Cubero 2012 Viols

Title Information


Author: José Cubero

Title: La femme et le soldat

Subtitle: Viols et violences de guerre du Moyen Âge à nos jours

Place: Paris

Publisher: Imago

Year: 2012

Pages: 335pp.

ISBN-13: 9782849521687 – Find a Library: Wikipedia, WorldCat

Language: French

Keywords: Medieval History, Modern History | Types: Wartime Rape



Full Text


None.



Additional Information


Contents:

  Introduction (p. 7)
    Le dit et le non-dit (p. 7)
    Histoire et mémoire croisées (p. 9)
    Une abomination fondamentale (p. 10)
  Première partie : Le viol subi
  Chapitre I : Les valeurs chevaleresques et la loi de la guerre (p. 15)
    « Faire bonne guerre » (p.15)
    Un murmure d’indignation (p. 19)
    Lutte des « sexes », lutte des classes (p. 21)
    Le statut du viol (p. 24)
  Chapitre II : De l'usage des excès de guerre de la Renaissance à Louis XIV (p. 28)
    Le malheur des populations (p. 28)
    Punir l’esprit de résistance (p. 30)
    Les guerres d’Italie : l’ampleur des mises à sac (p. 32)
    La hantise du viol (p. 36)
    Viols et violences instrumentalisés (p. 38)
    La « luxure effrénée des hommes » (p. 42)
  Deuxième partie : Le viol dénoncé
  Chapitre I : Civiliser la guerre ou les illusions du xixe siècle (p. 47)
    La vision de Goya (p. 47)
    La guerre de Sécession, respectueuse des dames ? (p. 55)
    Le choc de Solferino (p. 58)
    La « barbarie » des peuples européens (p. 62)
  Chapitre II : La Grande Guerre : les femmes et « le barbare » (p. 69)
    La peur de la « guerre populaire » (p. 70)
    Les viols et la propagande (p. 74)
    Sur le front Est (p. 82)
    De l’envahisseur à l’occupant (p. 85)
    Les enfants du viol (p. 86)
    La querelle de l’avortement (p. 90)
    Les femmes : victimes et coupables (p. 94)
  Chapitre III : L’occupaton de la Rhénanie et la barbarie française (p. 102)
    Les troupes coloniales en Allemagne (p. 103)
    La « honte noire » (p. 106)
    L’ouverture des « maisons de tolérance » (p. 109)
    L’« appétit sexuel des indigènes » (p. 112)
    La réalité des enquêtes (p. 116)
    Punir les femmes qui ont « failli » (p. 123)
  Troisième partie : Le temps de la régression
  Chapitre I : La guerre d’espagne ou le viol idéologique (p. 131)
    Violer les femmes des « rouges (p. 131)
    Tondre les femmes des « rouges » (p. 133)
    Le sort des combattantes (p. 136)
    Mujeres de presos (p. 139)
    « Les enfants volés du franquisme » (p. 142)
  Chapitre II : Le sac de Nankin et la Guerre Asie-Pacifique (p. 150)
    Le révisionnisme japonais (p. 151)
    « Le viol de Nankin » (p. 157)
    Les « femmes de réconfort » (p. 165)
    Les viols d’Okinawa (p. 170)
  Chapitre III : Le paradoxe nazi (p. 177)
    Des occupants « corrects » (p. 177)
    Le proxénétisme administratif de la Wehrmacht (p. 180)
    « La collaboration sentimentale » (p. 182)
    Entre occupants, vichystes et résistants, le corps des femmes (p. 184)
    Le processus de « brutalisation » et les viols de 1944 (p. 187)
    Prisonniers, requis, travailleurs volontaires et femmes allemandes (p. 188)
    Des « crimes contre la race » (p. 191)
    La Wehrmachtsausstelung, la mémoire bousculée (p. 193)
    Les réalités de la guerre d’extermination (p. 196)
  Chapitre IV : Les femmes et les « libérateurs » (p. 203)
    Les GI’s en Angleterre (p. 204)
    Les GI’s en France (p. 209)
    Les Goums dans la campagne d’Italie (p. 215)
    L’attitude ambiguë du commandement (p. 222)
  Chapitre V : Femmes de l'ennemi, femmes ennemies (p. 227)
    Au coeur de l’Allemagne (p. 227)
    Les enjeux de Stuttgart : les viols et la rivalité franco-américaine (p. 229)
    Les cours martiales américaines face au viol (p. 233)
    La permanence des préjugés raciaux (p. 238)
    L’armée rouge : les femmes allemandes… et les autres (p. 241)
    Les viols à Berlin (p. 247)
  Chapitre VI : Les tondues de la libération (p. 254)
    Victimes et « justiciers » (p. 254)
    Les tontes, un fait massif (p. 256)
    Le retournement du regard (p. 260)
    L’enjeu du corps des femmes (p. 263)
    Le sort des enfants franco-allemands (p. 267)
  Quatrième partie : Du crime de guerre au crime contre l'humanité
  Chapitre I : La torture et le viol dans les guerres coloniales (p. 277)
    En Indochine : « ma Tonkiki…, ma Tonkinoise » (p. 278)
    Torture et viol en Algérie (p. 281)
    Histoire et mémoire rivales (p. 289)
    Le Viêtnam et le massacre de My Lai (p. 293)
  Chapitre II : Des violences devenues insupportables (p. 301)
    Des exactions dans la banalité de la guerre (p. 301)
    En Bosnie : le viol, arme de guerre (p. 307)
    Les viols constitutifs du génocide rwandais (p. 314)
  Chapitre III : Le viol et l’évolution du droit international (p. 323)
    Le viol, crime imprescriptible (p. 324)
    Les nouvelles jurisprudences (p. 326)
    Une Cour pénale internationale permanente (p. 331)
    Le cas du Rwanda (p. 333)
    La stigmatisation des victimes (p. 337)
  En guise de conclusion (p. 341)
  Index des noms propres (p. 345)

Description:

»La guerre n’est pas qu’une affaire d’hommes, et les femmes ont toujours subi dans leur chair les outrages commis par des soldats aux pulsions déchaînées. De simple butin, vécu par le guerrier comme une juste gratification de son ardeur au combat, à l’arme de guerre entrant dans une stratégie délibérée, le saccage du corps féminin constitue une tragique permanence de l’Histoire.
Guerre de Cent Ans, campagnes d’Italie au siècle de l’humanisme, dévastation du Palatinat, occupation de l’Espagne par les armées de Napoléon, sac de Nankin, sévices franquistes, drame algérien ou, plus récemment, purification ethnique en Bosnie et génocide rwandais…, tous ces conflits et bien d’autres ont livré la femme à une brutalité sexuelle incontrôlée. Dans cet ouvrage pionnier, selon les époques et les lieux, et les comportements différents des commandements, José Cubero dresse une typologie de ces terribles ravages.
Aujourd’hui, le viol est considéré comme un crime de guerre, et parfois même comme un crime contre l’humanité, puni par le droit international. Une légitime reconnaissance qui ne saurait pourtant réparer les vies brisées, et qui se heurte encore trop souvent à la honte et au silence des victimes ainsi profanées«. [Source: Imago]

Reviews:

Berger, Olivier. Revue historique des armées No. 270 (2013). – Full Text: Revues.org [Free Access]

Martini, Andrea. Diacronie: Studi di Storia Contemporanea No. 14 (August 2013). – Full Text: Diacronie [Free Access]


Added: September 7, 2013 | Last updated: October 19, 2013