M83

 
 
 
M83 "Pinwheel" Australe (NGC5236)
Type d'objet : Galaxie
Constellation : Hydre femelle
Distance : 15 millions d'années-lumière
Grandeur : ?
Dimensions apparentes : 11' x 10'
Magnitude visuelle : 7.6
 
M83 a été cataloguée comme intermédiaire entre galaxie normale et galaxie barrée par G. de Vaucouleurs, soit SAB(s)c dans sa classification. Elle est superbe sur notre image, avec ses bras spiraux bien marqués, la forte impression de mouvement qui s'en dégage, et séduisante par la coloration bleue ou rouge des noeuds qui jalonnent les bras. Lorsqu'ils sont rouges ces noeuds sont apparemment des nébuleuses gazeuses, à l'intérieur desquelles la formation d'étoiles vient juste de commencer, et dont le rayonnement lumineux est dû à l'excitation produite par de jeunes étoiles très chaudes. Les régions bleutées correspondent à une population stellaire de formation récente (c'est à dire entre quelques millions et quelques douzaines de millions d'années). Les bandes de poussières peuvent être distinguées jusque bien à l'intérieur de la région centrale, dont le diamètre n'est que de 20".
 
David Malin, dans des publications plus anciennes, donnait toujours une distance d'environ 25 millions d'années-lumière, comme par exemple au chapitre 4 de son livre A View of the Universe, alors qu'au chapitre 8 (Galaxies), il rejoint le groupe de ceux qui soutiennent une valeur d'environ 10 millions d'années-lumière, avec comme argument le fait que les étoiles les plus brillantes peuvent encore être distinguées à cette distance.
La vitesse de récession de M83 est de 337 km/sec, ce qui, selon la loi de Hubble, aboutit alors à une distance un peu plus grande (en effet, avec la constante Ho=75, la vitesse ci-dessus correspond à environ 15 millions d'années-lumière, valeur incorrecte si l'on tient compte de la perturbation due à l'amas de galaxies de la Vierge, le "Virgo centric flow", mais en parfait accord avec le chiffre de 15,3 millions d'années-lumière donné dans l'ouvrage Nearby Galaxies Catalog de R. Brent Tully's).
 
Cette galaxie est parfois appelée la "Pinwheel" Australe. Elle forme un petit groupe physique avec la radio-galaxie particulière Centaurus A (NGC 5128) et la galaxie spéciale NGC 5253 dans le Centaure.
 
A ce jour, cinq ou six supernovae ont été signalées dans M83, soit plus que dans tout autre galaxie de Messier:
- 1923A a été observée à la magnitude 14 par C.O. Lampland à l'Observatoire de Lowell.
- 1945B est apparue le 13 juillet 1945 et atteignit la magnitude 14,2. Cette supernova ne fut détectée qu'en 1990 par W. Liller sur des plaques photographiques prises à la station Harvard de Bloemfontein (Afrique de Sud), et a pu être suivie du 13 juillet au 7 août (voir la Circulaire IAU 5091).
- 1950B a été observée par G. Haro et atteignit la magnitude 14,5 à son maximum.
- 1957D, découverte à 3' au NNE du noyau par H.S. Gates le 13 décembre 1957, atteignit seulement la magnitude 15.
- 1968L a été découverte visuellement par l'astronome amateur Jack C. Bennett de Pretoria, en Afrique du Sud, alors qu'il balayait la zône à la recherche de comètes; de type I, et située à 5" du noyau en le précédant, elle atteignit une magnitude de 11 ou 12.
- 1983N est apparue le 3 juillet 1983 et devint aussi brillante qu'un astre de magnitude 12,5.
 
Pendant des années M83 a été la galaxie la plus prolixe en découvertes de supernovae, mais récemment NGC 6946 a atteint le même score de 6, et dépasserait alors M83 si 1945B s'avérait être une erreur.
M83 a été découverte par l'Abbé Nicolas Louis de la Caille au Cap de Bonne-Espérance en 1751-52, et répertoriée Lacaille I.6. Elle devint donc la première galaxie découverte au-delà du Groupe Local. Sa structure spirale a été remarquée et dessinée par William Lassell qui l'a décrite comme une "spirale à trois branches".