Conférences passées

Dimanche le 17 novembre 2019 - 13 h 30
Le Montréal illicite de 1940 à 1960
Conférencière : Catherine Charlebois

Alors que la Deuxième Guerre mondiale fait rage de l'autre côté de l'Atlantique, le jazz et le cabaret font vibrer la rue Sainte-Catherine. La métropole québécoise reçoit les plus grands artistes de la scène. Mais derrière les rideaux des salles de spectacle, dans le labyrinthe des allées du Red Light, se trament de sombres desseins : jeu illégal, prostitution, contrebande. S'entame alors une lutte sans merci entre le crime organisé et les forces incorruptibles, menée par le jeune avocat Pacifique « Pax » Plante et son escouade de la moralité. 

Catherine Charlebois est chef de section du MEM – Mémoire des Montréalais.es après avoir été coordonnatrice des programmes éducatifs au Musée McCord. Elle est la co-auteure des livres Quartiers disparus, Red Light, Faubourg à m’lasse, Goose village et Le Montréal illicite 1940-1960. Elle détient un baccalauréat spécialisé en histoire (UdeM) et une maîtrise en muséologie des musées d’histoire (Cooperstown, NY).

Quand l'histoire se passait dans la rue !
Conférence sur l'histoire de Rosemont et de la Petite-Patrie
11 septembre 2019 - 19 h 30

Quand l'histoire se passait dans la rue !
Retrait des rails de tramway sur la rue Bélanger, près de St-Denis, en 1950.
Source : Société de transport de Montréal

Il est fascinant de constater l’évolution de l’arrondissement depuis le début du 20e siècle. Louis Delagrave, coauteur du livre Rosemont-La Petite-Patrie : Il y a longtemps que je t’aime, publié en 2017, raconte comment les carrières de pierre grise, la voie ferrée, le tramway, les industries, le développement résidentiel et commercial ainsi que l’Église ont marqué l’arrondissement, en particulier dans La Petite-Patrie. Louis Delagrave est administrateur à la Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie. Il vous fera revivre la métamorphose du petit Nord d’autrefois

Conférencier : Louis Delagrave.
Attention La conférence se donne dans Petite-Patrie, au 6971, rue Saint-Denis, Montréal. 
Gratuit pour les membres, 7$ pour les non-membres.

Dimanche le 20 octobre 2019 - 13 h 30
De tailleur de pierre à casseur de pierre : Les travailleurs des carrières de Rosemont, Villeray et d'ailleurs. 
Conférenciers : Guy Gaudreau et Normand Guilbault

Les carrières de pierre ont jadis été une bonne source d’emplois dans l’arrondissement. Surnommés anciennement « Pieds-noirs » et réputés pour leur tempérament bagarreur, les travailleurs ont vu leur mode d’organisation se transformer au début du 20e siècle, au gré de la concurrence de la pierre artificielle et de l’appauvrissement des gisements. Le travail artisanal en sous-traitance côtoie le travail industriel plus hiérarchisé. Les pierres de seconde qualité sont transformées en chaux ou en pierre concassée.
 
S’appuyant sur diverses publications, sur le Recensement de 1911 et des photographies d’époque, les conférenciers vous permettront d’apprécier le travail effectué dans les carrières de Montréal dans les premières décennies du 20e siècle. 

Retraité de l’Université Laurentienne, Guy Gaudreau est historien et urbaniste.Normand Guilbault est géographe et cadre retraité du Cégep Édouard-Montpetit. Depuis quelques années, ils se sont intéressés à l’histoire montréalaise en lui dédiant un site didactique, liremaville.com. Ils travaillent présentement à un projet de livre portant sur une histoire comparée des villages de Villeray.

Comments