Home‎ > ‎Censored Works‎ > ‎

1835-1836

Dépôt légal
Dépôt des Estampes et Planches gravées, présentées et non autorisées 
Archives nationales de France F*18(VI) 48

 

1835-1836

 

Transcribed for the Image of France
by Gervaise Brouvers, 2005

 

 [The following two listings are in pencil on the second leaf of a folio which begins with listings for December 1835.  One supposes that the date recorded here is erroneous, since the regulation for granting and refusing the authorization of prints was instituted by the law of 9 septembre 1835.]

 

Dates des dépôts

d'ordre

Noms des déposants

Noms des graveurs

Sujets des gravures

10 janvier 1834

1

{Castille}, impr lith. rue du Bouloy 19

 

Alphabet pittoresque. Le notaire ressemblance avec le Roi. 2ème figure de la planche.

 

 

{Cte Wasch[?] Journaux de la Mode}

 

Portrait de Charles X. {Delpech}.

 

 

1835

 

[Page 1 missing]

 

 

 

 

3 octobre 1835

12

{Villain} lith. rue de Sèvres 19

{D'Hardiviller}

Louise de France se promenant dans un jardin un chapeau à la main (lithographie).

5 octobre 1835

13

{Junea} lith. passage Saulnier 6

{Aubert d###}

(Planche 6) Dans le 2e personnages de la dernière line, on reconnaît le roi assis sous la forme d'une poire et dans le dernier personnage de la 9e ligne, on a figuré une cruche antique surmontée d'un profil coiffé d'un chapeau à 3 cornes.

6 octobre 1835

14

{Junea} lithographe, Passage Saulnier 6

 

La planche 4e des petites Babioles pour découpure a été refusée parce qu'à la 3e ligne, on remarquait une table surmontée d'une brioche qui avait la forme d'une Poire et qu'on croyait reconnaître à côté le Duc d'Orléans jouant de la trompette.

14 octobre 1835

15

{Junea} lith. passage Saulnier 6 Paris

 

Une lithographie intitulée les Flibustiers parisiens avec cette suscription le Bonjourien ; on remarque sur la cheminée de la chambre un vase qui a de la ressemblance avec le Roi.

20 octobre 1835

16

Idem

 

Une lithographie n° 1er, où le Roi est représenté mettant des lingots d'or dans sa poche : on lit au bas : qui paye ses dettes s'enrichit.

2 novembre 1835

17

{De Nogent} Edr à Paris rue du Helder 25

 

Une gravure représentant le château de Basthiérard en Bohème et renfermé dans l'ouvrage intitulé : La Mode (n° du 7 novembre 1839) [Obs. : On voit à cheval un enfant suivi de deux autres cavaliers et qui représente le duc de Bordeaux]

6 novembre 1835

18

{Osterwald} Edrue Christine 3 à Paris

 

Deux lithographies intitulées : Le Tableau parlant ; Le Miroir champètre.  Ces deux lithographies représentent deux femmes couchées à peu près nues.

10 novembre 1835

19

{Gambin} Edr  à Paris rue neuve St Merry n° 37.

 

Une gravure sur bois intitulée : Arrestation du Prêtre la Collonge.  Cette gravure représente le prêtre suivi de 3 enfants de chœurs, portant le Viatique, dans l'exercice de ses fonctions saintes et arrêté par un gendarme.  On voit surnager à la surface d'une mare d'eau une tête et une jambe de femme.

13 novembre 1835

20

{Gardon} lith. à Paris rue Guénegaud 15

 

Une lithographie destinée à surmonter l'ouvrage intitulé : Madame de Parabert, maîtresse de Philippe d'Orléans.  Au bas de cette lithographie, on lit : Chronique du Palais Royal.  Cette lithographie représente une dame qui s'évanouit dans les bras d'un jeune seigneur entouré de plusieurs personnages.

16 novembre 1835

21

{Junea} lith. à Paris passage Saulnier 6.

 

Une planche lithographique qui représente un Mr et une dame à table et dans le fonds, un personnage vu par derrière qui représente le Roi. [Obs. : Autorisée]

3 décembre 1835

22

{Gambin} Edr  à Paris rue St Merry 37.

 

Une gravure sur bois renfermée dans l'ouvrage intitulé : Assassinat du vieil ermite du château de Montaigu.  Cette gravure représente deux voleurs emportant des vases sacrés et deux autres qui vont assassiner l'Ermite.

22 décembre 1835

23

{Gardon} Imp. lith. à Paris rue Guénégaut 15

 

Une lithographie destinée à annoncer l'ouvrage ayant pour titre : Une vie de courtisane.  Cette gravure représente une place publique où gisent une femme et un enfant.  Sur le plan de droite, on voit par la portière d'une voiture un homme et une femme qui s'embrassent.

24 décembre 1835

24

{Junea} lith. à Paris passage Saulnier 6

 

Deux lithographies.  La première représente M. de Génoude avec un crachat entouré de deux fleurs de lys.  Le deuxième a pour titre : Hercule aux pieds d'Omphale.

31 décembre 1835

25

{De Nogent} gérant à Paris rue du Helder 25

 

Un calendrier pour 1836 où l'on distinguait des lys et la couronne de France.

 

 

 

 

Le présent registre a été arrêté le 31 décembre 1835 au n° 25.

 

 

 

 

 

 

 

1836

 

Dates des dépôts

d'ordre

Noms des déposants

Noms des graveurs

Sujets des gravures

12 janvier 1836

1

{Villain} lith. à Paris rue de Sèvres 19.

 

Une lithographie représentant Lacenaire avec ce quatrain :

Il est un secret qui me tue,
Que je dérobe aux regards curieux,
Vous ne voyez ici que la statue,
L'âme se cache à tous les yeux.

13 janvier 1836

2

{Gardon} lith. à Paris, rue Guénégaud, 15

 

Une lithographie intitulée : Lacenaire.

 

14 janvier 1836

3

{Kaeppelin} lith. à Paris, rue du Croissant 20

 

Une lithographie intitulée : Lacenaire. Avec ce distique :

Calme en donnant la Mort de sa main Criminelle
Quand il dut la subir il palit devant elle.

15 janvier 1836

4

{Junea} lith. à Paris. Passage Saunier n° 6

 

Une planche lithographique intitulé : Joujoux du Charivari. Etrenne à ses abonnés. On remarque Mrs Thiers, Soult, d'Argout, Loban, #…

15 janvier 1836

5

{Bénard} lith. à Paris rue de l'Abbaye 4.

{Pétillon} delin.

Un portrait de Lacenaire avec le quatrain qui commence ainsi :

Il est un secret qui me tue.

29 janvier 1836

6

{Ledhomme[?]} lith. à Paris, rue de Sèvres 2

 

Portrait en buste d'Henri V.

19 février 1836

7

{Deshayes} lith. à Paris, rue du Petit Pont St Jacques 21.

 

Une lithographie intitulée L'Etudiant en Médecine.  Avec ces mots : Ah ! Ne crains rien, je fais mes Cours sur la nature. Ah ! oui, mais si tu te trompais.

22 février 1836

8

{Garson} Edr. à Paris rue des Boucheries St Germain 57.

 

Une planche gravée placée en tête de l'ouvrage intitulé : Condamnation et exécution de Fieschi, Pépin et Morey.  Cette gravure représente les Condamnés et un prêtre, prêts à monter à l'échafaud.

25 février 1836

9

{Deshayes} Edr. à Paris rue du petit pont St Jacques 21.

 

Une lithographie représentant l'Echafaud et le moment de l'Exécution de pépin, Morey et Fieschi.

25 février 1836

10

{Gambin} lith. à Paris rue St Merry 37.

 

Une gravure sur bois représentant l'exécution de Fieschi pépin et Morey.

29 février 1836

11

{Villain} lith. à Paris rue de Sèvres, 19.

 

Une lithographie représentant la tête de Fieschi.  D'après G. Lépaulle qui l'a peinte à Bicèdre[?] le 20 février 1836.

2 mars 1836

12

{Deshayes} lith. à Paris rue du Petit Pont St Jacques 21.

 

Deux lithographies intitulées : 1. Scène prise le 19 février 1836 à 8 heures du matin.  Cette lithographie représente Pépin, Morey et Fieschi.  2. Minuit.  Cette lithographie représente deux personnes qui s'embrassent tandis que deux vieillards dorment.

3 mars 1836

13

{Lerendu} Edr. à Paris passage du Perron 5.

{Becquet} lith.

Deux lithographies intitulées : 1. Le Réveil. [Obs. : autorisé le 20 avril 1836] 2. Le Sommeil. [Obs. : autorisé le 20 avril 1836]  Ces lithographies représentent deux femmes nues.

8 mars 1836

14

{Daras}, rue de l'Echiquier 24.

 

Une lithographie représentant la tête de Fieschi.

17 mars 1836

15

{Villain} lith. à Paris rue de Sèvres, 19.

 

Une lithographie intitulée : Les Trois Graces des bords de la Seine.

22 mars 1836

16

{Boivin} Edr. à Paris rue de Valois 9

 

Trois planches lithographiques intitulées : Les Trois Graces. [Obs. : Autorisé le 20 avril 1836]  Les quatre saisons.[Obs. : id]  Pygmalion. [Obs. : Id]

23 mars 1836

17

{Raisin} Edr. à Paris passage Choiseuil 87.

{Becquet} lith.

Une Lithographie intitulée : La Coquette [Obs. : autorisé le 20 avril 1836]

24 mars 1836

18

{Ledoux} Edr. à Paris

{Everat} impr.

Les Cinq dernières livons de l'ouvrage intitulé : Le Musée de Naples.

11 avril 1836

19

{Raisin} Edr. à Paris Passage Choiseuil 87.

 

Une lithographie ayant pour titre : La Comparaison.[Obs. : autorisé le 20 avril]

29 avril 1836

20

{De Walsh}, à Paris ### rue du helder 25

 

Un cliché représentant les anciennes armes de France et destiné à la Mode. [Obs. : autorisé le 30 avril]

16 mai 1836

21

{Marcel} Edr.

 

Une gravure représentant La Duchesse de Berry entourée de ses deux enfants au moment où une figure allégorique lui présente les clefs de la France. D'après le tableau de {Gosse}, gravure par {Jazet}.

24 mai 1836

22

{Marion} papetier. Cité Bergère 14.

 

Un petit papier poulet représentant un Médaillon : Portrait du Duc de Bordeaux avec cette légende : henri Dieudonné.

25 mai 1836

23

{Voillet de St Gilbert[?]} #### à Paris rue du helder  25

 

Une lithographie représentant Le Château de bon Secours et destinée à la Mode.

31 mai 1836

24

{Agustonie} Edr. à Paris rue St Jacques n° 30.

 

Une planche représentant 4 sujets immoraux.

10 juin 1836

25

{Delarue} lith. à Paris rue Notre D. des Victoires 16.

 

Une lithographie représentant Don Carlos en buste.

30 juin 1836

26

{Gambin} lith. à Paris rue St Merry 37

 

Une planche lithographique représentant le roi dans sa voiture et un garde national arrêtant l'assassin et intitulée :  Nouvel attentat Contre la vie de Roi aux Tuileries.

1er juillet 1836

27

{Cronier} lith. à Paris rue de la Montagne Ste Geneviève 52

 

Le portrait d'Alibeau.

1er juillet 1836

28

{Dupont} rue de Monceau St Gervais n° 8.

 

Une planche lithographie représentant le nouvel attentat contre la vie du roi.

1er juillet 1836

29

{Gardon} lith. à Paris rue guénégaud, 15

 

Le Portrait d'alibeau en pied au moment où il tire le coup de fusil et arrêté par un Militaire.

2 juillet 1836

30

{Chassaignon} lith. rue Git le Cœur.

 

Une Gravure sur bois représentant alibeau en pied la Canne à la main et son chapeau posé sur une borne.

11 juillet 1836

31

{Lemercier} lith. à Paris rue de Seine 55

 

Une lithographie intitulée : Charles Ledur[?], avocat à la cour royale, défenseur d'alibaud

20 juillet 1836

32

{Perrot} Edr. à Paris impasse du Doyenné 5

 

Une lithographie intitulée : St Henri.

21 juillet 1836

33

{Chassaignon} Impr

 à Paris rue Git-Lecoeur 7.

 

Une planche gravée sur bois représentant le Roi suivi de son Etat-Major, et placée en tête des Détails Curieux sur les fêtes qui vont avoir lieu les 28 et 29 juillet 1836.

23 juillet 1836

34

Idem

 

Une gravure sur bois placée en tête d'une feuille intitulée : Détails sur la Cérémonie des Invalides.  Cette gravure représente l'arc de l'Etoile.

30 juillet 1836

35

{Villain} lith. à Paris rue de Sèvres, 19.

 

Une lithographie intitulée Charles V

8 août 1836

36

{Baudoin} Impr. à Paris rue Mignon n°9.

 

Six gravures destinées à l'ouvrage intitulé :  Amours de Napoléon et princes et princesses de la famille.  Les gravures ont pour titre :

Laetitia et Marbeuf

1ère sensation amoureuse de Napoléon

Napoléon et Mad. Lawinstha[?].

Jérôme Bonaparte, Ruth et Lucile

Joseph Bonaparte et Rosa

Napoléon et M. G…..

8 août 1836

37

{Chardon Jeune} Impr

 à Paris rue Racine 9

 

Une gravure à la manière noire représentant une femme en Costume Royal avec la fleur de lys à sa guêtre.

22 août 1836

38

{Villain} lith. à Paris rue de Sèvres 19.

 

Une lithographie intitulée : Don Carlos.

27 septembre 1836

39

{Mialhe[?]} lith. à Paris rue St Honoré 157.

 

Une lithographie représentant le portrait de Berryer fils et son Château d'Angerville placée en tête d'une souscription formée afin de ####chir en faveur de Berryer, ledit Château. On demande la suppression de ces mots. Mr. Berryer est légitimiste, mais lorsqu'il s'agit de soutenir les droits du pays et ceux du Citoyen, il est seulement français.

11 octobre 1836

40

{Pourrad[?]} Edr. à Paris rue des Petits Augustins 5.

 

Une gravure représentant s.a.R. le Duc de Bordeaux et renfermée dans les œuvres de Chateaubriand. [Obs. : autorisé le 12 par ordre de Monsieur Cavé]

13 octobre 1836

41

{De Walhs ###} à Paris rue du helder 25

 

Une gravure représentant Charles 5 et destinée à la Mode.

9 novembre 1836

42

{Dupont} Edr. à Paris rue du Monceau St Gervais 8.

{Beauté} Impr. même adresse.

Une gravure sur bois représentant le prince Louis Napoléon à cheval et placée en tête d'une feuille intitulée : Tentative d'insurrection du Jeune Prince Louis Napoléon à Strasbourg.

8 novembre 1836

43

{Bruyon}. Edr. à Paris rue Jiquetonne 6.

{Darran} lithe à Paris rue de l'Echiquier 94.

Une lithographie ayant pour titre : Napoléon 2 - représenté le lendemain avec le titre du Duc de Reichstadt.

17 novembre 1836

44

{Dupont} Edr à Paris rue du Monceau St Gervais

 

Une gravure sur bois représentant Charles X dans son lit de mort entouré d'ecclésiastiques, de plusieurs personnages et placée en tête d'une feuille intitulée : Mort de Charles X.

17 décembre 1836

45

{Junea} lithe à Paris passage Colbert

 

Une lithographie faisant partie des Caricaturanana n° 19 et ayant pour titre : Robert Macaire au Restaurant avec ces mots : Mon Dieu ! par le plus grand de tous les hasards, mon ami et moi nous n'avons pas pris d'argent ce matin… Comme vous n'avez pas l'honneur de nous connaître, je vous prie d'accepter, en garantie des 6f 25c que nous vous devons, ces dix actions du Journal la Presse ou bien le chapeau de mon ami. – J'aime mieux le chapeau de votre ami.

19 décembre 1836

46

Idem

 

La même lithographie avec ce changement : ces 10 actions industrielles au lieu de : ces 10 actions du journal la presse. [Obs : autorisé le 21]

20 décembre 1836

47

{Martin} Edr à Paris place de la Madeleine 4

 

Un morceau de musique intitulé : Il est mort le vieux roi avec une lithographie représentant la mort de charles 10 et Charles dans le ciel couronné par un ange.

24 décembre 1836

48

{Chavin} lithe à Paris rue ## St Merry 24

 

Une lithographie destinée à la revue des annonces et ayant pour titre : Une bonne fortune.

28 décembre 1836

49

{Thierry} Edr à Paris Cité Bergère 1er

 

Une lithographie ayant pour titre : Vue du Couvent des franciscains où sont déposés les restes du Roi.

29 décembre 1836

50

{Bernard Lambert} Edr à Paris rue St Jacques 22

 

Un singe en costume d'officier général avec le grand Cordon de la légion d'honneur.

 

 

Comments