses nouvelles.

"Je suis quotidiennement aux côtés de l'équipe et du staff technique, et je n'ai jamais été interpellé par l'entraîneur Djamel Menad à propos de son avenir avec le club. Son seul souci maintenant est de bien préparer le rendez vous de la coupe d'Algérie", a déclaré à l'APS, Abdelkader Khiat, dirigeant au sein des Rouge et Blanc.

"Si Menad avait vraiment songé de quitter le CRB, il nous l'aurait déjà dit. Je suis tout le temps avec lui sur le terrain, et rien ne laisse apparaître qu'il avait l'intention de partir", a-t-il ajouté.

Toutefois, le responsable belouizdadi reconnaît l'existence de "difficultés financières" au sein du club, tout en précisant que cette situation "n'est pas propre au CRB, mais concerne tous les clubs de la Ligue une professionnelle". Cela n'empêche pas la direction du Chabab de tout mettre en œuvre afin de motiver ses joueurs en prévision de la rencontre de coupe.

"Les joueurs toucheront jeudi leur prime de la victoire du précédent match contre le NA Hussein-Dey, comptant pour le championnat. C'est une manière de les motiver davantage avant le match de coupe", a informé le DG du club algérois.

Le tirage au sort des quarts de finale de la coupe d'Algérie a été clément avec les protégés de Menad en leur permettant d'évoluer à domicile, même si l'adversaire, l'ASO, n'est autre que le champion d'Algérie en titre.

Cette donnée pousse tout le monde au club à se montrer ambitieux, selon les dires de Khiat, ajoutant que "désormais, le CRB mise gros sur l'épreuve populaire de cette saison".

L'autre source de motivation des Belouizdadis avant d'accueillir les Chélifiens est la "disponibilité de tous les joueurs", a fait encore savoir la même source, qui s'est félicitée du retour des joueurs blessés, en particulier Amar Ammour et Boubekeur Rebbih.

"L'entraîneur aura l'embarras du choix pour composer son onze de départ. Cela ne s'est pas produit depuis un bon bout de temps", conclu le dirigeant belouizdadi.

Ligue 1 - 23e journée : le match ESS - CRB fixé au 10 avril

publié le 23 mars 2012 11:27 par lejeune Algérien

La rencontre ES Sétif - CR Belouizdad, comptant pour la mise à jour de la 23e journée du championnat national professionnel de Ligue 1, se jouera le mardi 10 avril prochain au stade du 8 mai 1945 (17h45).

Prévue initialement pour ce samedi, cette rencontre a été reportée en raison de la participation de l'ESS, dimanche, aux seizièmes de finale (aller) de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF), à Dar Es-Salaam contre les Tanzaniens du FC Simba.

Les deux autres rencontres de mise à jour de la 23e journée, ASO Chlef - USM Harrach et JSM Béjaïa - AS Khroub, se dérouleront mardi prochain en raison de l'engagement des équipes locales, aux 16es de finale de la Ligue des champions d'Afrique.

L'ASO accueillera ce vendredi au stade Boumezrag le Vita Club de Kinshasa (RD Congo) à partir de 19h00, tandis que la JSM Béjaïa reçoit les Ivoiriens de l'AFAD Djékanou, vendredi à 16h00.

Ligue Une : la fin de la saison fixée au 19 mai

publié le 23 mars 2012 11:25 par lejeune Algérien

La 30e et dernière journée du championnat professionnel de football de Ligue 1, se jouera le samedi 19 mai prochain, a indiqué vendredi le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj. "La fin de la saison est prévue pour le 19 mai, avec le déroulement de la 30e et dernière journée. Cette programmation est dictée par notre souci de permettre à l'équipe nationale de se préparer dans de bonnes conditions en vue de ses prochaines échéances", a affirmé le premier responsable de la LFP à la radio nationale.

Afin de boucler la saison dans les délais fixés par l'instance dirigeante de la compétition, les clubs de la Ligue 1 joueront deux journées par semaine.

"Nous avons effectué une véritable gymnastique pour parvenir à élaborer ce calendrier. Nous avons décidé de programmer deux journées par semaine, samedi et mardi. Le programme jusqu'à la fin de la saison est déjà prêt, et sauf imprévu, il sera respecté", a t-il ajouté. En ce qui concerne la Ligue 2 professionnelle, la 30e et dernière journée se jouera le lundi 30 avril.

La finale de la Coupe d’Algérie le premier mai

La finale de la 48e édition de la Coupe d'Algérie se jouera le mardi 1er mai prochain.  "La finale a été programmée pour le mardi 1er mai", s'est contenté d'affirmer le premier responsable de l'instance dirigeante de la compétition.

La finale de l'épreuve populaire se déroulera, probablement au stade olympique du 5 juillet 1962, comme ce fut le cas lors deux dernières éditions.

Les quarts de finale de la Coupe d'Algérie, sont programmés pour les 30 et 31 mars, alors que les demi-finales auront lieu le vendredi 20 avril.


Le calendrier de la Ligue I jusqu'à la fin de la saison

  24e journée: mardi 3 avril

25e journée: samedi 7 avril

26e journée: samedi 14 avril

27e journée: samedi 28 avril

28e journée: samedi 5 mai

29e journée: mardi 15 mai

30e et dernière journée: samedi 19 mai.

LFP: un match à huis clos pour le MC El-Eulma

publié le 20 mars 2012 06:38 par lejeune Algérien

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a infligé une sanction d'un match à huis clos au MC El-Eulma après les incidents survenus samedi lors du match face à l'ES Sétif (1-3) en championnat, a indiqué mardi l'instance dirigeante du football algérien.

Pour "jet de projectiles, jet de fumigènes causant dommages physiques et incidents", le MCEE écope d'une sanction d'un match à huis clos, a expliqué la LFP sur son site.

Le club d'El-Eulma devra, en outre, s'acquitter d'une amende de 50.000 DA, alors que l'ESS devra payer la même somme pour "jet de projectiles" lors de cette rencontre comptant pour la 22e journée du championnat professionnel de Ligue 1, ajoute-t-on de même source.

D'autre part, le joueur de l'ESS, Benchadi Riadh, exclu lors du match, a écopé d'une sanction de 2 matches de suspension ferme et une amende de 30.000 DA en sus de lÆavertissement reçu au cours de la rencontre comptabilisé comme avertissement simple.

En Ligue 2, la Commission de discipline de la LFP a infligé une sanction d'un match de suspension ferme et une amende de 20.000 DA à l'entraîneur de l'USM Annaba, Kamel Mouassa, "suite à l'examen des pièces versées au dossier et des rapports des officiels du match" de vendredi contre le MO Constantine (1-0) dans le cadre de la 23e journée du championnat.

ESS : vers le prolongement du contrat de Geiger

publié le 23 janv. 2012 07:45 par lejeune Algérien

Le président de l’Entente de Sétif, Hassen Hamar, le club est bien pari pour prolonger le contrat de l’entraineur suisse, Allain Gieger. «Nous avons pratiquement tout conclu avec Alain Geiger pour qu'il prolonge son contrat à l'ESS d'une autre saison. Il nous a donné son accord de principe pour clore ce dossier dans les tous prochains jours», a t-il déclaré.

"Nous sommes très contents du travail que notre entraîneur est entrain d'accomplir, et c'est la raison pour laquelle nous avons jugé nécessaire de lui prolonger son bail dès maintenant", a expliqué Hamar.

"Les discussions autour de ce sujet ont commencé depuis quelques semaines, mais le technicien suisse a exigé la régularisation d'abord de la situation financière des joueurs avant de parler de son avenir", a t-il ajouté.

Le champion d'hiver vient de connaître une trêve mouvementée, en raison de la montée au créneau de ses joueurs, réclamant leur du. La direction du club a même annulé le stage prévu en Tunisie, d'autant qu'ils étaient plusieurs éléments à avoir refusé de reprendre les entraînements.

"Tout est rentré dans l'ordre à ce propos, et nous avons réussi à régulariser les joueurs, et il ne reste plus aucun motif pour que Geiger ne renouvelle pas son contrat", a encore précisé le président de l'Entente.

Reportage : l’Aigle Noir sétifien plane de nouveau sur le football algérien

publié le 15 janv. 2012 06:52 par lejeune Algérien

Tell un phénix qui renait de ses cendres, l’Entente de Sétif est revenue sur les devants de la scène footballistique nationale en décrochant le titre honorifique de champion d’automne. Un sacre arraché sur le fil au dépend de la dream team de cette saison 2011/2012, à savoir, l’USM Alger.

Reportage réalisé à Sétif par M K

Inattendue, la performance de l’Entente de Sétif a été saluée par tous les experts du ballon rond, vu les déboires et les problèmes dans lesquelles pataugeait le club phare de la ville de «Ain El Fouara» avant le coup de starter du championnat.

L’ES Sétif champion d’automne

Dans cette ville qui ne vibre qu’au rythme du sport roi, le plus beau cadeau que l’Entente puisse faire à ses inconditionnels, en ce début d’année, est ce titre de champion d’automne obtenu contre toute attente. De l’avis du métronome de cette équipe, Abdelmoumen Djabou, c’est une juste récompense qui vient gratifier le sérieux et l’abnégation de tout le groupe ententiste « Il ne faut pas se mentir, on n’avait pas planifié de réaliser ce qu’on a fait, mais avec le travail des joueurs et l’aide apportée par les supporters on a réussi à terminer premier. Je dirais aussi que nous méritons ce titre honorifique au vu de ce que nous avons réussi à faire durant la phase aller. Cependant, le championnat n’est pas terminé et le gros du travail reste à faire dans la phase retour ».

Même son de cloche chez le président du Conseil d’administration de la SSP « Black Eagles », Abdelkrim Serrar pense que son équipe est la véritable surprise de cette première partie de championnat « Je dois dire que c’est une mini concrétisation puisque c’est la première manche du championnat. J’ai entendu dire qu’il y a des surprises, par exemple le MCE Eulma et d’autres équipes qui sont en train de réaliser de bons résultats, moi je dirai que la surprise c’est l’Entente de Sétif » avant d’ajouter « l’Entente est première, ça veut dire que nous allons jouer les premiers rôles. Si on ne gagne pas le championnat, on va avoir au moins une place africaine ».

Présent dans les tribunes du stade du 8 mai 1945 à l’occasion de la reprise des entrainements, Aami Karaoui, fervent supporter d’« El Baida wa El Kahla » nous confie qu’il n’a jamais douté des capacités de son équipe préférée « J’avais dit qu’ils iraient très loin. Beaucoup de gens parlaient de maintient mais je dis qu’on ne sera pas relégable et qu’on gagnera tout. Laifaoui est parti ainsi que d’autres joueurs, et alors, nous avons une équipe jeune et nous sommes très bien ».

De l’ombre à la lumière

Qui aurait cru à l’aube de cette nouvelle saison que cette équipe de Sétif allait terminer en tête de la Ligue 1, à l’issue de la première phase ? Même le plus adroit des pronostiqueurs n’aurait pas donné cher de la peau de ce groupe.

Et pour cause, l'Aigle Noir sétifien a connu une véritable saignée après le départ de pas moins de 13 de ces joueurs et pas des moindres : Chaouchi, Hadj Issa, Lamouchia, Djediat, Laifaoui, Metref, Bouazza, Yekhlef, Hemani pour ne citer que ceux là. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Christian Jacques Castellan qui dirigeait l'équipe au début de l’exercice à jeter l'éponge après seulement une journée du championnat.

Cependant, tous ces déboires n’ont pas eu raison d’une équipe qui allait connaitre un nouveau départ avec l’arrivée du Suisse Alain Geiger à la tête de la barre technique. Ce dernier revient sur les débuts difficiles de son équipe «Il y a eu un début de championnat très difficile, après, les joueurs ont eu conscience qu’il fallait arrêter l’hémorragie. Par la suite il y eu mon arrivée et la mise en place d’un certain nombre de choses et on a commencé à travailler. Et puis en gagnant des matchs ca donne une certaine confiance, et cette confiance nous a porté plus loin que nos espérances (…) Et puis petit à petit le public est venu, on a rempli le stade et on a fini avec un match en apothéose face à l’USMA» dira le technicien helvète.

La nouvelle stratégie du club commence a donné ces fruits

Contrairement aux années précédentes, l’équipe dirigeante de l’ESS a procédé à une véritable révolution dans la manière de gérer les affaires du club. Un changement radical dans la philosophie de recrutement et de la gestion de l’équipe. Finie l’époque des stars recrutés à coût de milliards, les gestionnaires de l’équipe se sont tournés vers le recrutement de jeunes joueurs afin de bâtir une équipe d’avenir. Alors qui mieux que le premier responsable du club pour nous éclairer sur cette nouvelle politique « Je ne dirais pas que nous avons fait un recrutement hasardeux ou bien un recrutement judicieux pour ne pas être prétentieux, nous avons fait la politique de nos moyens. L’Entente avait pour habitude de débourser des montants pharamineux à l’intersaison, là, on n’a pas fait de folies et en plus on a essayé une autre politique basée beaucoup plus sur la discipline et on a pris des joueurs qui sont affamés de titres (…) Si on les met dans de bonnes conditions, c’est des joueurs qui veulent démontrer qu’ils sont aussi capables de donner le sourire et l’enthousiasme à toute une ville » explique Serrar.

Toutefois, cette nouvelle ère dans la gestion de la maison sétifienne a été dictée, en grande partie, par la crise financière que traverse le club. Et ce n’est pas Serrar qui nous dira le contraire « C’est évident, il ne faut pas dire que nous avons tracé un programme et nous avons jugé utile qu’on doit faire un changement. C’est vrai que ça ne concerne pas tous les joueurs, nous aurions aimé garder quelques uns, deux ou trois, à l’exemple Hocine Metref et Nabil Hemani, pour les autres, même si on avait les moyens je ne les aurais pas gardé, sincèrement».

34 buts marqués, qui dit mieux ?

L’un des points forts de l’Aigle Noir cette saison reste incontestablement sa ligne offensive. Avec un jeu porté vers l’avant, l’attaque de l’ESS s’est illustrée à 34 reprises. Une attaque qui carbure à une moyenne de 2,26 buts par match, une stat à faire pâlir tous les autres concurrents pour le titre.

La défense, talent d’Achille de l’équipe


Si l’attaque de l’Entente de Sétif crache le feu, la défense reste néanmoins le maillon faible de l’équipe. Et pour cause, l’arrière garde sétifienne a encaissé pas moins de 25 buts, soit 1,66 but par match, durant cette première phase de championnat. Une performance peu enviable qui la classe comme deuxième mauvaise défense du championnat juste derrière le MC Oran, avant dernier au classement avec 29 buts encaissés.


« Je reconnais que notre défense encaisse beaucoup de buts car nous jouons beaucoup l’offensive. Pour preuve nos deux arrières, droit et gauche, participe beaucoup au jeu offensive et montent en même temps, en dix secondes ils sont tous les deux en attaque ce qui me laisse moi et Smail Diss ou bien Diss et Belkaid seuls dans l’axe. Ajouter à cela que nous n’avons pas un milieu récupérateur de métier qui aide la défense, c’est pour tout cela que nous encaissons beaucoup de buts» déclare le défenseur Mokhtar Megueni.

Toujours est-il, Geiger ne s’alarme pas pour autant, du moment que son équipe marque plus que son adversaire « Il y a eu beaucoup de changement de joueurs à l’Entente, 15 joueurs sont partis à l’intersaison et il y eu des nouveaux qui sont venus. Il y avait un gardien international dans les buts qui est partie, et qui n’est pas facile à remplacer, il y a de jeunes joueurs qui sont là et qui ont moins d’expérience. L’Entente a toujours été portée vers le jeu offensif, même avant mon arrivée, ça appartient un peu à l’historie du club, donc on n’a pas changé. Après la perte des joueurs et du gardien international fait qu’on prend un peu plus de but mais si on arrive à marquer un but de plus que l’adversaire comme ça était au premier tour ce n’est pas si grave que ça ».

La deuxième partie de championnat s'annonce difficile

En réussissant à terminer premier de la Ligue 1 après 15 journées, l’Entente de Sétif est devenue l’équipe à battre dans le championnat. Elle sera dans le collimateur de tous les prétendants au titre et la suite de la compétition ne s’annonce guère comme un long fleuve tranquille. « Ça sera beaucoup de tumultes parce qu’il y aura beaucoup de combats. Comme ça a été pour la première partie, il faut s’attendre à beaucoup de difficultés de la part des adversaires parce qu’il y en a cinq ou six qui regardent vers le haut, nous aussi, et il faudra donc se battre à tous les matchs », dira le coach Suisse.

Une analyse partagée par Mokhtar Megueni « La deuxième phase sera plus ardu que la première, tout simplement parce que lors de la phase aller on n’a pas été pris en compte. Maintenant, il ont vu le vrai visage de l’Entente de Sétif, c’est pour cela qu’ils vont essayer de nous battre. Voila pourquoi ça sera dur »


Durant son périple dans la phase retour, l’Entente aura à sortir 7 fois hors de ses bases et recevoir 8 fois dans son jardin du 8 mai 1945. Sur les 7 déplacements trois semblent être les plus périlleux devant des équipes du haut du tableau, il s'agit de la JSM Béjaia (18e J), l'ASO Chlef (20e J) et l'USM Alger (30e J). Le hasard du calendrier a fait que les deux protagonistes pour le titre de champion d’automne se retrouveront à nouveau lors de l’ultime journée du championnat. Allons-nous assister à un remake de la 15 e journée ? L’ESS et l’USMA seront-ils au rendez-vous ? Pour le savoir rendez-vous le 22 mai prochain pour la 30e et ultime journée du championnat.

Une stat très intéressante !

En football, Il n’y a que la vérité du terrain qui compte pour déterminer avec exactitude qui sera sacré champion à la fin du parcours. Néanmoins, les chiffres et les statistiques sont un excellent moyen pour tenter de deviner qui aura le dernier mot à la fin. Neuf fois sur dix durant la dernière décennie, l’équipe championne d’automne remportait le titre. En suivant cette logique, l’ESS est bien partie pour ajouter un 5e sacre à son palmarès, après ceux décrochés en 1968, 1987, 2007 et 2009.

Un fait très intéressant que le président Serrar ne manque pas de nous le rappeler « Je vous dirai que l’Entente a été championne d’Algérie quatre fois depuis sa création et sur les quatre fois elle a été championne d’automne, donc c’est de bonne augure. Je ne suis pas superstitieux mais ça donne toujours un élan à l’équipe, parce qu’en général quand il y a trente matchs dans le championnat quand un tiers est consommé un des trois premiers sera champion et un des trois derniers est relégable à mille pourcent».

Les supporters de l'ESS plus que jamais derrière leur équipe

L'une des plus grandes forces de l'Entente de Sétif cette année, reste le soutien inconditionnel de ses supporters qui n'ont jamais perdu foi en ce club qui les a fait tant rêver dans un passé pas très lointain. Nous sommes parti à la rencontre de ces inconditionnels d’« El Wifak » qui reviennent sur le parcours de leur équipe.

« Dix sur dix, ils nous ont régalé. C’est une équipe qu’on n’attendait pas vraiment, on croyait qu’elle serait prête pour la saison prochaine. Cette année ils ont fait ce qu’on attendait d’eux et encore plus. Cette équipe composée de jeunes joueurs a fait cent milliards de fois mieux que l’équipe des milliards qu’on avait l’année passée. Ils nous régalent avec leur jeu spécialement Hachoud et Djabou », dira Mohamed.

« C’est une équipe parfaite qui a réalisé une surprise contrairement à l’équipe de star que nous avons les saison passées. Je tir chapeau à Serrar et Hamar qui sont entrain de construire une équipe jeune, et vous allez voir dans le futur la véritable l’ESS » conclu un autre supporter.

1-10 of 73