Nouvelle technologie

INTERVIEW VIDEO - Tablette Microsoft pour faire pendant à celle d'Apple, système de reconnaissance des gestes Natal et avenir des technologies, le CEO de Microsoft a répondu aux questions du figaro.fr.

Steve Ballmer, CEO de Microsoft, était à Paris mardi pour le lancement du «Windows Phone», la version 6.5 du système d'exploitation pour mobiles de Microsoft. L'occasion pour lefigaro.fr de lui poser quelques questions.

Natal, une nouvelle manière d'interagir avec la technologie ?




La tablette Windows ? «On va en voir toute une série débarquer»

Le monde de la high-tech adore les rumeurs. Et depuis un an, le web se passionne pour le feuilleton de l'Apple tablet, un hypothétique projet d'appareil à écran tactile, qui ressemblerait à un gros iPhone. Rebond, début septembre, avec l'annonce d'un projet similaire chez Microsoft, baptisé Courier.

Pourtant, Steve Ballmer relativise l'importance de ce produit pour son entreprise. Quant aux Netbook, qui ont fait une importante perçée sur le marché en 2009, il ne croit pas non plus qu'ils seront capitaux dans l'évolution de la micro-informatique. Pas plus d'ailleurs que l'iPhone, qui n'est «pas le téléphone du futur» selon lui.



Trois écrans, un nuage et des interfaces

Enfin, Steve Ballmer évoque ce que sera selon lui le futur de la high-tech et du web. Pour Microsoft, trois idées se dégagent : Tout d'abord les «trois écrans», celui de la télévision, celui du PC et celui du téléphone mobile, qui vont devenir complémentaires. Ensuite, le développement de nouvelles manières d'interagir avec les objets technologiques, que ce soit par des gestes ou la voix.

Enfin, il évoque la notion de «nuage», qui représente le web du futur, sur lequel nous stockerons de plus en plus de données, mais aussi à partir duquel on pourra faire fonctionner des programmes. Un nuage qui sera, évidemment, accessible depuis chacun des «trois écrans» qu'imagine Microsoft.




                                              Le «Windows phone» débarque en France
 

VIDEO EXCLUSIVE - Lefigaro.fr a pu voir en avant-première la dernière version du sytème d'exploitation pour mobiles de Microsoft, qui se positionne clairement comme un concurrent de l'iPhone d'Apple.

Microsoft veut frapper fort sur le marché des mobiles. Le groupe a dévoilé mardi la nouvelle version de son système d'exploitation pour téléphones portables, Windows Mobile 6.5, qui devrait équiper prochainement les appareils de plusieurs constructeurs, comme par exemple Toshiba.

Le système d'exploitation a été pensé pour s'adapter aux écrans tactiles des smartphones. La navigation se fait donc non seulement par un menu d'icônes déjà présent dans les versions précédentes, mais aussi en «glissant» avec son doigt directement depuis la page d'accueil pour afficher nombre de fonctionnalités.

Le Marketplace, concurrent de l'appStore d'Apple

Le «Windows phone» présente trois nouveautés majeures : tout d'abord, Microsoft MyPhone, qui permet de synchroniser l'ensemble des éléments de son téléphone directement et gratuitement sur Internet. L'iPhone offre ce service, mais il faut pour y avoir accès être abonné à Mobile Me, un service payant.

Seconde innovation, un service centralisé d'accès aux réseaux sociaux, qui permet de consulter et de mettre à jour depuis la même page son Facebook, son compte twitter et son statut MSN, par exemple.

Enfin, Microsoft lance un service similaire à l'appStore qui a fait le succès du téléphone d'Apple. Baptisé MarketPlace, il permet de télécharger des applications gratuites et payantes pour toutes sortes d'usages, des jeux aux logiciels de bureautique. Là où Apple propose un catalogue de plus de 65.000 applications, Microsoft démarre avec 200 mais promet des centaines d'autres rapidement.

Nicolas Petit, directeur du département de mobilité de Microsoft, nous présente plus en détail l'interface du téléphone




Avec ce nouveau système d'exploitation, Windows veut clairement se positionner comme le principal concurrent du téléphone d'Apple. La compagnie insiste d'ailleurs sur ce que son téléphone fait et l'iPhone non : gérer plusieurs tâches à la fois (deux programmes ouverts en même temps) et lire du Flash (utilisé pour les infographies ou les diaporamas, mais surtout pour les vidéos sur le web) par défaut dans son navigateur.

Pour autant, Windows 6.5 reste assez proche des versions précédentes, ce qui lui a valu des critiques plutôt négatives de sites spécialisés comme Gizmodo. La vraie évolution pourrait maintenant venir de la version 7 de Windows Mobile, qui devrait arriver en 2010.


Source: lefigaro.fr/sciences.

        Windows 6.5 et Windows Phones : ce qu’il faut retenir, en vidéo

Officialisés le 6 octobre dernier, les Windows Phones sous Windows Mobile 6.5 se dévoilent un peu plus via cette vidéo. Très attendu par les technophiles, voici notre avis et ce qu’il faut retenir de Windows Mobile 6.5.


Windows 6.5 et Windows Phones : ce qu’il faut retenir, en vidéo

Présenté en grande pompe le 6 octobre par Steve Ballmer (PDG de Microsoft), la mise à jour de Windows Mobile, alias Windows Mobile 6.5 était très attendu par la presse et les technophiles.

Avec la montée en puissance des Google Phone et de l'iPhone, Microsoft se devait de réagir en proposant un système d'exploitation plus proche des aspirations des consommateurs.

Si Windows Mobile est un excellent OS pour les pros, Microsoft souhaite désormais attirer le grand public avec ses Windows Phones. Un pari assez risqué, car si les améliorations apportées par Windows Mobile 6.5 sont indéniables, il reste quelques lacunes ergonomiques et techniques à corriger pour que les Windows Phones s'imposent réellement sur ce marché très concurrentiel.

Pour séduire une cible plus large, les Windows Phones disposent d'une boutique d'application (Windows Market Place), d'un service de stockage et de synchronisation gratuit baptisé My Phone et d'une interface remaniée mieux exploitable au doigt (exit le stylet ?).

On apprécie également la présence en natif de Flash Lite permettant de lire les contenus Flash depuis Internet Exploreur même si l'affichage des vidéos manque encore de fluidité.
Les Windows Phones disposent de nombreux atouts, suffisants pour imposer Windows Mobile auprès du grand public ? Quelques pistes de réponse en vidéo.


source: cnetfrance.fr/news


Notez notre site web !

Certified by Votxo
Comments