15.19.17         Qui veut la peau de Roger Rabbit

26.09.17     Mademoiselle

10.10.17     Shortbus

24.10.17     Sils Maria

07.11.17     Les Valseuses

21.11.17     Lucia y el sexo

05.12.17     Laurence anyways

19.12.17     Talons Aiguilles

Cinéma Bio Neuchâtel

 

Edito:

Comment représenter la sexualité au cinéma ? Depuis le début du 7ème Art, cette question a titillé les créateurs de films, autant dans le domaine pornographique (que nous ne traiterons pas ce semestre) que dans le domaine public. Cette question a évolué au fil de l’acceptation et de la découverte de la sexualité dans la société. Pour préparer ce cycle, nous nous sommes donc posé la question : qu’est-ce que la sexualité ? Cela revient à s’interroger à s’interroger sur le désir, sur l’acte sexuel, sur le/la/les partenaires impliqués. Et puis, qu’est-ce qui est sexy, désirable ?

8 films ne suffiraient jamais pour vous donner une image de la représentation du sexe et de la sexualité au cinéma, mais nous avons essayé de vous proposer une sélection éclectique. Nous commencerons donc par des métaphores, où les désirs masculins sont personnifiés par des personnages animés (le 15.09), puis nous verrons comment la sexualité peut être utilisée comme une arme de diversion, tant pour les personnages que pour les spectateurs (26.09). Nous nous plongerons ensuite dans la découverte d’un lieu où l’on peut expérimenter tous nos fantasmes (10.10), avant de s’intéresser au désir, à comment il influence les relations entre les gens (24.10) pour aller jusqu’au meurtre (19.12). Nous verrons aussi comment les mœurs peuvent se libérer, que ce soit en suivant deux jeunes voyous en cavale (07.11) ou en suivant les pensées et souvenirs d’une jeune femme concernant son ancien amant (21.11). Enfin, nous questionnerons l’importance du sexe biologique (05.12).