GroMoE

Recent site activity

Croissance et Morphogenèse

Notre groupe fait partie du thème : Interactions Cellulaires du GReD, et nous travaillons sur la différenciation et la morphogenèse épithéliale. http://www.gred-clermont.fr/
 
Nous nous interessons aux interactions fonctionnelles entre les protéines qui contrôlent la forme des cellules (morphogenèse) et celles contrôlant leur taille (croissance).  En effet, il est relativement évident que le développement d'un tissu ou d'un organe requière une coordination entre morphogenèse et croissance. Cette coordinaion est facile à étudier au sein des épithéliums car les cellules épithéliales ont une forme relativement simple et très stéréotypée. Ainsi tout défaut de forme ou de taille est facilement observable, voire même quantifiable. Outre ces aspects fondamentaux, la très grande majorité des cancers proviennent des épithéliums et la dérégulation des mécanismes contrôlant la croissance ou la morphogenèse (et plus particulièrement leur polarité apico-basale) de ces cellules sont impliquées dans le développement tumoral. Il est donc pertinent d'étudier les interactions entre croissance et morphogenèse en terme de biologie des cancers. Dans les faits, plusieurs des gènes que nous étudions sont des suppresseurs de tumeur ou des oncogenes chez l'humain. 
 Nous utilisons les cellules folliculaires des ovaires de drosophile comme modèle d’épithélium in vivo. Outre les possibilités sans égal qu’offre la drosophile en terme d’outils génétiques et d’imagerie cellulaire, l’épithélium folliculaire possède une morphologie très similaire aux épithéliums mammifères et sa croissance est facilement contrôlable par les apports nutritifs. Ceci en fait donc un excellent modèle pour aborder les questions relevant de la coordination entre croissance et morphogenèse. 
Les projets en cours au laboratoire sont  i) poursuivre l'étude d'un mécanisme de polarisation des cellules épithéliales en conditions de stress énergétique dont nous avons montré l'existence précédemment ii) comprendre comment la forme des cellules peut influencer leur croissance et leur prolifération iii) identifier de nouveaux gènes contrôlant la forme et/ou la taille des cellules.
 
Compétences : génétique de la drosophile, imagerie cellulaire, techniques d'étude des interactions protéine-protéine.
 


Follicules ovariens de Drosophile