EDITO ECOLO

ECRIT comme… écrire, écrivain, lecture :
J’aime beaucoup lire et écrire, cela me procure une plénitude et un bien être, bien plus que de regarder la télévision. Ecrire à la main, faire glisser le stylo sur le papier, et écrire sur l’ordinateur, plus rapide, comme jouer du piano avec les mots…
VERT comme verdure, nature, écologie
La nature est mon élément, je m’y sens bien, elle me ressource, me transmet son énergie. J’aime faire de longues promenades et admirer la nature, les paysages, loin du bruit, de l’agitation des villes, de la foule qui me stresse. Je suis proche de la nature et j’ai donc envie de la préserver, de vivre en harmonie avec elle en essayant de la respecter le plus possible.
Je pense que notre monde dépasse les bornes avec la nature et elle commence à nous le faire sentir par tout ces évènements climatiques dévastateurs. Nous détruisons notre belle Planète par L’industrialisation galopante, la pollution, la déforestation, l’agriculture et la pêche intensive, le pillage des réserves naturelles, etc… dont on entend parler de plus en plus souvent. Il faut que chacun à son petit niveau en prenne conscience et change un peu son mode de vie. Nous vivons dans une civilisation du jetable, du tout « tout de suite », de la sur-consommation, mais il faut penser qu’il a fallu produire tous ces produits et qu’ensuite il faudra les détruire. Et avons-nous vraiment besoin de tout cela pour être heureux ?

A mon petit niveau, j’essaye de faire ce que je peux :

Coté habitation
-  J'ai choisi de faire construire une maison à ossature bois, écologique, bien isolée, exposée plein sud donc économe en énergie et surtout agréable à vivre, voyez ci dessous en pièce jointe le diaporama du montage de la maison 
 
-   Une cuve de 5000 litres récupère les eaux de pluie qui sont réutilisées pour les toilettes, la machine à laver et l’arrosage extérieur. J'essaie d'économiser l'eau, lave vaisselle, douche.
 

-   des panneaux photovoltaïques sur mon toit permettent de produire de l’électricité grâce au soleil et je surveille ma consommation électrique, ampoules basse consommation, débrancher les appareils, éteindre les lumières inutiles, baisser le chauffage en notre absence…

Coté consommation :
-          Je cultive mon petit jardin potager pour manger de bons légumes et profite largement des produits cultivés par mes parents retraités ;  un composteur en bois permet de recycler les déchets ménagers et la tonte, et fournit du bon compost pour mes plantes et mon jardinet.

 

    Le recyclage est une évidence, tri sélectif (papier, carton, verre…) et un stop pub sur ma boite à lettre a considérablement réduit mes déchets papier ; je déteste jeter les objets, j’essaie donc de les revendre d’occasion ou de leur trouver une autre utilité.
-          J’aime fabriquer mon pain, mes yaourts, de bons gâteaux, de bonnes terrines et faire pousser mes petites graines germées ou mes champignons de Paris, quel bonheur de déguster des produits fabriqués maison, sans produits chimiques ni conservateurs. Mais le manque de temps oblige quand même à acheter des produits tout prêts…
-     J’essaie d’acheter de plus en plus de produits BIO et/ou issus du commerce équitable et de manger moins de viande. Pour le ménage, j’utilise le moins possible de produits chimiques, le bon vieux vinaigre blanc  donne de bons résultats, parfumé avec des huiles essentielles, avec un chiffon micro-fibre et le savon noir à l’huile de lin pour les sols. Un petit nettoyeur vapeur pour le nettoyage en profondeur fait des merveilles. Un diffuseur d’huiles essentielles évite les désodorisants toxiques. Pour la lessive, j'utilise les noix de lavage.
 
-          En soins de beauté, j’utilise principalement les huiles naturelles (argan, jojoba) et les huiles essentielles, la pierre d’alun comme déodorant (très efficace) et les savons naturels pour la douche avec une fleur de douche qui fait bien mousser.  Je ne me maquille pas et n’achète aucun cosmétique.
 Coté transport :
J’avoue que je pourrais utiliser moins la voiture, aller plus en course à pied ou à vélo mais je choisis la facilité de la voiture ! Mais si je veux travailler à domicile, c'est aussi pour utiliser moins la voiture.  Pour les vacances, nous privilégions la France et ne prenons pas l’avion. J’ai fait de beaux voyages par le passé mais notre pays offre tellement de diversité, le découvrir me suffit à présent. Et quand je vois le nombre d’avions qui encombrent notre ciel … (quelle pagaille quand ils ne volent plus à cause du nuage volcanique…)
Sous-pages (1) : EDITO ECOLO
ć
Martine Jouvenceau,
9 mai 2010 à 04:48
Comments