Accueil‎ > ‎Maternage et parentage‎ > ‎

La poupée selon Waldorf Steiner

Je m’intéresse depuis longtemps  aux écoles/pédagogie différentes qui respectent les rythmes de l'enfant et ses vrais besoins.

Je tien donc à vous parler un peu d'une partie de la pédagogie enseigner dans ces établissements.
Dans la pédagogie Waldorf Steiner, on se sert beaucoup de certain jouet! et oui!
qui à dis que s'amuser et créer était incompatible avec l'école?!

On se sert donc beaucoup des jouets, autant au jardin d'enfant que dans les classes supérieurs
les bénéfices vont de l'acquisition de la motricité, de la socialisation, du langage en passant part l'apprentissage des matières classiques tel que les maths, la géométrie etc... les bénéfices sont très nombreux.
Dans la réalité peu de gens mette leur enfant dans ces école, mais cela n'empéche pas de se servir de cette pédagogie à la maison.

de toute façon les enfants qui sont dans ces écoles continue l'apprentissage à la maison avec leur parents évidement.
vous pouvez donc quand même proposez des jouets et activité à votre enfant.

Un point sur un jouet précis: la poupée

LA POUPEE

Par madame Mounira Bailly, directrice du jardin d'enfants, qui nous explique ici le sens des poupées réalisées à l'atelier de parents, qui se déroule une fois par semaine au jardin d'enfants :
La poupée Waldorf n'est pas un objet froid et impersonnel fabriqué par une machine. La personne qui la réalise y apporte beaucoup d'attention et de soin, elle y met beaucoup d'amour, elle y met de la vie. Il lui faut plusieurs après-midis pour faire une poupée.

Toutes ces qualités sont transmises inconsciemment à l'enfant qui possédera cette poupée.

Nos poupées sont entièrement réalisées avec des matières naturelles souples et douces (laine,soie, coton). Elles apportent chaleur, douceur, confort, sécurité, confiance et mobilité au petit enfant, qui est entièrement réceptif à tout ce qui l'entoure.

R. Steiner écrit que "l'enfant doit pouvoir exercer son imagination qui aspire à rencontrer quelque chose de mobile". La poupée Waldorf a été créée par des pédagogues des écoles Steiner pour stimuler l'imagination de l'enfant. Elle lui apporte une image originelle non figée de l'humanité.

Toute l'imagination de l'enfant peut se développer, en même temps que croissent ses capacités à compléter ou à se représenter ce qui "manque" à la poupée.

Les formes des poupées Waldorf ainsi que les jouets proposés aux enfants dans les jardins d'enfants Steiner-Waldorf, sont effectivement seulement suggérées et "n'enferment pas l'imagination dans des contours précis.

L'enfant aura ainsi intérieurement une vie bien plus active qu'avec une prétendue belle poupée aux contours rigides et achevés" (R. Steiner).

Les poupées Waldorf correspondent également aux différents stades de développement de l'enfant : la poupée est une image de l'être humain et lorsqu'il joue avec, l'enfant s'y identifie.

C'est le jouet qui éveille et anime le plus, dans l'imagination d'un être humain en développement, sa propre forme en devenir. C'est pourquoi dans l'entourage de l'enfant, les adultes prendront toujours soin de la poupée, la prendront avec des gestes tendres et enveloppants, comme lorsqu'ils prennent un enfant dans les bras avec douceur, grand respect et vénération.

Les formes et les proportions des poupées Waldorf suivent celles de l'enfant, qui est toujours en évolution : durant la première septaine, l'enfant modèle son corps, ses forces modelantes agissent du haut vers le bas, c'est-à-dire en commençant par la tête essentiellement, puis peu à peu elles descendent dans la poitrine, puis dans le reste du corps ainsi que dans les membres.

La métamorphose des proportions entre les différentes parties du corps suivra également une évolution du haut vers le bas.

Chez le nourrissonla taille de la tête représente un quart de la taille totale. La partie haute de la tête prédomine, de sorte que la ligne des yeux est en dessous du milieu du visage. Le bébé a des bras courts et une grosse tête qui a la même largeur que le tronc. L'absence de cou est frappante. Les jambes mesurent une fois et demi la taille du tronc.

Au cours de la deuxième année
, l'enfant marche, la tête ne représente qu'un cinquième de la taille totale du corps, le tronc se développe rapidement. La taille
n'apparaît cependant pas encore, par contre le cou se forme doucement, les traits du visage commencent un peu à s'affiner.

Autour de cinq ans, les membres s'allongent. A six ans la taille apparaît, le nez se forme un peu, le cou grandit et la tête ne représente plus qu'un sixième de la taille de l'enfant.

Ce n'est que vers sept ans que la ligne des yeux s'élève au dessus du milieu du visage.

Ces quelques indications succinctes du développement de l'enfant nous montrent pourquoi les poupées Waldorf sont réalisées en allant des formes les plus simples, comme un tissu noué, vers la poupée molle, jusqu'à la poupée plus précise, mais toujours aux formes suggérées.



D'après la philosophie Waldorf, l'essentiel pour un jouet est d'inciter le potentiel de fantaisie des enfants. Les poupées Waldorf ne sont travaillées ni en masse ni à la chaîne. Chacune d'elles est faite avec amour et soin à la main. Ainsi chaque poupée obtient son individualité propre, elle est sans pareil, comme votre enfant !
Comme les traits du visage ne sont que légèrement distincts, l'enfant porte toute l'imagination de son mode sur sa poupée - rire, pleurer, dormir, chanter, être triste  ou joyeux. Les poupées Waldorf sont uniquement en matière naturelle comme la laine et le jersey de coton. Elles sont chaudes et douces et invitent expressément à être prises dans les bras. Elles éveillent l'attachement et l'affection de l'enfant.

Un jouet ne doit jamais être parfait, ne doit pas avoir de fonctions toutes définies.
Nous souhaitons que l'enfant découvre sa fantaisie et sa créativité et que celles-ci croissent. Un véhicule téléguidé est formidable pour un enfant de dix ans mais pas pour un enfant de trois ans. Par curiosité, il démontera l'auto car il veut la comprendre.

Dans les réflexions et pensées de Steiner, la poupée joue un grand rôle. Faite à la main avec des matières naturelles de choix, la poupée Waldorf est individuelle et sans pareil, comme chaque enfant. La chaleur de la laine et du coton incite au contact, à la relation entre poupée et enfant. L'enfant veut aimer la poupée, la sentir, la gâter, la cajoler. l'enfant lui donne une âme, la poupée peut rire, dormir, jouer, pleurer, chanter...

Choisir la poupée en fonction de l'âge de l'enfant.


1. La poupée à noeuds ou à pans, sans bras ni jambes définis, est la poupée adéquate pour la première année.
2. Après le premier anniversaire, la poupée à traîner avec soi est opportune.
3. L'envie d'une poupée avec bras, jambes, visage et cheveux à coiffer, ressemblant à un enfant, se développe vers l'âge de 3 ans. A cet âge, l'enfant aime imiter sa propre vie au travers d'une poupée. Il est important que l'enfant ait les accessoires, vêtements, petits jouets, etc, pour sa poupée. Un enfant ayant beaucoup de poupées mais aucun accessoire ne jouera pas ! L'enfant cherche un ami ou une amie à son image.

Lavage et entretien :


Les poupées Waldorf sont toutes faites en matières naturelles. La laine douce et chaude est à la ver à la main avec une lessive pour lainage. Les poupées sècheront le mieux en plein air, étendues sur le ventre.










Vous êtes l'auteur d'une partie de cet article? merci de nous écrire.
Comments