Lina CAVALIERI

Lina Cavalieri, (ou Natalina Cavalieri), est une chanteuse d'opéra italienne qui fascinait par sa beauté dans les années 1900. Elle demeura dans l'hôtel particulier de l'Avenue de Messine 5 années, de 1911 à 1916. C'était une femme éprise de liberté et passionnée qui ne se résigna jamais à se plier aux conventions de l'époque et qui sembla courir toute sa vie après l'amour absolu.
 
 
Lina Cavalieri, (ou Natalina Cavalieri),
née le 25 décembre 1874 à Viterbo et décédée le 8 février 1944 à Florence, est une chanteuse d’opéra italienne.

Elle a débuté dans le vaudeville, chantant dans des cafés-concerts et se faisant remarquer par ses prestations aux Folies Bergères

Lors d’une tournée en Russie, elle épouse le prince Bariatinsky qui la convainc de se produire sur les scènes lyriques. Elle débute à l’opéra dans la Bohème (rôle de Mimi), puis chante à Paris et au Met avec comme partenaire le grand Caruso dans l’opéra de Giordano, Fedora.
 
Divorcée, elle épouse en 1908 le millionnaire Robert Winthrop Chanler, mais ils se séparent au bout d’une semaine. L’évènement fait scandale et est à l’origine de la rupture de son contrat avec le Met.

Entre 1914 et 1921, elle s’essaie au cinéma à Hollywood, sans grand succès. Elle épouse en 1913 le ténor français Lucien Muratore dont elle se séparera en 1919. En 1926, elle fait ses adieux à la scène et ouvre un institut de beauté à Paris. Elle meurt avec son quatrième mari dans le bombardement de Florence le 8 février 1944.

Sa voix, limitée, était plutôt faite pour le répertoire léger, mais elle séduisait et fascinait par sa beauté.

Elle a écrit un livre de souvenir Le Mie Verita, Rome (1936).

Le film La donna più bella del mondo lui a été consacré par le réalisateur Robert Z. Leonard en 1955 avec Gina Lollobrigida interprétant son personnage.

Comments