Accueil

Des petits mots pour le dire

 
Jacques Thuillier remporte le troisième prix lors du concours international de Morges en Suisse (août 2007).
 
Un arbre pour aider les gens à communiquer, c'est le concept qui a guidé le Havrais Jacques Thuillier dans le réalisation de son Arbre aux mots lors du Symposium international de sculpture de Morges (Suisse). Sa réalisation lui a permis de remporter un Myron de bronze dans la catégorie bois.
 
Favoriser la communication
Jacques Thuillier et son Arbre Aux Mots, ou l'Art de Communiquer
 
Le symposium a durée dix jours en juin dernier. Cents candidats représentant vingt-deux nationalités étaient présents. Trente-cinq ont été sélectionnés pour la phase finale, la création d'une oeuvre à partir d'une pièce de bois brut. "Il n'y avait aucun thème imposé, explique Jacques Thuillier. Nous avonstous reçu un tronc d'arbre, du tilleul. Ensuite nous étions totalement libres dans nos réalisations". Son arbre permet à qui le veux d'y glisser de petits mots. "Je veux qu'ils puissent dire par écrit ce qu'ils n'arrivent pas à dire autrement", explique le sculpteur. "Pourquoi ne pas l'installer ensuite dans des entreprises ou des administrations pour favoriser la communication employés-direction ou élus-administrés".
 
contacter Jacques Bernard Thuillier
tél. 02 35 44 99 23;




liens: http://www.symposiumsculpture.ch/archives/symposium2005/participants2005a.html


THUILLIER Jacques
Le Havre
1956
Lors d'un stage en 1983, il se découvre une véritable passion pour l'art de la sculpture. Par la suite, il travaille auprès de Hubert Bocquet, qu'il décide de quitter en 1987, ayant la sensation de trop être influencé par le Maître. Quelques années plus tard, il affûte ses outils et se remet à sculpter frénétiquement. Il participe à plusieurs Symposiums en France et à Morges.

 
 
 


Librairie LA GALERNE - 148 rue Victor Hugo

Jacques THUILLIER, sculpteur

Du vendredi 04 avril au samedi 03 mai 2008

Le Havre (76)


Organisé par Librairie La Galerne

L’Arbre aux mots est une sculpture interactive, un arbre pour y déposer nos joies, nos peines, nos mots d’amour, ce qui nous passe par la tête. Sur des petits papiers colorés, laissons aller notre imagination et déposons notre message. Quelqu’un le lira peut-être…

Jacques Thuillier sera auprès de son arbre samedi 19 avril de 14 h à 19 h.

Contact
Tél : 02.32.74.23.62
Entrée libre


Bientôt la Saint-Fiacre

Agrandir la photo
Le sculpteur Jacques Thuillier travaille sur « L'Arbre aux mots »
C'est reparti pour une nouvelle édition de la traditionnelle fête de la Saint-Fiacre à Bléville, les samedi 30 et dimanche 31 août. Ce rassemblement familial qui n'a pas été organisé pendant près de quarante ans, notamment parce que les maraîchers se faisaient rares, semble maintenant se pérenniser avec cette onzième célébration consécutive.
Le quartier retrouvera pour l'occasion ses racines d'ancien bourg et mettra à l'honneur la nature. Car Saint Fiacre, souvent représenté encapuchonné, avec un scapulaire et une bêche à la main, est, depuis le Xe siècle, patron des jardiniers. Ainsi, les jardins ouvriers seront ouverts au public samedi 30 au matin pour un parcours-découverte. La présence d'animaux de la ferme, la possibilité de faire des tours de poney et de se promener en calèche achèveront de donner au quartier des airs bucoliques.
Nombre d'animations rythmeront la journée de dimanche, comme la messe le matin à l'église Saint-Jean-Baptiste de Bléville, le partage du vin d'honneur, ou encore des concerts et fanfares variés.
Une foire à tout
Outre ces points forts, vous pourrez rencontrer les membres d'associations soutenant la culture de différents pays et déambuler parmi des stands d'objets artisanaux et de produits fermiers. La nouveauté de 2008 est la foire à tout organisée sur le boulodrome. Les amateurs d'art trouveront leur bonheur avec l'exposition des plus belles œuvres de peintres de la région et tous les visiteurs pourront voter pour leur préférée. L'Arbre aux mots, une sculpture participative de Jacques Thuillier, recueillera les pensées des observateurs pour constituer un cahier toujours plein de surprises.

Article paru le : 19 août 2008

Comments