"Briod, Brioz, dont le nom, en langue celtique, signifie éminence, a une origine très ancienne. Les ruines trouvées sur son territoire prouvent que la domination romaine y date des premiers temps de la conquête."
 
 LE VILLAGE: Quelques clichés...
 La Chapelle St Jérôme au village.


 
 Entrée Est du village

 

Le village  


 
 La rue principale







 Le terrain de jeux de la commune à proximité du gîte.


Le Gîte du Brillat

 Cartes des principaux sites du patrimoine local
  • Eglise, Ermitage et Camp romain (cf piece jointe en bas de page : Note historique réalisée à partir du dictionaire de Communes )

  • Nombreux tunnels et ouvrages d'art sur les anciennes voie du Tacot qui reliait LONS à CHAMPAGNOLE et LONS à CLAIRVAUX. Ces anciennes voies sont aménagées en voie verte.




L'ERMITAGE
 Sur les hauteurs de Conliège se trouve un ancien ermitage dont l'origine est inconnue, mais dont la construction est antérieure à 1480. Il n'était plus entretenu, la végétation le menaçait. En 1996 une association a été créée dans le but d'acquérir cet édifice pour en assurer la sauvegarde. Durant trois années les membres de l'association mais aussi les villageois intéressés ont conjugué leurs efforts et leurs compétences.
 
Au cours de vos promenades , vous pouvez également découvrir plusieurs sentiers balisés rejoignant Conliege ou Briod en passant par la fontaine de l'ermite, puis le rocher de la vierge ou encore la chapelle Saint Etienne de Coldres
 
Vue Depuis l'Ermitage sur les vallées de Revigny à Lons le saunier


 Vue depuis l'ermitage   Vue sur l'Ermitage depuis la route de Briod-Conliege  
 
 
 Les terrasses de l'ermitage 11/2015  Sentier près de la fontaine de l'ermite 11/2015
 Le sentier d'accès à l'Ermitage depuis le Plateau 
 Arrivée à l'ermitage et vue sur la vallée de Conliege
  La cour
  La fontaine de l'ermite à 400 m de l'Ermitage



L'entrée de la cour






LA CHAPELLE ST ETIENNE DE COLDRES

Ne manquer pas la très ancienne église de saint Etienne de Coldre et son cimetiere à l’atmosphère si particulière. La plus ancienne mention du nom de Coldre date de 862. Un diplôme en faveur de la cathédrale de Besançon le signale sur donation de Surulfus in Coldra Vico; l’acte est passé sous le règne de Rodolphe de Bourgogne. L’église dédiée de longue date à Saint Etienne, dite "Ecclesia Sancti Stephani supra Ledonem", est citée par un acte de 1133 d’Ansérie en faveur de Baume-les-Messieurs, en 1184 dans une bulle de Lucius III et en 1190 dans une bulle de Clément III. Faisant partie des anciennes possessions de l’abbaye de Baume-les-Messieurs, la chapelle est encore en relation avec la cathédrale de Besançon en 1401.

Coldre, qui était au Moyen-Age mère-église de Conliège, tombe dès 1659 au rang d’une simple chapelle et le village est réduit à une grange. L’église de Saint-Etienne de Coldre passe pour la plus ancienne du diocèse après celle de Besançon. Elle est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Un panneau de présentation de l’église se situe à l’entrée du site. Le fond du cimetière recèle des tombes anciennes et propose un beau panorama sur la ville de Lons-le-Saunier


 



  
 
  LA CHAPELLE ST JEROME


La chapelle de Briod fut construite après l’union de la cure de Saint-Etienne au chapitre de Baume. Desservie d’abord par le curé de Saint-Etienne, puis par un vicaire amovible et enfin par les familier de Conliége, les habitants ne cessèrent pour autant d’être paroissiens de Saint-Etienne.Elle est précédé d’un porche et se compose d’un clocher, à l’entrée de la nef, d’une nef éclairée par une seule fenêtre au chœur, d’une chapelle à gauche et d’une sacristie. Des bans en pierre sont engagés dans les murailles à l’itérieur.
  LE CAMP ROMAIN DE COLDRE

A Coldre, un camp « gallo-romain » s’étend sur un site de 3,2 ha formant un éperon rocheux, dominant Lons-le-Saunier et culminant à 557 m d’altitude. De ce site, la vue s’étend sur la chaîne du Jura à l’est et la Bresse à l’ouest. Naturellement protégé à l’est, au sud et à l’ouest par des escarpements rocheux, il est limité au nord par un rempart en arc de cercle qui court d’est en ouest sur 280 m de long et 20 m de large. Cette enceinte est formée de deux murs inégaux espacés de 2,40 m. L’occupation du site aurait duré du premier millénaire avant JC jusqu’au 6ème siècle.

De nos jours une seule habitation, dite « Ferme romaine » se dresse, à l’abri du rempart, dans le camp de Coldre. Les seuls vestiges visibles sont les fortifications recouvertes de terre et formant une butte. Les deux murs d’enceinte sont observables dans une ouverture située sur le chemin menant à l’Ermitage de Conliège.

  Vestige de l'enceinte du camp romain
  
 
LA VOIE VERTE / ANCIENNE VOIE DU TACOT

A 2 km du GITE DU BRILLAT,  empruntez l'ancienne voie du tacot qui peut vous conduire jusqu'a LONS LE SAUNIER.
 
Cette voie est aménagée en voie verte et les nombreux ouvrages d'art et tunnels ont été restaurés.
 
Le principal tunnel fait environ 1 Km; les plus grand tunnels sont éclairés mais il est utile de se munir d'une lampe pour les tunnels les plus courts.
 
A PIED , A VELO  une ballade charmante du plateau à la plaine,  au coeur de la vallée de Conliege !
 
 
 
Vidéo: à par tir de la gare de Fontenaille située entre Briod et Conliege, le plus long  tunnel  ->
 

Vidéo YouTube


 


 
  





Quelques images du TACOT vers 1910


  
  

 
La croix de Charnay vers la ferme de l'Eperon


 












Ċ
Gite du Brillat à BRIOD Chrystelle & Claude BAILLY,
30 oct. 2015 à 12:54
Comments