Jacques Riguet
1921-2013

                          


      Mathématicien, spécialiste des treillis et de la théorie des relations, pionnier de l'informatique théorique, spécialiste de la théorie des catégories, ami de la psychanalyse (il fut durant plusieurs années un très proche de Lacan), esprit original, camarade chaleureux et plein d'humour, Jacques Riguet nous a quitté le 20 octobre 2013. 



    Né en 1921 à Compiègne, Jacques Riguet aura au Lycée, grâce à son professeur de seconde, "la révélation de la puissance du raisonnement géométrique". Très vite, il ressent la nécessité de faire appel à un langage symbolique permettant d'exprimer ces raisonnements de manière rigoureuse. Juste après le bac, la découverte à la bibliothèque Sainte-Geneviève, à Paris, de l'ouvrage de Louis Couturat, L'algèbre de la logique, le conforte dans cette fibre. Quelques années plus tard, durant l'Occupation, il découvre le Fascicule de résultats de la Théorie des ensembles publié par Bourbaki en 1939, et c'est une illumination. Après la guerre, il rencontre celui qu'il considérera comme son maître, Albert Châtelet, dont il suit le cours de théorie algébrique des nombres, en compagnie de Paul Braffort et de Marcel-Paul Schützenberger, dit Marco, avec lesquels il arpentera Saint-Germain-des-Prés (voir ci-après le récit de Braffort). Menant ses recherches dans le domaine de l'algèbre relationnelle (théorie des relations et des lattices, c'est-à-dire des treillis), Jacques Riguet soutient, en octobre 1951, sous la direction d'Albert Châtelet, sa thèse sur les Fondements de la théorie des relations binaires. Il est ensuite ingénieur de recherche au CNRS jusqu'en 1957. Durant cette période il élabore une théorie algébrique des machines (*), devenant un des premiers spécialistes de la toute jeune informatique théorique dont il connait très bien tous les acteurs. C'est aussi à cette époque qu'il devient un proche de Jacques Lacan (**), dont il suit le séminaire de 1954 à 1958 et à qui il enseigne notamment la théorie des graphes. Vers 1958, année de son départ pour Zürich où il rejoint IBM, il réalise l'intérêt de la théorie des catégories pour l'informatique. Il devient donc, après les relations, les treillis, l'informatique et les graphes, également spécialiste de la théorie des catégories. Son traitement de la théorie des relations dans sa thèse était tout implicitement lié à la catégorie des catégories et, selon le témoignage de René Guitart, il regrettait souvent que cette théorie ne fût pas "disponible" à cette époque : il l'aurait, disait-il, aussitôt utilisée... (et on peut penser que, s'il l'avait connue plus tôt, il en aurait également parlé à Lacan).



(*) Voir à ce sujet l'article de Ronan Le Roux, "L'impossible constitution d'une théorie générale des machines ?", Revue de Synthèse 130, 1 (2009) 5-36
(**) Sur ses relations avec Lacan, voir ci-dessous l'interview réalisée en 2011 par Deborah Gutermann-Jacquet.


En janvier 2013
(photographie : L. Honnorat)


  
 
Outre la publication d'une cinquantaine d'articles (voir la liste ci-après), et sa participation à plusieurs séminaires --- en particulier, dans les années 1950 et 1960, à celui de Paul Dubreil et Charles Pisot, continuation de celui fondé par Albert Châtelet, avec plusieurs exposés sur la théorie des demi-groupes ainsi, plus récemment, qu'au séminaire itinérant des catégories (SIC), avec en mars 1997 un exposé intitul
é "Réseaux, processus, et catégories autonomes" et en 2009 un autre sur les "Allégorie des correspondances difonctionnelles", et à celui de logique catégorique animé par Anatole Khélif (Paris 7) ---  Jacques Riguet a également accordé plusieurs interviews concernant aussi bien la pratique des mathématiques que d'autres aspects plus personnels :

- un chapitre de l'ouvrage de Jacques Nimier, entretien avec des mathématiciens (IREM, 1989) lui est consacré (lire en ligne cette interview sur le site de Jacques Nimier ainsi que cette vidéo de J. Nimier consacrée à Riguet),

- une interview réalisée par Deborah Gutermann-Jacquet en 2011, intitulée "Une analyse indolore", publiée dans la revue Le diable probablement (n°9, 2011), dans laquelle Jacques Riguet témoigne en particulier de ses rencontres avec Lacan à Guitrancourt (lire ici le texte intégral de cette interview, qu'Anaëlle Lebovits-Quenehen, directrice de la revue, nous a aimablement autorisé à reproduire),

- une interview réalisée par Stéphane Dugowson et filmée par Laurence Honnorat, en janvier 2013, dont la vidéo est reproduite ci-dessous :


Interview de Jacques Riguet du 22 janvier 2013



Son dernier exposé a été donné à Supméca, le 21 mai 2013, sous le titre "bases de données relationnelles et catégories", vidéo réalisée par L. Honnorat (Innovaxiom) :

Exposé de J. Riguet ‎(21 mai 2013)‎ : bases de données relationnelles et catégories





Jacques Riguet le 9 novembre 2012,
lors de la journée organisée à Paris en l'honneur de René Guitart


***

classeurs

Les petits classeurs de Jacques Riguet, 
où il compilait et annotait d'une écriture serrée
 toutes ses lectures mathématiques

***

Saint-Germain-des-Prés
(d'après le récit de Paul Braffort)




      Cette photographie de Jacques Riguet en compagnie de Marcel-Paul Schützenberger, prise dans les années 1960, illustre le récit donné par Paul Braffort des "années St-Germain-des-Prés", au début desquelles, juste après guerre, se retrouvait une joyeuse bande : Jean Suyeux dit "Pottar", Boris Vian, Jacques Riguet, Marcel-Paul Schützenberger dit "Marco" et Paul Braffort. En 1947, ce groupe entreprit de réaliser un film intitulé Bouliran cherche une piscine. Une seule bobine fut tournée, et conservée par Jean Suyeux. Braffort devait interpréter Bouliran, président de la République, et Jacques Riguet devait être l'aide de camp du président, Ragadère, patronyme forgé par Marco en hommage à Paul Belgodère, bibliothécaire de l’Institut Henri Poincaré et cofondateur de l’Intermédiaire des mathématiciens. Braffort précise que, dans ce film,  Marco était un policier à chapeau melon, Pottar un agent de police, Boris Vian le chef des terroristes et Queneau et Michelle Vian ses complices...


***

Le 16 novembre 2013, 
le séminaire itinérant des catégories (SIC) 
a rendu hommage à Jacques RIguet.


***

Liste de publications de Jacques Riguet


1) Produit tensoriel de lattices ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ;  225 ; 1948 ; p. 40-41

2) Produit tensoriel de lattices ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 226 ; 1948 ; p. 1143-1146

3) Sur les lattices pseudo-modulaires ; Comptes rendus Acad. sci. Paris ; 226 ; 1948 ; p. 1151-1153

4) Relations binaires, fermetures et correspondances de Galois ; Bulletin de la Société Mathématique de France ; 76 ; 1948 ; p.114-155

4bis) Corrigendum à « Relations binaires, fermetures et  correspondances de Galois ; Bulletin de la Société Mathématique de France ; 76 ; 1948 ; p.114-155

5) Produit tensoriel d'ensembles ordonnés ; Comptes rendus acad. Sci. Paris ; 228 ; 1948.

6) Préliminaires logiques pour une théorie générale des invariants ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 229 ; 1949 ; p. 409-411

7) Produit tensoriel de treillis et théorie de Galois généralisée ; Colloque international d'Algèbre et de Théorie des nombres ; Sept. 1949 ; p. 173-178

8) Quelques propriétés des relations difonctionelles ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 230 ; 1950 ; p. 1999-2000

9) Sur les ensembles réguliers de relations binaires ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 231 ; 1950 ; p. 936-938 ; PDF

10) Les relations de Ferrers ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; tome 232 ; 1951 ; p. 1729-1730

11) Fondements de la théorie des relations binaires ; Thèse ; Paris ; 1951 

12) Quelques applications de la théorie des relations binaires ; Actes du 2ème Colloque International de Logique mathématique ; Paris 25-30 Août 1952 ; Institut Henri Poincaré

13) Matrices de Stirling ; Comptes rendus Acad.Sci. Paris ; 236 ; 1953 ; p. 1839-1841

14) Systèmes de coordonnées relationnels ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 236 ; 1953 ; p. 2369-2371

15) Sur les rapports entre les concepts de machine, de multipôles et de structure algébrique ; Comptes rendus Acad. Sci. Paris ; 237 ; 1953 ; p. 425-427

16) Sur les algèbres extérieures et les algèbres de Clifford en tant que produits croisés et sur la notion de complexe simplicial ; Comptes Rendus Acad. Sci. Paris ; 237 ; 1953 ; p. 638-639

17) Systèmes de coordonnées relationnels II Applications à la théorie des groupes de Kaloujnine ; Comptes Rendus Acad. Sci. Paris ; 238 ; 1954 ; p. 435‑437

18) Systèmes de coordonnées relationnels III τ -fermetures et systèmes de coordonnées symétriques ; Comptes Rendus Acad. Sci. Paris , 238 , 1954 ; p. 1763-1765

19) Sur l'extension du calcul des relations binaires au calcul des matrices a éléments dans une algèbre de Boole ; Comptes Rendus Acad. Sci. Paris ; 238 ; 1954 ; p. 2382 - 2385

20) Applications de la théorie des relations binaires à l'algèbre et à la théorie des machines ; Proceedings of the International Congress of Mathematics Amsterdam ; 1954

21) Algorithmes de Markov et théorie des machines ; Comptes Rendus Acad. Sci. Paris ; 242 ; 1955 ; p. 435 – 437

22 ) Travaux soviétiques récents sur la théorie des demi-groupes ; Séminaire P.Dubreil et C.Pisot, Algèbre et théorie des nombres 1955‑56, Exposé n°21, 13 p.

23) Causaliité et théorie des machines. Syntaxe programmation et synthèse des machines ; Actes du 1er congrès international de cybernétique ; Namur ; 1956

24) Le calcul des relations en tant qu'outil méthodologique ; " La méthode dans les sciences modernes ". Editions Science et Industrie ‑ Paris ; 1957 ; p. 69‑82 , réedité aux éditions Albert Blanchard 

25) Notice sur quelques principes fondamentaux d'énumération ; Appendice V du livre de Claude Berge : Théorie des graphes et ses applications ; Dunod ; 1958 ; p. 254–268; seconde édition ; Dunod ; 1967

26) A quick method to find out the matrix of conductances of a given switching network ; Zeitschrift für mathematische Logik und Grundlagen der Mathematik ; Band 6 ; 1960 ; p.134-142

27) "Les mathématiques pures" ; Article dans l'encyclopédie des Sciences et des Techniques ‑ Tome II ‑ Rombaldi édit. Paris ; 1961 ; p. 21‑63

28) Programmation et théorie des catégories ; Proceedings of the Symposium on symbolic languages and data processing ; Rome Fév. 1961 ; Published by Gordon and Breech ; New York ; 1962 ; p. 83-98 ; 

29) Théorie des catégories semi‑abéliennes ; Séminaire P.Dubreil et C.Pisot, Algèbre et théorie des nombres, 1968‑69. Exposé n°4, 10 p22 

30)  La notion d'algorithme ; Exposé à Cerisy‑la‑Salle, 12 juillet 1970. Publié dans "Révolutions informatiques" coll. 10/18, Union générale d'éditions ; Paris ; 1971

31) Probabilités et théorie de la décision du point de vue de la théorie des catégories ; Exposé au Colloque sur l'Algèbre des catégories, Amiens, 1973. Publié dans Cahiers de topologie et de géométrie différentielle ; 14/2, 1973

32) Théorie des jeux et fonctions de Grundy du point de vue de la  théorie des catégories ; Exposé aux Journées TAC de Chantilly, Juillet 1975. Publié dans Cahiers de topologie et de géométrie différentielle ; 16 n°4 ; 1975 ; p.441

33)Automates cellulaires à bord et automates Codd-ICRA I., Compte‑rendus de l'Académie des Sciences ; t. 282 ; 1976 ; p. 167-170 

34)  Automates cellulaires à bord et automates Codd-ICRA II. ; Compte‑rendus de l'Acad. Sci. Paris ; t. 282 ; 1976 ; p. 239-242

35) Critère de choix des formalismes de la théorie des jeux et de la théorie des automates pour l'élaboration d'un modèle ; Actes du Colloque "Elaboration et justifica-tion des modèles ‑ Applications en Biologie", tome I ; Maloine ; 1980

36) Rileggere Freud e Peano. Rilegerre et tradurre ; Convegno l'era di Peano. Milano, 1981. Nominazione logica matematica e psicanalisi ; Spirali Ed. ; Milano, 1982 ; p. 35-53

37) Relire Freud et Peano ; Spirales ; n° 20‑21 ; nov.dec. 1982 ; p. 52-57

38) Art, Mathématiques ; Spirales ; n° 24‑25 ; mars-avril 1983 ; p.65-71

39) Logique de la suspicion, logique du diagnostic logique du passé perdu et retrouvé ; Spirales n°38-39 ; sept-oct 1984 ; p. 76-79 

40) Cours de Logique 1983‑84 ; Multigraphie UER M.L.F.I ; Paris V

41) Galois correspondances in category theory ; Séminaire lotharingien de Combinatoire, Hesselberg 28-30 septembre 1989 ; I.R.M.A. Université de Strasbourg 1990 ; 17 pages

42) Cartouche writing of Galois and adjunctions pairs and their applications for geometrically depicting consequence relations in logics and in relational data bases ; Laboratoire d'Informatique théorique et de Programmation. (L.I.T.P.) Université Paris 7 Report 89 ; 4 Janv.1989 57p.

43) Symmetry in Topology Exchanging the Roles ; Budapest 1989 ; 

44 ) Freud und Peano widerlesen ; Der Wunderblock n°18 juni 1989. 

45) Gractique pure et gractique appliquée (1) ; Micro-systèmes n° 129, avril 1992 ; p. 128 -130

46) Gractique pure et gractique appliquée (2) ; Micro-systèmes n° 130 mai 1992 ; p. 134 -136

47) Reine und angewandte Graktik ; 1992 ; doc

48) Enveloppe Karoubienne et catégorie de Kleisli (en collaboration avec René Guitart) ; Cahiers de topologie et géométrie différentielle catégoriques ; 33 n°3 ; 1992 ; p. 261-266

49) Deductibility and Exactness ; (2th Colloquium on relational methods in programming and computer science july 1985 Parati (Brasil) ); Logic Journal of the IGPL (Interest Group in Pure and Applied Logic) ; 6 n°2 ; 1998 ; p. 341-347

50) Generating and extending relational Algebra by relational Generators ; 5th international Seminar on Relational Méthods in Computer Science 9-11 Jan. 2000 Valcartier Quebec p. 211-216

***


***




Page réalisée par Stéphane Dugowson avec le concours de René Guitart,  Jean-Pierre Laffineur, Laurence Honnorat, Andrée Ehresmann, Anaëlle Lebovits-Quenehen, Deborah Gutermann-Jacquet et le soutien du séminaire de logique catégorique animé par Anatole Khélif.