Le thème

Dans cette volonté de faire dialoguer art contemporain et histoire, passé, présent et avenir,
ARTofNOW expose sept Vierge de Noël, qui sont, chacune, interprétée par sept artistes contemporains,
connus et moins connus, de styles et d’expressions artistiques bien singuliers.
 
 
  
Bôôl, Santoleri, Moquay, (Vernissage du 8 décembre 2011), Lavaud, (Vernissage du 8 décembre 2011), Legilles, Planchon, Kasper
 
 
Cette nouvelle exposition de ARTofNOW, « Les Vierges de Noël », est un dialogue entre l'iconographie, issue du passé,
et celle réinterprétée à travers le prisme de l'art contemporain,
offrant ainsi un regard renouvelé sur le Sacré au-delà de tous dogmes religieux.
 
Cette exposition a la vocation de rassembler ses visiteurs autour des valeurs universelles que véhiculent cette icône et les fêtes de Noël :

- le respect,

- le dialogue,

- l’harmonie,

- la paix,

- l’Amour,

- et l’Unité.
 
Nous avons pris comme modèle la Vierge Marie, qui, au-delà de toutes religions,
fait partie de l’histoire collective et est étroitement liée aux fêtes de Noël,
ce moment si particulier pendant lequel tous les conflits semblent trouver une trêve.
 
Car "Noël" a plusieurs traductions, celle classique de la nativité, dans l'origine latine "Natalis" (naissance) , mais aussi celle du gaulois "noio" (nouveau) et de "hel" (soleil), il signifierait "nouveau soleil" avec cette idée d'un éternel retour, d'un éternel renouveau que nous avons retenu ici.
Ce mot peut encore être  issu du latin "novella" (nouvelle) qui désignait au Moyen-Age les cris de joie populaires à l'annonce des bonnes nouvelles.
Là encore, tout est question de traduction et d'interprétation.
 
Comme le faisaient les artistes du Moyen-Âge, et ceux qui les ont suivi, 
jusqu'à ce que la canonisation ne fige tout au XVIII e Siècle,
les artistes contemporains « ont habillé de leur art »,
une sculpture de cette icône et l’espace environnant ;
ils en ont donné leur interprétation personnelle,
avec respect, majesté et créativité,
en s'appuyant sur les valeurs citées plus haut,
plongeant ainsi le visiteur dans leurs univers.
 
 
Christine LABBE
Commissaire de l'exposition 
Comments