Montréal, le lundi 25 septembre 2017

C’est avec une émotion très particulière, et suite au soutien offert par 92,7 % des délégués ayant voté au Congrès, que j’annonce aujourd’hui mon intention de briguer l'investiture du Parti Québécois dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. C’est aussi et surtout grâce à l’appui des différentes personnes que j’ai été amenée à croiser ces dernières semaines et leur invitation à accroître mon implication afin de les représenter au plus près de leur quotidien. Je réponds donc présente à cette mission et à cette confiance si généreusement accordée. Je le ferai avec l’énergie, le dévouement et la persévérance qui m’animent depuis près de 20 ans d’engagement militant et progressiste.

Convaincue des bénéfices de l’indépendance, je veux rassembler tous les Québécois, quelle que soit leur langue maternelle ou leur origine ethnique. J’ai pour cette raison fondé le groupe d’action politique « Anglophones pour un Québec indépendant (AQI) ».

De 1970 à 2014, le Parti Québécois a toujours su défendre et représenter les intérêts des citoyens de Sainte-Marie-Saint-Jacques. Que ce soit Claude Charron, André Boulerice, Martin Lemay ou Daniel Breton, les députés du PQ étaient à l'écoute des gens et attentifs à leurs besoins. Leurs avancées et réalisations dans le comté sont des apports majeurs et durables pour les résidents. Je souligne, entre autres, la construction de la Grande Bibliothèque pendant le mandat de M. Boulerice. Il est nécessaire de poursuivre le travail pour améliorer la vie des résidents de ce quartier unique.

Je sillonne les rues de Sainte-Marie-Saint-Jacques à pied presque tous les jours depuis si longtemps que j'ai l’impression de connaître chaque pouce carré. Comme lesbienne, je suis très au fait et sensible aux enjeux LGBT, eux-mêmes centraux à mon enseignement et à ma recherche universitaire. J’ai travaillé activement sur plusieurs dossiers pour la communauté LGBT au fils des ans, et plus particulièrement les droits des personnes trans. Le Village étant situé dans le comté, c’est le lieu et le mandat idéals pour apporter ma contribution.

J’ai également l’intention d’aborder de front les questions de logements sociaux, de sans-abris et de criminalité. Les résidents de Sainte-Marie-Saint-Jacques méritent que l’on travaille d’arrache-pied pour eux tous les jours. Je veux aller à leur rencontre pour leur expliquer le plan solide du Parti Québécois et les changements concrets que nous ferons directement sur le terrain, dans leur quartier, dans plusieurs domaines comme ceux de l’éducation et de la santé.

Dès aujourd’hui, je m’engage devant les citoyens de Sainte-Marie-Saint-Jacques. Si je suis investie comme candidate du Parti Québécois et élue en octobre 2018, je leur promets d’occuper les fonctions de députée avec dignité, compétence et persévérance, jour après jour, pendant les hauts et les bas, afin de servir le mieux possible leurs intérêts, de faire avancer la cause indépendantiste et de bâtir un pays pour le bien commun de tous les Québécois.