Nouveau livre sur l'histoire du golf en France

Vient de paraître chez L'Harmattan un tout nouvel ouvrage sur l'histoire du golf en France de 1856 à 1939. Ecrit par Jean-Yves Guillain, docteur en histoire du sport, il s'agit du premier éclairage exhaustif sur les débuts du "noble jeu de golf" sur le territoire français.

Alors que la Fédération Française de Golf a fêté ses 100 ans en 2012, et en dépit son poids sportif, économique et médiatique, le golf n’a jusqu'à présent guère incité les historiens à se pencher profondément sur les conditions d’apparition et d’essor de cette pratique corporelle en France. De larges parts d’ombre restaient à éclairer, notamment en ce qui concerne les débuts de l’aventure golfique française et les conditions de son essor jusqu’au milieu du XXème siècle.

Dans la mesure où elle est restée jusqu’à aujourd’hui la moins étudiée, la période retenue pour cet ouvrage part de 1856, année de fondation du premier club de golf de France, pour s’achever en 1939, date de déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Soit près d’un siècle d’éclairage inédit des modalités de développement du jeu de golf en France.
La période 1856-1939 constitue à la fois le moment d’apparition du phénomène golfique et celui où ses bases, sur lesquelles il est toujours assis, sont définitivement établies. C’est en quelque sorte « l’âge d’or » du golf français, époque où les premiers links sont construits, où les clubs les plus prestigieux voient le jour, où les premiers golfeurs tentent, encore maladroitement, de frapper la balle sur les « fairways » sans en connaître parfaitement toutes les règles, où d’anciens « caddies » devenus professionnels remportent les premiers tournois officiels d’importance, où la discipline tente de se structurer et de se fédérer afin d’harmoniser le jeu et d’attirer de nouveaux pratiquants, où les étrangers en villégiature animent chaque saison les terrains des stations climatiques et balnéaires, où le golf est souvent mal compris, voire décrié, sans arrêter pour autant son irrésistible progression.
 
arnaud massy histoire du golf france guillain livre
Dans le cadre d’une approche chronologique, l’histoire du golf que propose Jean-Yves Guillain recouvre quatre axes majeurs de recherche. D’abord, une « géographie historique » à travers l’étude des conditions et modalités d’apparition et de fonctionnement de la centaine de clubs de golf apparus au cours de la période étudiée : il importe en effet de connaître en détail les territoires et villes d’émergence de ces premiers parcours pour être à même d’apprécier les motivations des initiateurs, les soutiens dont ils ont bénéficié (notamment de la part des acteurs politiques et économiques locaux), le profil de pratiquants habituels ou occasionnels ou encore l’impact des parcours construits sur l’aménagement des territoires. Ensuite, une « histoire institutionnelle » passant en vue la structuration de la discipline tant au plan de l’organisation interne des Golf-Club que de la lente émergence d’une organisation fédérale nationale. Par ailleurs, une « histoire sociale et culturelle » de la discipline mettant en lumière aussi bien l’origine des fondateurs du golf en France que les milieux d’appartenance des joueurs et la place spécifique, mais néanmoins prégnante, du golf féminin. Enfin, une « histoire sportive » proprement dit, qu’il s’agisse de l’apparition des premiers matches de club, de la création de grandes compétitions « internationales » susceptibles d’attirer les meilleurs joueurs ou de la naissance et de l’influence des premiers champions français : sous cet angle, il est possible de mieux comprendre la dynamique de diffusion et de médiatisation du jeu de golf tout au long du quasi siècle étudié.