Histoire et Généalogie des communautés juives alsaciennes et vosgiennes

 


JUIFS DES VOSGES  1940-1944 

 1200 martyrs presque oubliés

537 PAGES 

 

  Auteur : Jean Bloch 

 

 

 

 

 

 

 

Comment commander : en dernière page 

 

 

 

 

 

 

 Entièrement fondé sur des centaines de documents officiels de la préfecture des Vosges

qui permettent   de décrypter le processus machiavélique d’extermination de la communauté

juive des Vosges, cet ouvrage a nécessité plus de cinq années de recherches.

Les informations, recueillies dans les Vosges, ont été minutieusement recoupées avec

d’autres travaux et d’autres bases de données, ce qui permet de proposer

des listes inédites de victimes et de survivants.

                                                                    °  453 alsaciens 

                                                      °  224 vosgiens

                                                      °  120 autres lorrains

                                                      °   30 autres français

                                                      °  302 polonais

                                                      °   94 autres étrangers 

 

 Mettre en lumière la stratégie nazie, ses victimes et ses bourreaux, témoigner pour l’histoire et la mémoire, tels sont les objectifs que l’auteur s’est fixés.

Par suite de son efficacité, cette stratégie, dont les Vosges ont été le terrain d’expérimentation de l’occupant, a été étendue à l’ensemble du territoire français.

 

La plus grande place est laissée aux documents d’archives et aux témoignages, dont la lecture,

 à elle seule, permet d’appréhender les rouages de la machine nazie et

de se forger sa propre opinion.

 

L’anonymat des victimes a été levé grâce à des recherches généalogiques permettant

 de reconstituer les familles et leurs origines. Pour un grand nombre d’entre elles,

le martyrologe reprend, sous forme concise, les principales informations recueillies.

 

A chaque étape du processus conduisant à l’élimination physique de la population

 juive vosgienne, l’auteur s’est également attaché à dépeindre, preuves à l’appui,

 les sentiments des citoyens non juifs qui, en majorité, ont eu une attitude digne et courageuse.