Suède

1997 - 2001

 

auf Deutsch

Arrivés du Sénégal, nous passons quelques semaines de vacances en Suisse. Nous y laissons Monsieur Orange, notre chat, en raison de la quarantaine suédoise.
 
N
ous arriverons à Stockholm un jour de septembre froid, sombre et mouillé. Nous avions été frustrés de pluie pendant trois ans, étions heureux d'en voir. Mais, quatre semaines de mauvais temps ininterrompu, c'est assez. D'autant que, au début, nous vivons dans un tout petit logement meublé, avec bagages, fret aérien et devoirs des enfants. Après plus de dix ans passés dans des pays "relativement développés", ce fut un plaisir de pouvoir réutiliser les transports publics, de pouvoir se balader dans des rues marchandes bien entretenues et avec de belles vitrines. Par contre, le service à la clientèle laisse à désirer.
 
La recherche de logement a été très difficile; en deux mois et demi, nous en avons visité trois. Finalement, nous avons trouvé villa, pas très grande mais pleine de charme, de laquelle nous surplombons littéralement le lac Mälar et qui se trouve sur la même île que l'école française.
 
Un pont est en construction devant les fenêtres et nous pourrons en suivre plusieurs étapes dont la spectaculaire avancée des travées sur le vide.
 
Nous emménagerons peu avant Noël et passerons cette fête au milieu des cartons, sans avoir trouvé celui contenant les décorations du sapin. Nous devrons aussi acheter de nombreux rayonnages à livres, ceux dont nous disposons étant de loin insuffisants.
 
La voiture que nous avons emmenée du Sénégal n'est plus adaptée aux conditions de longue distance que nous connaissons en Europe et nous la remplacerons après un an par un Ford Windstar, beaucoup plus confortable.
 
A la venue de la "belle" saison, c'est-à-dire pratiquement après que la glace a disparu du lac, les Suédois sortent leurs bateaux. C'est à qui aura le plus bruyant et le lac, étroit en face de nos fenêtres, se transformerait en un rugissement permanent, n'était la limitation de vitesse imposée.
 
Sur le plan professionnel, il a fallu bien sûr entretenir la résidence de l’Ambassadeur et préparer des évaluations pour l'éventuel achat d'un immeuble pour la chancellerie, le loyer devenant plus exorbitant d'année en année. La décision tombera finalement après le départ de Jean-Didier. Quelques arrestations ont eu lieu (contrebande d'alcool et stupéfiants) et ont relevé quelque peu les travaux routiniers. La transformation totale de l'informatique, tant au niveau des logiciels, de l'équipement que des communications a également créé pas mal de travail d'organisation. Et l'Ambassade est enfin "en ligne", chacun dispose de l'Internet et du courrier électronique à sa place de travail. Ce qui simplifie et élimine beaucoup de petits travaux quotidiens. L'arrivée d'un nouvel Ambassadeur donnera l'occasion à Jean-Didier d'aller  saluer le roi de Suède, en frac et carrosse à 4 chevaux.
 
Les enfants ont eu quelques difficultés à s'intégrer dans des classes plutôt difficiles, mais nous font toujours le plaisir de ramener d'excellents résultats et, chaque trimestre, les félicitations du conseil de classe.
 
Nous ne ferons pas de grands voyages depuis la Suède, mais nous rendrons quand même chaque été en Suisse, passant une fois par le grand et impressionnant pont construit par les Danois sur le Grand Belt, visitant l'Expo universelle de Hanovre ou empruntant le tout nouveau pont sur l'Öresund reliant la Suède, et la Scandinavie, au continent.
 
Nous nous rendrons aussi régulièrement en Finlande, accumulant ainsi des "miles" sur ces immenses navires qui traversent la Baltique, les transformant régulièrement en … croisières en Finlande. Merja a eu aussi le plaisir de gagner plusieurs de ces croisières à l'occasion des bingos et autres tombolas des Dames diplomatiques ou internationales.
 
Au milieu du deuxième hiver, nous avons cherché un peu de soleil et de chaleur aux îles Canaries. Nous y avons hélas rencontré plus de poussière que de beau temps. Et, lorsque nous planifiions de nous rendre au Maroc durant le troisième hiver, est arrivée la nouvelle d'un tout prochain transfert de Jean-Didier.