Home /Accueil‎ > ‎

Dormissimo


Dormissimo/ Images

Vidéo de présentation

Tente en forme de polyèdre inspirée de l'œuvre  "Melencolia" d'Albrecht Dürer et construite avec une structure en métal (dimension:3mx2m70x2m70) recouverte avec de la toile à beurre, sur laquelle est projetée la vidéo (4 minutes en boucle) du visage d'une  jeune femme au repos entrecoupée de plans où s’inscrivent sur fond noir les directions de "là" d’"ici" et de "soi" .

En raison de la légèreté et transparence de l'étoffe utilisée, la vidéo est visible  autant  du côté intérieur qu'extérieur. Le spectateur est invité à y entrer par l'ouverture d'une des faces.

 « Dormissimo » propose, donc, un rendu en perspective  de l‘image en mouvement. L’image ainsi projetée sur un écran en 3D ouvert, invite le spectateur à s’immerger, à faire corps avec l‘installation. Ce procédé permet une double lecture, à la fois projective et introjective. De phénomène optique extérieur, l‘image en mouvement  devient enveloppe : elle s’allie à l’intime et  s’associe au corps du visiteur qui déambule, multipliant  ses directions et points de vue.

 L e polyèdre/écran  aux proportions d’or inspirée de l'oeuvre "Melencolia" d'Albrecht Dürer  épouse, ici, l’oblique  du visage d’une «Muse Endormie»* (1) . Guidé par des directions antinomiques ponctuant cet espace  , l’échange onirique entre le spectateur et la dormeuse peut  alors commencer.

*(1) ref . Brancusi 


Toulouse/Traverse Vidéo: texte de Simone Dompeyre.






Vue  intérieure de l'installation  Dormissimo :de 3 m de haut par 2m70x2m70

Inside view from the installation Dormissimo:10'x9'8 x 9'8

Vue  intérieure de l'installation  Dormissmo (2012) présentée au Prieuré Saint Nicolas  aux Sables d'Olonne (85 fr).
 Tubes acier- Toile à beurre -Projection Vidéo sur polyèdre  inspirée de Melencolia d 'Albrecht Dürer.
Bande son : respiration et improvisation originale de Lisa Cardonnet .
dans le rôle de la Dormeuse :Terah Noll.
Visiteuse : Lucie Milochau .

 Installation: Video projection of a sleeping young woman onto a  light cotton stucture shaped as a polyhedron. Half of one of the sides is opened, so you can come into it and watch the video from inside too.
Soundtrack : breathing and Alto performance by Lisa Cardonnet
Sleeping woman : Terah Noll
viewer : Lucie Milochau