Hanneton vole
 

La Famille Rostand raconté par Jean Toche

L'accent

L'Hôtel du Clair de Lune

Le Bonhomme aux oiseaux

Dernière chanson 

Hanneton vole 

Les fleurs 

Les châteaux 

Pour étonner les étoiles 

Les photographies 

Le paradis et l'enfer 

Demain 

Paris 

Bye Bye

Depuis mille ans 

Le porte bonheur 

Nature reste telle que tu es 

Contact

Les enfants grandissent bien dans un tourbillon de succès, ne manquant de rien, et surtout pas d'amour.

Mais beaucoup de femmes s'intéressent à Edmond et Rosemonde lui écrit : "Hanneton vole"

HANNETON VOLE

Lorsque, dans un jardin qui chante,
On s’amuse avec les oiseaux,
A cet âge, où tout nous enchante,
Parce que tout semble nouveau.
Parmi le printemps qui commence,
A broder ses premiers festons,
Quelle joie était plus immense,
Que d’attraper un hanneton.
Hanneton, vole, vole, vole,
Sur l’air frivole
Du ciel d’avril,
Hanneton, vole, vole, vole,
Et le plaisir tient sur un fil.

Lorsque plus tard, un jour peut-être,
On est amoureux plus ou moins,
On écrit des pneus et des lettres,
Et l’on prend le ciel à témoin.
Comme un violon qui frissonne,
Le coeur veut dire son émoi
On parle, on chante, on téléphone,
Allo, allo, c’est toi, c’est moi.
Serment qui vole, vole, vole,
Sur la parole,
Du coeur subtil,
Serment qui vole, vole, vole,
Et le baiser tient sur un fil.

Mais on avance dans la vie,
Et chaque jour on comprend mieux
Toutes les choses infinies.
Printemps, amour, comme c’est bleu,
On veut encore beaucoup de choses,
On veut des fleurs et des baisers,
On veut des rêves et des roses.
Mais le printemps passe, il est passé.
Instant qui vole, vole, vole,
Sur l’heure folle,
Du temps subtil,
Instant qui vole, vole, vole,
Et le destin tient sur un fil.