Préface

Bruno Desmet dit ZINZIN en quelques lignes !

Bruno a vu le jour en même temps que le printemps, le 20 mars 1963 à Vernon.

Dès l’âge de 7 ans, il pratique le JUDO.

A côté du Club de sport ou ses parents l’avait inscrit, répétait un groupe d’accordéonistes qui l’été s’installait sur la terrasse du centre à côté de la salle de sport.

Le virus de l’accordéon le gagne, Bruno trouvait cette musique superbe, et l’attirait à tel point qu’en accord avec son père il changea de salle après avoir troqué son kimono contre un accordéon.

En 1975, Bruno débarque avec sa famille à Pressagny l’Orgueilleux. Ses parents l’inscrivent à l’école de musique « La Vernonnaise » dirigée par le père du célèbre accordéoniste Maurice LARCANGE.

Il fréquente l’école communale de Pressagny. Cette année-là M.G. VALAT, directeur de l’école et Mme NIAY institutrice,

organisaient en fin d’année scolaire, un charmant spectacle qui précédait la distribution des prix.

A cette occasion, Bruno et son frère Pascal, également accordéoniste, se produisaient sur scène et déjà laissaient entrevoir un avenir prometteur dans le monde de l’accordéon.

PRESSAGNY l’ ORGUEILLEUX n’oubliera pas l’animation des fêtes patronales organisées par le comité des fêtes et également les veillées du samedi où la participation bénévole des frères DESMET faisait le bonheur des danseurs.

En 1975, nos anciens lors de leur voyage annuel organisé par le comité des Fêtes avaient pensé d’emmener dans leurs bagages les frères DESMET et leur piano à bretelles afin de créer une ambiance conviviale dans le car qui conduisait le groupe en excursion .

En 1978, Bruno dirige un orchestre de danse composé de ses deux frères (Pascal et Didier) et sa sœur Sylvie (chanteuse). Toute la famille organisait des bals les samedis soirs dans différentes salles communales voisines. Les parents DESMET servaient de chauffeur pour accompagner leurs rejetons sur les lieux de leurs prestations.

Par la suite il fréquente l’ École de musique de PONTOISE et puis celle de PARIS dirigée par JOE ROSSI et ce jusqu’à l’age de 18 ans.

En juin 1983, lors de la fête patronale de PRESSAGNY L’ORGUEILLEUX, le comité des fêtes avait organisé un spectacle où se produisait notamment BRUNO sous l’œil attentif de Micheline DAX et de son pianiste Michel FRANTZ qui était les vedettes de ce spectacle organisé en plein air et en présence d’un public nombreux.

Michel TOURET, animateur sur France Inter avait eu l’idée de lancer « LES PRINCES DE L’ ACCORDÉON » ; Bruno s’inscrit à PONTOISE pour participer aux éliminatoires d’ ILE de France, huit régions étaient en compétition. Notre accordéoniste décroche son billet pour participer à la grande finale qui se déroulait au PAVILLON BALTARD à NOGENT/S/MARNE, en présence des 7 autres finalistes régionaux.

Cette participation lui a permis de décrocher des contrats, un enregistrement de disque, des interventions sur les chaînes de radio principalement FRANCE-INTER.

Il a échoué de peu pour décrocher le titre. Notre musicien ne se décourage pas et se remet à l’ouvrage sur le métier en participant un an plus tard aux Éliminatoires de BELFORT. Il gagne l’épreuve devant son frère PASCAL (un véritable LION).

Ce résultat leur donne le droit de concourir à nouveau à la grande finale des PRINCE de L’ ACCORDÉON à NOGENT S/MARNE. C’était en juin 1983. A cette occasion les parents DESMET avaient loué un car pour aller encourager BRUNO sur les bords de la MARNE. Nous étions quelques Pressecagniens à l’accompagner pour aller l’encourager.
  ( Mairie de Paris les 9.12 et 13 Juillet 2004 )

Il a terminé au milieu du tableau. Après les prestations des huit candidats nous avons eu droit à un gala d’accordéon où se produisaient Yvette HORNER, Marcel AZZOLA, Bruno LORENZONI etc.

Cette finale qui s’est déroulé devant un public averti a sûrement contribué au démarrage de sa vie professionnelle et à lui ouvrir les portes du SHOW-BIZ.

En effet, vers la fin 1989, Bruno décroche un contrat dans un cabaret parisien situé dans les anciennes halles, où il se produisait avec un chanteur du nom de JONATHAN KERR, ce dernier avait convié à ce spectacle des producteurs T.V. et parmi eux se trouvait Pascal Sevran...

Ce fut le déclic pour sa nouvelle carrière, BRUNO et JONATHAN décrochent une TÉLÉ dans la fameuse émission « La chance aux CHANSONS » dont Pascal Sevran était le producteur. Peu de temps après celui-ci demande à Bruno d’accompagner chanteuses et chanteurs qui participent à son émission.

Pascal Sevran vient de se séparer de son chef d’orchestre et c’est comme ça que BRUNO s’est retrouvé aux commandes de la nouvelle formation qui anime la célèbre émission quotidienne. Ce fut le départ d’une longue complicité et d’une belle aventure qui devait durer environ 17 ans et qui s’est terminée provisoirement le 22 décembre 2000.

Bruno DESMET doit l’épanouissement de sa carrière à Pascal Sevran qui lui a donné en 1985 le pseudonyme de ZINZIN. Bruno possède de grandes qualités morales et suffisamment de talent pour s’adapter à toutes les situations. Il accompagne les plus grands à l’accordéon et au synthétiseur.

Pascal Sevran a assuré récemment à « ZINZIN » que l’ Émission renaîtra prochainement soit sur la 2 ou, sur la 1 ou la 3. A partir de quand ? Tout autant de questions qui restent à élucider, mais en attendant les « fans » de l’émission piaffent d’impatience, dans

l’espoir de retrouver des chansons qui ont pour la plupart bercé leur jeunesse.

Si vous rencontrez « ZINZIN » dans l’agglomération vernonaise ou même à PRESSAGNY n’hésitez pas de dialoguer, il ne manquera pas de vous raconter quelques anecdotes sur sa vie professionnelle. 

Aux dernières nouvelles, notre accordéoniste préféré vient d’acquérir un terrain dans l’espoir de faire construire pour vivre en famille avec son épouse  ALEXANDRA et leurs Enfants Clément et Thomas. Où ? 

Contact : Pascal DE SMET tél. : 06 07 68 33 60 Mail : desmet-p@wanadoo.fr





        http://pascal-desmet.fr