Accueil   -   Produits   -   Prestations   -   Références   -   Conférences   -   Publications   -   Contact   -   A propos



Prestations

3 dernières références : IFP SCHOOL - CREDIT AGRICOLE - CFPB


Le tutorat au service de la réussite des moocs

http://www.savoirsenligne.com/video?v=v455755b1c1de87



Le tutorat est reconnu comme un des éléments essentiels à la réussite d'un dispositif de e-learning. Aussi, il est nécessaire d'en définir les fonctions, les acteurs, les modalités, les outils et le coût. 

Créateur d'une méthode d'ingénierie tutorale, mes prestations visent à aider les porteurs de  e-learning à mieux prendre en compte le tutorat à distance pour faire réussir leurs apprenants.


Analyser les besoins d'aide des apprenants

  • Le point de départ de toute approche du tutorat est l'identification, la qualification et la prise en compte des différents besoins de soutien éventuels des futurs apprenants. 
  • Cette analyse gagne à croiser les représentations  de l'institution, des formateurs-tuteurs et des apprenants sur les besoins d'aide des apprenants.
Définir les champs de support à l'apprentissage à investir
  • Selon les dispositifs de formation et les caractéristiques des apprenants, les champs de support à l'apprentissage (cognitif, motivationnel, socio-affectif, métacognitif) sont différents. 
  • Ils sont à préciser sous forme d'objectifs à atteindre et à prioriser à partir d'une analyse de criticité.
Identifier les rôles et fonctions des différents tuteurs
  • Cela passe par l'établissement des fiches de fonctions pour chaque type de tuteur et la conception de l'architecture générale du système tutoral où sont précisées les interactions et la coordination des différents acteurs.
Concevoir et quantifier les interventions tutorales
  • Chaque intervention tutorale est à scénariser et à positionner tant sur les objectifs poursuivis, que les acteurs concernés, les modalités (proactive ou réactive, synchrone ou asynchrone), la logique d'intervention (écoute, conseil, transmission, évaluation), les outils de communication utilisés, la durée, la fréquence...
Rédiger une charte tutorale
  • La charte tutorale est le document de référence du système tutoral conçu où sont précisés les droits et devoirs de l'institution, des tuteurs et des apprenants. 
  • Elle vise à informer et à préciser le cadre réglementaire du tutorat.
Former les tuteurs et développer leurs compétences
  • Compétences techniques
    •  Fonctions et usages pédagogiques des médias (mails, forum, classe virtuelle, réseaux sociaux...)
    •  Fonctions d’administration de plate-formes de e-learning
  • Compétences pédagogiques
    •  Personnalisation du support à l’apprentissage
    •  Animation de groupes collaboratifs d’apprenants
    •  Conception d’activité d’apprentissage
  • Compétences relationnelles
    •  Proactivité et réactivité
    •  Ecoute active
    •  Faciliter l’exercice de l’autonomie par les apprenants
Mettre en place et animer des communautés de pratique de tuteurs
  • Le perfectionnement professionnel des tuteurs est lié d'une part à leur capacité à prendre du recul sur leurs pratiques et à échanger sur celles-ci. 
  • La mise en place et l'animation de communautés de pratique de tuteurs vise également à lutter contre leur isolement.
Créer des outils de suivi de la relation tutorale
  • De l'exploitation des traces laissées par les apprenants, à la constitution d'historiques de la relation tutorale en passant par la création d'instruments permettant aux tuteurs d'être plus efficaces, l'institution et les tuteurs ont besoin d'outils de recueil et d'analyse de données
    sur l'activité tutorale.
Définir le modèle économique du système tutoral
  • Le modèle économique du tutorat étant très différent de celui du e-learning, il est nécessaire d'en définir les conditions de viabilité financière.