Accueil

    Ce site est destiné à créer un lien entre les différents facteurs de la région grenobloise qui sont assujettis à la même politique managériale et aux mêmes conditions de travail dans leurs bureaux respectifs.
Il devrait permettre échanges d'informations et partages d'expériences personnelles des abonnés en vue d'une meilleure réactivité face aux évènements touchants leur profession au jour le jour.

    Ce site se revendique sans étiquette syndicale, mais reste toutefois modéré par des militants de différents syndicats qui se réservent le droit de supprimer tout message ou bannir tout abonné qui pourrait nuire au site.

    Les visiteurs type de ce site sont des facteurs travaillant sur Grenoble et ses alentours dans les bureaux de Chavant, Echirolles, Fontaine, Saint martin d'Hères, Terray, Varces (classés par ordre alphabétique, un défaut professionnel un peu comme la tendinite).
Le nombre de bureaux représentés devrait augmenter par le biais de ce site, et de l'ajout futur d'un forum de discussion.

    Vous trouverez sur ce site :
  • un fil d'actualités fraîches du milieu postal, au niveau local, national et international tenu par nos administrateurs
  • quelques informations utiles
  • un carnet d'adresse des différents syndicats représentés dans notre métier
  • quelques billets d'humeur en rapport avec le métier ou pas
  • des liens en rapport avec le métier
  • la marche à suivre pour proposer un article
  • un plan du site
Nous attendons les conseils et recommandations des collègues en ce qui concerne la création de nouvelles rubriques sur le site.

    Bonne visite.


 Jamais un projet de la sorte aura fait l'unanimité contre lui, «  Facteur d'avenir » est plus qu'une illusion c'est un leurre, un arbre qui cache la forêt du libéralisme Postal:

    -Horaires de travail à rallonge

    -Conditions de travail détériorées par la déstructuration du métier de facteur ( ex: facteur en horaire mixte)

    -Repos spoliés par des restructurations plus que douteuses.


    Nous en avons assez de ces règles qui détruisent nos vies, qui usent notre santé.

    Germinal c'était hier dans les mines, ça le redevient aujourd'hui à la Poste.


    Il est urgent de se rassembler au près des collègues en souffrance car l'acharnement continuel contre les postiers est telle, que nombre de nos collègues craquent: Arrêts et accidents de travail sont en augmentation constante. Combien de collègues demandent un temps partiel pour pouvoir respirer et se substituer au repos qui nous on été volés par des restructurations aux chiffres plus que douteux. Il est temps de s'unir à travers des initiatives conviviales afin de construire de vrais luttes vers une victoire contre cette organisation de travail destructrice.


L'heure est à la résistance sans concession. Un vrai combat ça se construit.


    De nombreux conflits ont lieu sur tout le territoire Français, voir au delà ( Belgique, Pays bas...), contre la libéralisation de La Poste et la casse du métier de facteur. Même si ces conflits reprennent pour la plupart les mêmes revendications:

    -Arrêts des restructurations

    -Améliorations des conditions de travail

    -Arrêt des suppressions de tournées

    -Arrêt de la sécabilité

    -Pas de dépassement d'horaire,


    Nous souffrons d'un manque de coordination au niveau national. Il est donc urgent de s'organiser contre ce projet néfaste qui est « Facteur d'Avenir ».


    Dans les semaines, les jours et mois qui viennent nous devons tout mettre en œuvre pour organiser un rapport de force national des facteurs. Les luttes locales ne doivent pas rester isolées, elles doivent être connues sur tout le territoire afin de pouvoir, suivant la possibilité de chacun, créer une solidarité avec les collègues en luttes.

    Nous devons développer les rencontres entres facteurs de bureaux différents, afin de créer le débat vers une dynamique de résistance coordonnée.

    Nous devons échanger nos expériences à travers des rencontres volontaires entre Départements, entre Régions.


    La lutte contre Facteur d'Avenir c'est maintenant, car le métier de facteur ne pourra pas résister à cette réforme abjecte.


Sous-pages (1) : Délocalisation de Chavant
Comments