Accueil

          

QU'EST-CE QUE LE IAÏDO ?
 
C’est l’art de dégainer avec tout ce que cela implique !

 

L’histoire de cette discipline se confond avec celle des Samouraï... Et comme toute discipline noble, cet art martial prit au fil des siècles qui suivirent une importance dans tout le Japon. Les premiers documents connus font remonter le Iaïdo, en tant que discipline codifiée, au 7iéme siècle après J.C.

 

Aujourd’hui, le Iaïdo qui signifie “être accordé” suivant la Voie du Sabre Japonais, est représenté au Japon par la fédération de Kendo et en France par la fédération de Judo (F.F.J.D.A.).

 

L’utilisation du Iaïdo est l’application de ses techniques de base sur un système de défenses et de ripostes, en fonction de l’attaque imaginée, de la distance, de la saisie de la poignée du sabre, du coup porté et de la direction du tranchant de la lame.

 

Le but technique du Iaïdo est la maîtrise parfaite du sabre japonais (katana), mais dans le Iaïdo la formation de l’esprit a plus d’importance encore que la formation technique.

 

La finalité n’est donc pas de contrôler ou de couper son ennemi, mais plutôt de maîtriser son propre Ego.


LA PHILOSOPHIE

 
Le Iaïdo, dont le but ultime n ‘est jamais agressif, est une véritable école de formation morale et physique qui recherche la perfection humaine au travers de la pratique.

Travaillant presque toujours sans partenaire, le pratiquant ne doit jamais oublier la présence de son ou de ses adversaires imaginaires, cela rendant sa concentration et sa recherche du geste parfait encore plus nécessaires et astreignantes.

L’art du Iaïdo consiste à anticiper, repousser pour se défendre, couper et piquer. Il n’envisage que la victoire, permettant par ailleurs une grande diversité d’applications.

 

Le pratiquant du Iaïdo, qu’il soit debout, immobile, en mouvement, entouré d’ennemis ou encore assis, doit pouvoir instantanément anticiper, parer et riposter.

 
Dans un sens plus large, le Iaïdo signifie la Voie de la vie harmonieuse, la recherche toujours renouvelée de “l’harmonie de l’être humain avec l’Univers”.