Ava
De Léa Mysius
2017, France, 105 min.
Avec Noée Abita, Laure Calamy, Juan Cano...


Mois d’août, fond de mer et ciel bleu azur, station balnéaire du sud de la France. Sur ce décor coloré se découpent les silhouettes noires de la police montée qui parcoure la plage et contrôle le territoire. Ava a 13 ans et vient d’apprendre qu’elle perdra la vue. Urgence de vivre, soif de réenchanter le monde et envie d’expériences nouvelles, désobéissance, colère et désir, Ava part à la découverte.

Dans ce premier long-métrage, Léa Mysius mélange forme et contenu de manière originale : à mesure que le champ de vision d’Ava diminue, l’image s’assombrit. Onirique, le film se balade entre récit naturaliste et récit fantastique, flirt avec l’esthétique du clip, mélange le sauvage et l’artificiel, et tente de se libérer des frontières de genre cinématographique.

Mardi 2 avril 2019 à 20h30