L'auteur de ce site

1859 : Inventer la préhistoire

Dans l’épaisseur du temps
Archéologues et géologues inventent la préhistoire

Sous la direction d'Arnaud Hurel & Noël Coye

C’est autour de l’année 1859 que la préhistoire s’affirme, à l’échelle de l’Europe, comme un domaine de recherche nouveau et fécond. Les grandes disciplines des sciences naturelles (géologie, paléontologie…) et des sciences de l’homme (archéologie, histoire, philologie…) participent à la création de cette nouvelle science à travers les débats fondateurs portant sur l’ancienneté de l’homme et sur son origine animale.
En une décennie, c’est toute la conception des origines de l’humanité qui s’en trouve bouleversée de façon profonde et durable au moment même où se diffuse la théorie darwinienne de l’évolution.
Cet ouvrage propose une relecture de cette période primordiale de l’histoire de l’archéologie préhistorique.
Pour cela, il s’intéresse non seulement aux découvertes et aux idées qui ont nourri la connaissance mais également aux acteurs (chercheurs officiels et amateurs) et aux institutions (congrès, revues, sociétés savantes, musées, Muséum…) qui ont porté son développement et son rayonnement. Cette étude se place en continuité avec les démarches actuelles de la recherche sur les premières industries du Nord de la France et de la muséologie de la préhistoire.

Livre paru en mai 2011 aux Publications scientifiques du Muséum, collection Archives, 442 p., nombreuses illustrations. 35 €
ISBN : 978-2-85653-666-7 / ISSN : 1281-7139
Ce livre est disponible en librairie et peut être commandé aux Publications scientifiques du Muséum (bon de commande ci-après)




Sommaire
  • Introduction : 1859-2009. Aller au-delà d’une célébration par Arnaud Hurel & Noël Coye
  • Les théories de l’évolution et l’épaisseur du temps par Stéphane Tirard
  • Chrono-logiques : le tournant historiciste des sciences humaines par Claude Blanckaert
  • L’homme antédiluvien : les vestiges de l’homme et l’avenir des commencements par Jean-Yves Pautrat
  • Paul Tournal, les grottes de Bize et la question de la haute antiquité de l’homme par Arnaud Hurel
  • 1859 et la naissance de l’archéologie préhistorique en Normandie par Monique Remy-Watté
  • Regard croisé sur deux fondateurs de la préhistoire française, Édouard Lartet & Jacques Boucher de Crèvecoeur de Perthes par Sébastien Dubois
  • Les sociétés savantes et la question de l’antiquité de l’homme par Nathalie Richard
  • La question religieuse dans la première archéologie préhistorique 1859-1904 par Fanny Defrance-Jublot
  • Répercussions de l’affirmation de la Haute Antiquité de l’homme dans la presse chrétienne par Nadia Pizanias
  • Quaternaire et Préhistoire dans la vallée de la Somme, 150 ans d’histoire commune par Pierre Antoine, Jean-Jacques Bahain, Patrick Auguste, Jean-Pierre Fagnart,Nicole Limondin-Lozouet & Jean-Luc Locht
  • L’homme à la visite de son temps, de ses espaces et de sa vie : introduire le temps de la préhistoire dans un nouveau Musée de l’Homme par François Sémah, Serge Bahuchet, Jean-Pierre Mohen, Évelyne Heyer, Dominique Grimaud-Hervé & Zette Cazalas
  • Conclusion : Dire et faire vivre la préhistoire après 1859 par Noël Coye & Arnaud Hurel



Č
Ċ
Arnaud Hurel,
29 juin 2011 07:26