Édito

 

Après avoir fait de la boule le thème de son cycle précédent,

Halluciné a décidé de la perdre ! Sujet des plus

porteurs pour tous les grands maîtres du cinéma, la folie

se décline ainsi en autant de variantes et de visions différentes:

que ce soit dans l’esprit d’un enfant, au travers

du filtre de drogues, ou d’une obsession depuis longtemps

cultivée, elle se manifeste sous des formes aussi diverses

qu’il y a de films ! Si l’oeil est le miroir de l’âme, alors plongez-

vous dans celui d’Halluciné, et qui sait, peut-être la

folie est-elle contagieuse ?

La formule habituelle qui agrémente ces soirées - à

savoir ambiance bon enfant et bar sympa - sera bien

entendu elle aussi au rendez-vous, alors n’hésitez plus,

réservez vos mardi soirs !