3-Répertoire‎ > ‎

Le pays du sourire

Opérette en 3 actes, créée en 1929. Musique de Franz Lehar. Livret de Ludwig Herzer et Fritz Löhner.

 
Palais du comte de Lichtenfels.

Le comte de Lichtenfels donne une fête en l’honneur de sa fille LISA, qui en fille moderne vient de remporter une coupe de tennis. Son cousin, le comte GUSTAV von Pottenstein, dont elle repousse gentiment les avances, a bien remarqué que Lisa est sous le charme du prince SOU-CHONG, ambassadeur de Chine. Il la met en garde, à propos des traditions conjugales chinoises. Mais rien n’y fait, Lisa et Sou-Chong tombent amoureux l’un de l’autre. Aussi, quand le prince chinois est appelé aux fonctions de premier ministre de son pays, Lisa décide de le suivre.

Palais du Prince Sou-Chong.

Lisa est comblée de bonheur. Sou-Chong, qui a revêtu le magnifique habit de sa nouvelle fonction, l’appelle « fleur de lotus ». Et MI, la jeune sœur de Sou-Chong se montre très charmante avec elle. Mais l’oncle TCHANG, très contrarié par la mésalliance, vient rappeler à Sou-Chong les coutumes ancestrales : son rang exige qu’il épouse quatre princesses chinoises.  Gustav, en mission à Pékin, apprend de Mi, qu’il courtise discrètement, les projets de sa famille. Bien que Sou-Chong lui assure que ce ne seront que des unions de façade, Lisa refuse cette perspective et veut retourner en Europe. Sou-Chong lui interdit de quitter le palais.

Appartement des femmes.

L’idylle entre Mi et Gustav tourne au sérieux, au point que tous deux veulent aider Lisa à échapper à sa séquestration. Alors qu’une dernière tentative d’évasion échoue, Sou-Chong décide de rendre sa liberté à Lisa, mais devra consoler sa petite sœur du départ de Gustav. Toujours sourire devant l’adversité, vieille tradition orientale !

 

Dernière représentation GLP : 1996
Distribution : Janine BORNE(Lisa), Ariane MATILE(Mi), Jean SAURA(Sou-Chong), Raymond ORAND(Gustave), Jean-François TRIE(oncle Tchang), Lois ALLIVERNIAT(l'eunuque).
 




Comments