Added: June 2, 2007 – Last updated: November 5, 2016

TITLE INFORMATION


Editors: Cécile Dauphin and Arlette Farge

Title: De la violence et des femmes

Subtitle: -

Place: Paris

Publisher: Albin Michel

Year: 1997

Pages: 208pp.

ISBN-10: 2226093818 – Find a Library: Wikipedia, WorldCat

Language: French

Keywords: General History



FULL TEXT


Link: -



ADDITIONAL INFORMATION


Editors:

Arlette Farge, Centre de Recherches Historiques, École des Hautes Études en Sciences SocialesWikipedia

Contents:

  Introduction, Cécile Dauphin et Arlette Farge (p. 11)
 
Premièr partie
La cité : que faire de la violence féminine ?
  De la construction de la violence en Gr&egrace; ancienne : femme meurtrières et hommes séducteurs, Pauline Schmitt Pantel (p. 19)
  Citoyennes, boutefeux et furies de guillotine, Dominique Godineau (p. 33)
 
Deuxième partie
Sociétés contraintes, dépalcements possibles
  Des vertueux faits de femmes (1610-1660), Danielle Haase-Dubosc (p. 53)
  Proximités pensables et inégalités flagrantes. Paris, XVIIIe siècle, Arlette Farge (p. 73)
  Fragiles et puissantes, les femmes dans la société du XIXe siècle, Cécile Dauphin (p. 88)
  La construction de la délinquance féminine, Nancy L. Green (p. 104)
  L'enfer et le paradis ? Violence et tyrannie douce en Gr&egrace;ce contemporaine, Marie-Élisabeth Handman (p. 110)
  Troisième partie
Cruauté, viols et guerres au XXe siècle
  Armes d'hommes contre femmes désarmées : de la dimension sexuée de la violence dans la guerre civile espagnole, Yannick Ripa (p. 131)
  Les bombardements aériens : une mise à mort du « guerrier » ? (1914-1945), Danièle Voldman (p. 146)
  Guerre et différence des sexes : les viols systématiques (ex-Yougoslavie, 1991-1995), Véronique Nahoum-Grappe (p. 159)
 
Post-scriptum
  Sous le regard misogyne de Strindberg, la figure de Nora, Genevièe Fraisse (p. 187)
  Liste des auteurs (p. 201)

Description:

»Aborder le thème de la violence des femmes, resté longtemps tabou, en le croisant avec celui, plus habituel, de la violence qu'elles subissent peut-il être un moyen de renouveler l'histoire des femmes ?
Les historiennes, anthropologues et philosophes réunies autour de Cécile Dauphin et Arlette Farge partagent cette conviction. Saisis à leur plus haut degré de tension, les rapports entre les deux sexes en sont d'autant plus éclairés. Livrée à l'analyse historique, la brutalité, qu'elle soit celle de l'enlèvement, du viol, ou encore celle des Amazones mythiques ou des "tricoteuses" de la Révolution, révèle dans une société sous influence masculine une certaine étrangeté de la femme : elle est en même temps celle qui refuse la logique de la guerre, et donc de l'Etat, et celle qui surenchérit sur la violence des hommes pour manifester son exclusion.
Pour aller plus loin qu'une approche de la "guerre des sexes", il fallait sortir du modèle trop figé du dominant/dominé, afin de rendre toute leur labilité aux formes de société. Mais également, pour écrire l'histoire de cette violence, il était nécessaire, face à la volonté de rupture de certains discours militants, de considérer la mixité comme toujours capable de s'ouvrir à d'autres possibles.« (Source: Albin Michel)

Reviews:

Bard, Christine. Annales: Histoire, Sciences Sociales 54(1) (1999): 158-161. – Full Text: Persée (Free Access)

Dubesset, Mathilde. Clio: Histoire, femmes et sociétés No. 12 (2000). – Full Text: Revues.org (Free Access)

Martin, Jean-Clément. Genèses: Sciences sociales et histoire No. 30 (1998): 160-161. – Full Text: Persée (Free Access)

Wikipedia: History of rape