Mohenjo Daro

D’Ashutosh Gowariker

2016, Inde, 150 min

Avec Hrithik Roshan, Pooja Hegde, Kabir Bedi…

 

Civilisation de la vallée de l’Indus, 2016 avant Jésus Christ : la cupidité d’un homme méchant est sur le point de détruire l’une des plus anciennes villes du monde, Mohenjo Daro. Sarman, un jeune et courageux cultivateur d’indigo, se rend en ville et tombe amoureux de Chaani, la fille du prêtre, prédite pour être l’Origine d’une nouvelle société, qui est promise à Moonja, le fils du chef du sénat, un homme très cruel que toute la ville craint. À l’issue d’une épique épreuve de force entre les deux hommes, Sarman va non seulement apprendre sa véritable identité et la raison de son lien fort à Mohenjo Daro mais aussi comment conduire le Nouvel ordre…

 Édito :
 

Cycle Sainte Sueur

Ce semestre, l’association Neuchàtoi a décidé de porter un regard sur les différentes identités religieuses du canton via plusieurs évènements. À Halluciné, nous nous intéressons au cinéma, et le cinéma est un art, mais aussi un média. En tant que média, il a toujours entretenu un rapport particulier avec les religions. Rien qu’en s’intéressant à la vision occidentale de ce rapport, nous pourrions réaliser plusieurs cycles sur le thème, que ce soit sur son regard sur la foi, intime, ou les récits sacrés, souvent épiques, voire même sur ses rapports trouble avec la censure religieuse… Mais une illumination Hallucinée nous a donné une autre voie !

N’est-il pas intéressant que tant de religions, centrées sur une foi immatérielle, se reposent sur des objets matériels ? Le saint suaire en est un excellent exemple. Un suaire est un linge qui recouvre un cadavre mais, étymologiquement, il s’agit tout simplement d’un tissu pour essuyer la sueur qui nous recouvre le visage. Et nous avons voulu revenir à ce sens historique, primordial : remettre la sueur en odeur de sainteté. C’est pourquoi nous avons choisi de vous proposer une sélection de films qui mettent en exergue cette partie humaine, charnelle et salissante qui est propre à toutes les religions. Et, nous pouvons vous le promettre, vous allez en suer ! Que ce soit dans la chaleur désertique où des religions se créent (27/09) et se rencontrent (08/11 et 06/12), ou dans la moiteur amazonienne, entre paganisme et catholicisme (11/10). Et si les sueurs froides d’un pape en fuite provoquent chez vous des crises de sudation (15/11), vous pourrez vous rafraichir au bord du Gange, berceau de religions (25/10, 07/12 et 20/12) !