LA VOIX DE L'ENFANT


Notre association est membre adhérent de La Voix de l’Enfant. C’est une structure fédérative qui compte 80 associations membres. Elle a pour but « l’écoute et la défense de tout enfant en détresse quel qu’il soit, où qu’il soit ». Carole Bouquet en est sa porte-parole et Bruno Solo, son ambassadeur. La démarche de La Voix de l’Enfant et de ses associations membres s’articule autour de trois volontés spécifiques 


> un seul parti : l’Enfant

La capacité d’indignation de La  Voix de l’Enfant ne peut la laisser indifférente à la souffrance des enfants, considérant que cette dernière n’est pas de l’ordre de la fatalité. Se taire ou feindre de l’ignorer relève, pour elle, de la non-assistance à personne en danger.

> une dimension fédérative

Les nombreuses associations membres de La Voix de l’Enfant sur le terrain représentent un  réseau permanent qui permet de démultiplier les forces d’intervention, après avoir regroupé les informations.

Ce réseau apporte différents regards face à une même réalité : celle de l’enfant en détresse et se transforme en actions exemplaires adaptées au terrain. Par exemple, face aux difficultés de recueil de la parole de l’Enfant, La Voix de l’Enfant participe à la mise en place et à la  coordination des Unités d’Accueil Médico-Judiciaires Pédiatriques en milieu hospitalier.

Les bonnes pratiques sont partagées au sein de ce réseau et les actions locales sont soutenues par La Voix de l’Enfant afin d’amplifier l’action et sa médiatisation, dans un but de prévention.

> pragmatisme et réalisme

Pour La Voix de l’Enfant, les lois, les traités internationaux et les textes règlementaires doivent être appliqués et ce, avant d’en voter de nouveaux qui ne règlent pas nécessairement les problèmes rencontrés.

Il faut dire NON à l’indifférence et permettre aux enfants de se mettre debout, sans les installer dans un assistanat peu propice à leur future vie d’adulte.


Pour en savoir plus : 

http://www.lavoixdelenfant.org/
Comments