John Tchicai


    John Tchicai est décédé le 7 octobre 2012 à Perpignan. Né le 28 avril 1936 à Copenhague de mère danoise et de père congolais, Tchicai commence par apprendre le violon, puis la clarinette et le saxophone alto. Dans les années soixante, il ajoutera à sa panoplie la flûte, la clarinette basse, les percussions et le saxophone ténor… Après avoir écumé les clubs du nord de l’Europe, Tchicai s’installe à New York en 1962. Pendant son séjour newyorkais il joue et enregistre avec, entre autres, John Coltrane (MohawkAscension) et Albert Ayler (New York Eye and Ear Control). Il crée également deux groupes phares du free jazz : le New York Contemporary Five et le New York Art Quartet. 

    De retour au Danemark en 1966, Tchicai forme un orchestre de trente musiciens : Cadentia Nova Danica. Dans les années soixante-dix, il se tourne vers la méditation et le yoga, réduit son activité musicale et s’oriente vers l’enseignement. Ce n’est que dans les années quatre-vingt que Tchicai revient sur le devant de la scène. En 1991, il s’installe en Californie où il crée John Tchicai and the Archetypes, un septet qui marie le blues et l’afro-jazz (Love Is Touching). Dans les années deux-mille, il quitte les Etats-Unis pour venir vivre dans le sud de la France. Le 9 février 2012 son concert à Sons d’Hiver avec le Surnatural Orchestra avait enchanté le public du Kremlin-Bicêtre et démontré que Tchicai n’avait rien perdu de sa créativité ni de son enthousiasme... Merci Monsieur Tchicai !

Texte : Bob Hatteau
Sources : le site de John Tchicai