Un peu d'histoire...

Cette exposition, à vocation humaniste, sera l’occasion de nous rassembler autour de valeurs universelles 
afin de montrer que, quelles que soient nos origines, notre religion, notre condition…
nous pouvons trouver un territoire de compréhension commun.
 
Car les enjeux de demain porteront bel et bien sur des valeurs partagées (ouvertures) plutôt que sur des codes (fermetures)
qui maintiennent les peuples dans des dictats, sources d’intérêts pour une minorité,
entraînant les êtres humains dans des conflits dont on oublie trop facilement les origines.
 
Accueillons ce nouvel humanisme et la trans-révolution des savoirs qui se préparent, ou, plutôt, qui sont déjà en route.
Comme au siècle de la Renaissance, mais avec des possibilités décuplées grâce aux nouvelles technologies et l’avancée de nos savoirs,
les sciences et les arts travaillent de concert pour arriver à une meilleure connaissance de l’être humain
et, par extension, à celle des mystères de la vie !
Nous tendons vers la Connaissance avec un grand « C »…qui nous fera découvrir que l’univers dans lequel nous vivons
est bien plus grand que ce que les sciences ont découvert jusque-là.
 
Chaque pas franchi par la science a été possible grâce à l’imagination et l’audace de quelques-uns
qui ont su se libérer des évidences, des schémas véhiculés par l’histoire et des « vérités » acquises de leur époque.
Ils ont su « rêver » une réalité que les sciences ont, par la suite, rendue possible et validée.
 
De même, selon Paul Klee « L’art ne donne pas à voir le visible, il rend visible ».
Donnons donc encore à l’art la possibilité de renouveler notre regard sur le Sacré,
en s’affranchissant des références traditionnelles colportées par la parole humaine parfois peu fiable,
car guidée par un intérêt souvent « personnel » au service d’une minorité ou d’une caste particulière;
donnons lui la possibilité de dépasser les évidences pour en révéler un sens beaucoup plus large et ouvert sur le tout,
l’univers dont nous faisons tous partis…
 
Et si les interprétations venues du passé n’étaient pas la seule réalité?

Christine Labbé
Commissaire de l'exposition
 
 
Un peu d'histoire selon...
 
 
 
 

© Christine Labbé - Les droits d’auteur restent l’entière propriété de Christine Labbé et de ARTofNOW –reproduction et diffusion interdits sans autorisation