MalagasyGerman 

L'engagement d"amiko" est de faciliter l'accès aux énergies renouvelables
au moyen de prototypes destinés aux coopératives et associations villageoises motivées.

Ces concepts sont assez faciles à reproduire localement à un coût raisonnable !
Mba hahazoan'ny tanàna mitoka-monina any Madagasikara angovo azo havaozina

amiko c'est quoi?

amiko c'est qui?

amiko comment?


Concept "Eole"

Concept "Hydro"

Concept "Solar"

Concept "Bio"

 

Agenda

Artisanat

Contact

Images

Soutiens

Statuts


Un chaleureux merci pour chacun de vos dons !

Compte de Chèques Postaux (Suisse) :

91-694161-3

 

 /a.ˈmi.kɔ/

"avec moi" (malagasy)

"ami" (esperanto)


Site web mis à jour le:

11 juin '16



M
a vie s'est attaché à la vôtre, peuples malagasy ...

 
Avec cette force qui bouleverse et crée des liens d'Amitié...

Devant cette misère, mon coeur crie et mes yeux sont brouillés...

Accroche-toi,  l'Avenir est devant toi si tu te bats sans te relâcher...

Gardien de cette nature unique, ne perd pas tes traditions...

Apporte chaque jour un peu plus de volonté à tes pensées...

Soit celui qui décide, ta fierté en sera bientôt récompensée...

Car on respecte toujours l'image du courage et de la tenacité...
 
Attention aux tentations rapides, elles sont souvent mirages...
 
Rassure tes enfants, car en vrai sage tu t'engages pour le destin de tes descendants !


Jacques Rey
Monstre manif'
à Cheyres,
prenez vos dispositions !!!




Invitation au voyage :
... prenez le temps de visionner ce p'tit bijou !!
(avec un grand merci à Sieur Bastien Dubois et à l'équipe de réalisation)


Constat :

Lors d'un voyage bouleversant sur ce que certains s'accordent à nommer

"le huitième continent"

La nécessité d'échanger et de partager nos savoir-faire et notre goût de la vie
nous a poussé à rassembler les énergies les plus vives.

80% de la population de l'île (18 millions) n'a pas accès à l'électricité... éloquent non ?

Seul 10% de la superficie forestière subsiste aujourd'hui... 

à Mada, faute de moyens, l'emploi du bois représente 82 % de l’énergie totale !

La capitale d’Antananarivo consomme environ 100'000 tonnes de charbon de bois par an.

Ceci signifie la destruction annuelle de 600'000 hectares de forêts et cela entraine irrémédiablement

une érosion visible, les "lavakas" escarts béants dans le fin manteau d'humus.

Et nous vous épargnons d'évoquer ici

la pauvreté, la malnutrition et le manque d'accès à l'hygiène et à l'éducation...

A l'heure qu'il est, ce n'est plus seulement une affaire de cœur, mais notre responsabilité d'être humain !

Personne n'est à blâmer, car chacun doit faire cuire sa soupe !... mais Mada' est emblématique, car elle représente en modèle réduit, l'état actuel de notre Terre à tous.

Dont' panic, organize !... des solutions alternatives sont envisageables sur le long terme...


Bon! prise de conscience faite, par où commencer ?

Stratégie :

Le partenariat équitable pour favoriser le développement des villages enclavés.

Efficace et... sans tambour ni trompette ! 


Si le défi vous intéresse voici quelques infos utiles :

Environnement :

Les énergies renouvelables sont en phase pour préserver tant que faire se peut, ce précieux bastion écologique qu'est Madagascar...

Aspect :

Madagasikara équivaut approximativement à la surface de la France ou à 14 fois celle de la Suisse.

L'île est semblable à une crêpe mal repliée sur elle même...

La majeure partie du pays est constitué de hauts plateaux, parsemés de collines.

Une brusque déclivité nord-sud parallèle à la côte est (océan Indien) sépare un climat d'altitude (1000 à 1500 m.) au climat tropical océanique.


Les axes routiers sont en développement, mais la plupart des innombrables villages sont coupés de tout !

à l'instar des quatre éléments qui ont fait les beaux jours de l'alchimie antique, prélude de nos sciences modernes, découvrez les concepts sélectionnés par "amiko" :


Un exemple : 

l'énergie hydraulique

Les roues à aubes ont rendu de fiers services à nos aïeux, et ceci pendant des générations et sous toutes les latitudes !

Améliorées elles reprennent du service afin d'actionner des petites machines agricoles et produire un peu d'électricité pour les besoins domestiques de base dans les régions enclavées.

Contexte et savoir-faire local :

A Mada il y a de l'eau... beaucoup d'eau !! plaçant la grande île 

au 2ème rang des pays d'Afrique 

au point de vue 

potentiel hydrologique.


En revanche, selon la saison, ou il y en a trop, ou il y en a pas assez... de surcroît, elle fait cruellement défaut dans le Grand-Sud, où

 cycliquement, des

 famines sont 

à déplorer...

16% de l'île est couverte par les lacs et les rivières !


Découvrez les 
solutions "amiko",

pour ces peuples courageux qui savent nous donner

bien plus que ce que nous pouvons leur apporter !

à nous de nous en montrer dignes!... qu'on se le dise !

retour haut de la page