Ordre pour des rites et actions pour exécuter le Hajj

 
 
Ordre des rites et des actions pour exécuter le Hajj :

A. Départ à la maison

Un musulman doit être conscient de ses fonctions vers les êtres humains de famille et de camarade. Un musulman qui a l'intention d'exécuter le Hajj doit s'assurer, avant de partir pour le Hajj que sa famille est donnée pour pendant la période il est parti pour le Hajj. Il devrait payer vers le haut de sa dette et chercher la rémission de l'être humain de camarade qu'il pourrait avoir causé à mal dans le passé. Il devrait être diligent en observant Salat (cinq prières quotidiennes) et Sawm (jeûne) en mois de Ramadhan aussi bien que satisfaire à d'autres engagements religieux. Il doit éviter toute l'arrogance et exhiber un caractère de modestie et de hummilité. Il ne doit pas employer l'argent illégalement acquis ou des moyens illégaux d'exécuter le Hajj. Il devrait chercher le repentir sincère d'Allah de tous ses péchés passés. En bref, on devrait partir pour le Hajj juste comme on souhaiterait partir de ce monde.

On devrait dépenser une certaine somme d'argent dans la charité aussi bien. Une femme n'est pas permise d'exécuter seul le Hajj et doit être accompagnée d'un adulte Mahram musulman (père, mari, fils ou frère etc.)

On devrait indiquer la prière (supererogatory) de deux Rakat Nafl avant de partir de la maison pour le Hajj.

B. Ihram chez Miqat

Quand on atteint le �Miqat� (des tous des endroits désignés dans Mecque où les pélerins font un voeu du pélerinage) on doit effectuer l'ablution ou prendre un bain, parfum d'utilisation, et a mis dessus deux propres, unstitched, de préférence le blanc, morceaux de tissu. Cette paire d'habillement s'appelle Ihram. Une feuille devrait être enroulée autour de la partie plus inférieure du corps et de l'autre feuille autour du corps supérieur ; la tête ne devrait pas être couverte. Les femmes peuvent exécuter le pélerinage dans les tissus qu'elles portent. Dans des circonstances normales un visage de woman�s ne devrait pas être couvert à moins qu'elle vienne tête à tête avec un étranger et elle doit se cacher. Pendant les cinq jours du Hajj, tous les musulmans occupés dans ce culte doivent rester dans cette même robe simple. Dès qu'un pélerin mettra dessus Ihram et déclare son intention d'exécuter le Hajj, he/she entre dans l'état d'Ihram et de son Hajj begins.&nbsp ;

C. Talbiyah

Après la mise sur l'Ihram, les hommes et les femmes offrent deux Raka�ts de la prière (supererogatory) de Nafl suivie de recitation de leur �intention� et de dire les mots suivants :
�Labbaik Allahumma Labbaik ; La Shareeka-laka Labbaik ; Wal-mulka Lashreeka-laka d'Innalhamda WAN-na�mata-laka "
Traduction :
�Here je suis, O Allah ! Me voici en présence de Thy août ; il n'y a aucun associé avec Thee, suis ici moi ; sûrement toute l'éloge est Thine et toutes les faveurs sont Thine et le royaume est Thine, là n'est aucun associé avec Thee.�
Ces mots sont exposés en arabe et �Talbiyah� appelé. Ces mots sont une partie essentielle de l'état d'Ihram et Ihram n'accomplira pas sans exposer ces mots. Après avoir dit le pélerin de Talbiyah est prêt à respecter son engagement de Hajj et est prié de remplir toutes conditions établies pour le Hajj. Tandis qu'on est dans l'état d'Ihram on l'interdit strictement que de s'engager dans l'entretien fétide, la conduite sexuelle, arguments, ou entrent dans une guerre. Allah dit dans le Quran saint : le �so de � celui qui en détermine à exécuter le pélerinage en ces mois, devrait se rappeler qu'il y a de n'être aucun entretien fétide, ni toute transgression, ni qui se dispute pendant le pélerinage. �� (2 : 198)

D. Masjid-EL-Haram entrant

Après atteinte de Mecque, on devrait se diriger directement à Ka�aba qui est situé en limites de Masjid-EL-Haram et exécuter Tawaaf. On lui dit que quand on a son premier regard chez Ka�aba, quelque marques des prières une soit accordées.

E. Istlam (embrassant le Hajr-e-Aswad)

L'acte d'embrasser le Hajr-e-Aswad (pierre noire) s'appelle Istlam. Tout en embrassant le Hajr-e-Aswad, on remet devrait être sur le mur du Ka�ba en même position que quand on exécute un Sajdah (prostration) pendant une prière. S'il n'est pas possible d'embrasser le Hajr-e-Aswad, c'est contact juste permis il avec une main et si ce n'est pas possible le point juste au Hajr-e-Aswad et souffle un baiser à lui.

F. Tawaaf (entourer du ka�ba)

Après Istlam de exécution (embrassant le Hajr-e-Aswad) comme décrit ci-dessus, un pélerin devrait exécuter Tawaaf de Ka�ba. Tawaaf est exécuté en circulant Ka�ba sept fois gardant le Ka�ba du côté de main gauche (contre- dans le sens des aiguilles d'une montre). Istlam devrait être exécuté pendant chaque cercle. Il est également autorisé pour exécuter Istlam du Rukun-e-Yéménite (pilier du Yémen). Les extrémités de cercle de septième chez le Hajr-e-Aswad.

G. Nawafal chez Muqam-e-Ibrahim

Après exécution du Tawaaf, le pélerin devrait se déplacer à Muqam-e-Ibrahim (endroit d'Ibrahim. À cet endroit on devrait offrir deux Rakats de la prière tout en faisant face à Ka�ba.

H. Sa�ee (courant entre Safa� et Marwah)

D'Allah exalté a indiqué le Quran saint :

�Surely, Al-Safa et Al-Marwah sont parmi les signes d'Allah. Ce n'est, donc, aucun péché pour lui qui est sur le pélerinage à la Chambre, ou exécute Umra, pour aller autour des deux. Et le whoso le fait du bien au delà de ce qui est obligatoire, sûrement puis, Allah apprécie, All-Knowing.� (2 : 159)

Après deux de prière Rakats de la prière chez Muqam-e-Ibrahim, le pélerin se déplace alors au �Safa�. À cet endroit, il devrait faire face vers Ka�ba et exposer Durood, Takbir et Talbiyah. Il devrait marchent vivement vers Marwah et exposent la même chose chez Marwah. Ceci compte en tant qu'un circuit. Maintenant on devrait se déplacer à Safa� et répéter les prières. On devrait accomplir sept circuits entre Safa� et Marwah. Ces circuits s'appellent Sa�ee.

Après exécution des circuits entre Safa� et Marwah, on est libre pour se déplacer environ et aller à un endroit de repos.

I. Arrivée au Mina

Le 8ème jour du Dul-Hajj les pélerins atteignent au Mina tôt le matin après Tawaaf-Qudoom de exécution. Un pélerin offre des prières de Duhr, d'Asr, de Maghrib et d'Isha� au Mina et campe là pour la nuit.

J. Arrivée chez Arafat

Le 9ème jour du Dul-Hajj, après offre de la prière de Fajr, un pélerin devrait se déplacer à Arafat. Rester chez Arafat s'appelle Waqoof et est la partie la plus importante du Hajj. Sans ceci, le Hajj ne peut pas être considéré complet. Si quelqu'un s'ennuie de Waqoof, il devrait exécuter le Hajj l'année suivante. On écoute le sermon au plan d'Arafat et offre des prières combinées de Zuhr et d'Asr. On devrait rester chez Arafat jusqu'au coucher du soleil (Maghrib).

K. Arrivée chez Muzdalifah

On laisse Arafat après coucher du soleil et atteint Muzdalifah en soirée du 9ème Dul-Hajj. Des prières combinées de Maghrib et d'Isha� sont offertes chez Muzdalifah. Les pélerins passent la nuit chez Muzdalifah.

L. Départ à Muzdalifah

Le 10ème jour du Dul-Hajj les pélerins offrent leur prière de Fajr aussi tôt en matin comme possible. Après que la prière de Fajr un pélerin laisse Muzdalifah et arriver au Mina. Sur le chemin au Mina on devrait prendre soixante-dix petites pierres. Dès qu'il atteindra le Mina, il devrait mouler sept pierres chez Jumrah-tul-Aqba. Cet acte des pierres de lancement s'appelle Rami. Avec le lancement de la première pierre la condition d'exposer à plusieurs reprises Talbiyah est soulevée. Si le pélerin a l'intention de sacrifier un animal puis il devrait faire cela après annonce Jumrah-tul-Aqba de pierres de bâti. Après offre les sacrifices un pélerin masculin devrait faire raser sa tête et des pélerins féminins sont requis de couper une petite pièce de ses cheveux. Des pélerins de Femle ne sont pas autorisés pour faire raser leurs têtes. Après que les cheveux aient coupé on peut enlever l'Ihram et peut maintenant porter les tissus réguliers.

M. Revenir à Mecque après que coupe de sacrifice et de cheveux. Exécuter Taawaf-e-Afaza

Après que le déplacement d'Ihram le pélerin soit exigé pour retourner à Mecque pour exécuter un autre circuit du Ka�ba. Ce circuit particulier s'appelle Tawaaf-e-Afaza (circuit additionnel) et est une partie essentielle du pélerinage. Après ce circuit un pélerin est autorisé pour retourner à la vie normale et toutes ces choses légales qui ont été interdites sont maintenant permises again.&nbsp ;

N. Revenir au Mina après Tawaf-e-Afaza

Après ce circuit additionnel, le pélerin devrait retourner au Mina et rester là pendant trois jours. Pendant le séjour au Mina sur le 11ème, le 12ème et 13ème jour du Dul-Hajj le pélerin a moulé sept pierres sur chacun du Jumrah dans l'ordre suivant : Jumrah-tul-Oola, Jamrah-tul-Wusta, et Juramh-tul-Aqba. Il est autorisé pour ne pas mouler des pierres le troisième jour.

O. Revenir à Ka�ba et à adieu

Le 12ème ou 13ème jour du Dul-Hajj, les retours de pélerin au Ka�ba et exécutent un circuit final. Ce circuit s'appelle Tawaf-Al-Sadr ou le Tawaf-Al-Wida (séparation ou circuit d'adieu). Après ce dernier circuit, le pélerin devrait boire l'eau de Zumzum, embrasser le seuil de la porte du Ka�ba, et prier à Allah pour la rémission. Il devrait laisser le Ka�ba marchant vers l'arrière, la regardant la dernière fois, et disant l'adieu.