Publications‎ > ‎

Conférence de consensus sur l'alternance

 
"L'Alternance du discours à l'épreuve" - Numéro spécial d'Education Permanente
 
 
Parution du mois
L’alternance est une modalité d’aménagement des rapports entre la connaissance et l’action. Au cœur de ce rapport, se trouve la question de l’expérience, à la fois comme savoir mais aussi comme ressource.
 
Dans un mouvement d’alternance, l’expérience se trouve aux deux pôles :
- l’action pour produire l’expérience;
- et l’expérience pour produire l’action.
 
On se réfère donc à l’expérience pour agir. Tous les travaux sur l’alternance ont mis fin au vieux débat sur théorie et pratique. Cette question enfin dépassée est en voie d’être remplacée par une autre : le dilemme entre savoir et comprendre.
 
Enfin, l’alternance apparaît comme un fait social total. Elle contient ensemble des dimensions sociologiques, politiques, économiques, épistémologiques, pédagogiques...
 
Pour traiter pleinement la question, il faut la saisir dans toutes ses dimensions. Et comme toutes ces dimensions restent essentiellement politiques, on peut aujourd’hui affirmer que, dans l’alternance, tout est politique.