A la découverte de David ENHCO…

 

David Enhco est présent sur de multiples fronts : sa famille, bien entendu, (le Trio Casadesus – Enhco et Enhco Brothers), mais aussi The Amazing Keystone Big Band et le David Enhco Quartet. La sortie d’Horizons chez Nome est une excellente occasion de partir à la découverte de ce trompettiste à la curiosité insatiable…

 


La musique

 

J’ai découvert la musique par le piano, puis les percussions. Quand j’avais six ans, ma mère, Caroline Casadesus, a rencontréDidier Lockwood. C’est avec lui que j’ai découvert le jazz pour la première fois. Didier avait une vieille trompette dans un placard. Il me l’a offerte et ça m’a plu ! Je me suis donc mis à la trompette à six ans. J’ai entrepris des études classiques. Ensuite, vers huit ou neuf ans, je me suis mis au jazz et j’ai étudié les deux disciplines en parallèle dans différents conservatoires.

Les influences sont une vaste question ! D’abord, j’ai la chance d’avoir beaucoup de musiciens exceptionnels dans ma famille, côté Casadesus. Cela a toujours été une source d’inspiration. Mais, pour le jazz, il est impossible de ne pas citer Chet BakerWynton Marsalis,Miles DavisKeith JarrettBrad Mehldau et tant d’autres… Pour la musique classique, Sergueï ProkofievJean SibeliusBéla Bartók,Johann Sebastian Bach… pour n’en citer que quelques-uns.

 

Cinq clés pour le jazz


Qu’est-ce que le jazz ? Improvisation – Liberté – Partage…

Pourquoi la passion du jazz ? Il est accessible à tous et c’est une belle représentation de ce qu’est la démocratie : respect et écoute de son prochain…

Où écouter du jazz ? Je pense qu’il faut l’écouter et non pas l’entendre. Il ne faut l’écouter que quand on est réellement disponible. Comme la musique classique et beaucoup d’autres styles musicaux, c’est une musique qui demande de l’attention et de la curiosité pour vraiment être appréciée.

Comment découvrir le jazz ? Écoutez Ella FitzgeraldLouis ArmstrongDuke Ellington... Et puis Davis, Baker, Charlie Parker… Sans oublier Billie HolidayMark Turner, Jarrett… Mais aussi Mehldau, Charlie HadenLee Konitz… Il y a tellement de musiciens géniaux à découvrir !

Une autre solution, si on ne connaît pas du tout le jazz, c’est de partir de la musique actuelle et de remonter l’histoire de cette musique, c’est à dire le XXe siècle. C’est ce que je fais quand je rencontre des enfants ou des ados qui n’ont jamais entendu de jazz. Je commence à partir de la musique qu’ils connaissent et remonte le temps en leur expliquant d’où elle vient, quels métissages et événement historiques lui ont donnés naissance.

 

Les bonheurs et regrets musicaux


Ah ! Ah ! Il est bien trop tôt pour dire quels ont été mes bonheurs musicaux : je suis très heureux de monter des projets et de m’exprimer dans des contextes très variés, du duo au Big Band, en passant par mon quartet fétiche ! Récemment j’ai même écrit de la musique pour une maîtrise de cent jeunes chanteurs et mon quartet. C’était une expérience formidable ! Quant aux regrets, j’espère ne jamais en avoir !

 


Sur l’île déserte…


Quels disques ? Une belle version du Sacre du Printemps et des Variations Goldberg.

Quels livres ? Body and Soul de Frank ConroyHyperion de Dan SimmonsLe rouge et le noir de Stendhal… Et une tablette pour emporter tous les autres !

Quelles peintures ? Je joue au loto et, après avoir gagné, j’achète Le Concert de Nicolas de Staël, des toiles de Mark Rothko et de Vincent van Gogh

Quels loisirs ? J’apporte mes ailes de kitesurf !... Merci de choisir une île dans une région où il y a beaucoup de vent !

 

Les projets


En ce moment, c’est la sortie du troisième disque de mon quartet, Horizons. Le concert aura lieu le 31 mai 2017 au Café de la danse, à vingt heures.

Il y a également le projet du quartet avec la maitrise des jeunes chanteurs que j’ai déjà évoqué...

Sinon, je travaille aussi sur le mixage des deux prochains disques du Keystone Big Band consacrés à Django Reinhardt : l’un pour les enfants, l’autre pour les adultes.

 

Trois vœux…


1.       Continuer d’avoir la possibilité de créer des projets qui me tiennent à cœur avec des musiciens que j’admire !...

 

Propos recueillis par Bob HATTEAU